Mylène Kiener, <br> Arthus 6, Jeanne 4 ans <br> et Achille, 18 mois
Famille - Saint-Cloud

Modernité surannée.

/

chez

Mylène Kiener,
Arthus 6, Jeanne 4 ans
et Achille, 18 mois

À peine la porte de la maison de Mylène Kiener s’entrouvre-t-elle que déboule dans des éclats de rires trois joyeux polissons. “Bientôt 4 !” nous confie dans un sourire la maîtresse des lieux. C’est que ce fantastique espace de 200m2 situé à Saint-Cloud ne demande que ça. Se remplir d’ateliers pâtisseries et de jouets qui traînent dans le salon en attendant d’être sagement remontés à la fin de la journée, de craquantes salopettes en velours côtelés et autres accessoires de style estampillés Frangin Frangine. Car outre sa fabuleuse aventure de famille nombreuse, Mylène a décidé de reprendre les rênes de cette marque de mode enfantine avec son acolyte de toujours, Aude Aubron. Déjà 1 an et demi à éprouver la vie palpitante d’entrepreneures. D’abord dans un espace de travail improvisé ici même. Cet esprit un brin rétro, porté par une foule de détails et de couleurs délicieuses, a fini par laisser une marque indélébile au style de la décoration, pourtant façonnée avec l’aide de Cyrielle Wattinne. À ses côtés, Mylène et son mari ont su exploiter l’énorme potentiel que le lieu ne demandait qu’à révéler. Moulures, encadrements de portes en laiton et plaques de marbre retrouvent ainsi une seconde jeunesse associés à des papiers-peints champêtres décalés, des tapis tressés et une foule de meubles chinés que la lilloise a pris un évident plaisir à dénicher ! Un vrai rôle de composition pour celle qui peut compter sur la présence généreuse de la lumière, renforcée par l’action d’un parquet peint en blanc. Et si nous venons à oublier pourquoi Mylène a choisi de quitter la capitale, il ne nous reste qu’à regarder par une des nombreuses fenêtres. Un jardin dans lequel s’ébattre, aucun vis-à-vis et la vue. Quelle vue !

Mylène Kiener, <br> Arthus 6, Jeanne 4 ans <br> et Achille, 18 mois
Mylène Kiener, <br> Arthus 6, Jeanne 4 ans <br> et Achille, 18 mois
Mylène Kiener, <br> Arthus 6, Jeanne 4 ans <br> et Achille, 18 mois
Entrée Mylène Kiener Frangin Frangine
Entrée Mylène Kiener
Cuisine Mylène Kiener Frangin Frangine
Mylène Kiener, <br> Arthus 6, Jeanne 4 ans <br> et Achille, 18 mois
Portrait fils Mylène Kiener Frangin Frangine

Mylène, qui êtes-vous ? Pouvez-vous vous présenter ?

Mylène

J’ai 33 ans, je suis la maman de 3 enfants, bientôt 4 ! Je suis aussi entrepreneur, aux manettes de la jolie marque pour enfants Frangin Frangine.

Où sommes-nous ici ?

Mylène

Nous sommes à Saint-Cloud, dans la maison où nous habitons depuis 18 mois. Nous avons quitté Paris pour gagner de l’espace et pouvoir offrir à nos enfants un cadre de vie qui nous semblait plus adapté : du calme, de la verdure et peut-être un peu moins de frénésie parisienne.

Quelle est l’histoire de cette maison ? Comment l’avez-vous trouvée ?

Mylène

C’est la première maison que nous avons visitée. Elle ne correspondait sur le papier pas vraiment à ce que nous cherchions mais nous nous sommes résolus à aller la voir un dimanche. La petite fille du propriétaire en sortait et nous a fait une visite imprévue … Énorme coup de cœur ! Les volumes, le cachet, les détails anciens, le potentiel de tout refaire. On s’y est sentis tout de suite bien. Nous avons fait une offre le soir même. 4 mois de travaux plus tard nous nous y sommes installés. Juste à temps pour la naissance de notre fils Achille 10 jours après !

Y avait-il des travaux au tout début ? Si oui, par quoi avez-vous commencé ?

Mylène

Tout était à refaire dans la maison et c’est ce que nous recherchions. Sur ce projet nous avons été accompagnés par notre amie Cyrielle Wattinne, qui est architecte d’intérieur. Elle nous a aidé sur la réflexion du plan, de l’agencement, des choix des matériaux et des couleurs. Elle s’est aussi chargée du suivi du chantier. Nous avions vraiment envie de créer des grands espaces de vie à partager avec les enfants, une cuisine ouverte sur l’extérieur, un lieu vivant et lumineux, facile à vivre et où l’on puisse recevoir.

Portrait Mylène Kiener Frangin Frangine
Mylène Kiener, <br> Arthus 6, Jeanne 4 ans <br> et Achille, 18 mois
Mylène Kiener, <br> Arthus 6, Jeanne 4 ans <br> et Achille, 18 mois
Mylène Kiener, <br> Arthus 6, Jeanne 4 ans <br> et Achille, 18 mois
Salon Mylène Kiener Frangin Frangine
Étage 1 Mylène Kiener
Étage Mylène Kiener
Salon Mylène Kiener Frangin Frangine Mylène Kiener, <br> Arthus 6, Jeanne 4 ans <br> et Achille, 18 mois

Comment sont organisés les 200m2 de cet espace ?

Mylène

Assez classiquement. Nous avons un grand rez-de-chaussée avec une cuisine-salle à manger et un salon. Au premier, c’est le coin des enfants. Ils ont chacun leur chambre et une salle de bain. Enfin au second (et dernier) étage, nous retrouvons notre suite parentale, un petit bureau qui accueillera bientôt notre bébé et une chambre d’amis.

Quelle est votre pièce favorite, celle où vous aimez vous retrouver ?

Mylène

Sans doute la cuisine-salle à manger ! Petits déjeuners en famille, retour de l’école le soir pour sessions devoirs ou coloriages, préparation des dîners un verre à la main, atelier pâtisserie, repas entre amis … En plus elle donne sur l’extérieur donc l’été tout est ouvert et nous vivons à moitié dehors. Elle est également très lumineuse. Je suis aussi fan de ma chambre pour les moments off, le soir, quand tout le monde dort.

De quelle manière s’organise la vie de famille nombreuse chez vous ?

Mylène

Chaque enfant a la chance d’avoir sa chambre et donc son univers. Pour Arthus, je voulais une “chambre de garçon”, avec son mur vert et quelques éléments décoratifs chinés : vieilles cartes, raquettes de tennis, banquette et grande armoire à playmobils. Jeanne a une vraie “chambre de fille” : papier peint Little Green, jolies suspensions chinées en rotin et collection de poupées. Achille a un univers plus bébé, avec des murs bleu rois, des jolis détails et des livres. Je ne me prends pas trop la tête. Je demande juste à ce que leurs chambres soient rangées le dimanche soir. Pour le rez-de-chaussé, qui est l’espace familial, ils sont plutôt respectueux et remontent leurs jeux le soir. Je suis assez maniaque et j’aime bien quand tout est propre et rangé. Mais avec 3 enfants, j’apprends à lâcher prise !

Où êtes-vous aller chercher l’inspiration pour la décoration, le choix des couleurs, des matières ?

Mylène

Je ne saurais pas dire d’où est venue l’inspiration : Pinterest, les magazines de décoration, Instagram, ce qu’on voit chez les copines, l’oeil que l’on se fait au fil des années, les blogs et The Socialite Family évidemment ! Nous avons aussi été aidés par Cyrielle, qui nous a permis de rendre tout ça cohérent et de peaufiner les petits détails. La maison en elle-même nous a aussi beaucoup inspiré avec ses détails anciens, ses moulures, ses poignées et ses encadrements de portes en laiton, ses plaques de marbre … Je voulais des choses assez intemporelles et dont on ne risquait pas de se lasser. Comme le gros coup de cœur que j’ai eu pour le carrelage zellige de la salle de bain et les carreaux de ciment de l’entrée.

Chambre Mylène Kiener Frangin Frangine
Mylène Kiener, <br> Arthus 6, Jeanne 4 ans <br> et Achille, 18 mois
Mylène Kiener, <br> Arthus 6, Jeanne 4 ans <br> et Achille, 18 mois

La maison est baignée de lumière, surtout avec le parquet blanc et il y a des grandes pièces de vie qui nous permettent de passer du temps et de recevoir du monde, ce qu’on adore faire.

Chambre Mylène Kiener Frangin Frangine
Chambre Mylène Kiener Frangin Frangine
Chambre Salle à manger Mylène Kiener Frangin Frangine
Chambre enfant Mylène Kiener Frangin Frangine
Chambre enfant Mylène Kiener Frangin Frangine
Chambre Mylène Kiener Frangin Frangine

Retrouve-t-ont ici l’univers de votre marque Frangin, Frangine ?

Mylène

Frangin Frangine est une marque de vêtements pour enfants, à l’univers un brin rétro. Nous proposons des pièces intemporelles, dans des couleurs au goût du jour, avec des matières de qualité et une petite touche qui fait la différence. Donc oui, je crois que cette maison est complètement en cohérence avec l’univers Frangin Frangine !

Racontez-nous cette fabuleuse aventure. Pourquoi avoir choisi de reprendre cette marque en particulier. Avez-vous une affinité particulière avec le monde de la mode enfantine ?

Mylène

Nous avons repris Frangin Frangine avec mon associée, Aude Aubron, il y a 18 mois. En tant que mamans, nous avons toujours été fan de cette marque et de son ADN faussement classique. Quand nous avons eu vent d’une possibilité de reprise, nous n’avons pas hésité. Ce qui nous plait, c’est de faire de Frangin Frangine une marque à l’image des familles qu’elle habille : vivante, gaie, bourdonnante de projets et d’envies. Toutes nos pièces sont créées à Paris et fabriquées en Europe, vendues en direct et sans intermédiaire afin de toujours proposer un prix juste. Nous pensons que l’enfance doit rester un monde insouciant, joyeux, imaginatif, bruyant, confiant et libre. Une enfance où les enfants ressemblent à des enfants : ils auront bien le temps de s’habiller comme des grands. Nous n’avons pas la prétention de changer le monde avec nos vêtements, mais nous nous éclatons à imaginer des jolies pièces que l’on ne retrouve pas ailleurs, des collections capsules autour de nos besoins de mamans. Frangin Frangine nous permet de rencontrer du monde et de vivre à 2000% cette aventure entreprenariale.

Comment souhaitez-vous continuer à la développer ?

Mylène

Nous avons plein d’envies : Frangin Frangine vient de sortir sa nouvelle collection, des capsules sont prévues pour le printemps été (pyjamas, maille, maman/enfants et une collab d’enfer), nous avons envie de faire grandir l’équipe, de continuer à rencontrer des gens qui nous inspirent… En tant que mamans de familles nombreuses, nous adorons que nos enfants soient bien habillés et aient un petit look à croquer mais nous avons aussi pleinement conscience qu’il faut imaginer des pièces faciles à vivre, confortables, faciles à entretenir (car en vrai, qui a le temps de laver les cachemires de ses enfants à la main ?) et à un tarif juste pour des petits qui grandissent vite !

Quels sont vos projets pour les mois à venir ?

Mylène

Gros projet : un petit 4ème qui arrive cet été, nous avons hâte ! Et sinon, nous allons continuer à faire grandir tout ce petit monde, à développer Frangin Frangine du mieux que nous pouvons, à nous marrer et surtout à passer du temps avec ceux qu’on aime.

Portrait Mylène Kiener Frangin Frangine
Carino #4
Carino #3
Carino & Arezzo #1
The Socialite Family Coussin Carino brique 50 x 30 cm Sur demande
Description

Coussin Carino en velours côtelé brique, format rectangulaire 50 x 30 cm.
Existe également en format carré 45 x 45…

En savoir plus
En savoir plus
Acheter
The Socialite Family Coussin Carino moutarde 50 x 30 cm 80,00€
Description

Coussin Carino en velours côtelé moutarde, format rectangulaire 50 x 30 cm.
Existe également en format carré 45 x…

En savoir plus
En savoir plus
Acheter
The Socialite Family Coussin Arezzo motif à rayures 95,00€
Description

Coussin rectangulaire Arezzo 100% lin, couleur lin naturel avec motif à rayures. Disponible également avec un motif à…

En savoir plus
En savoir plus
Acheter
The Socialite Family Coussin Arezzo motif à carreaux 95,00€
Description

Coussin rectangulaire Arezzo 100% lin, couleur lin naturel avec motif à carreaux.
Disponible également avec un motif…

En savoir plus
En savoir plus
Acheter
The Socialite Family Taie d’oreiller Venezia 45,00€
Description

Taie d’oreiller en satin de coton blanc avec finition jour échelle. Existe en deux tailles : 65 x 65 cm et 50 x 70…

En savoir plus
En savoir plus
Acheter
The Socialite Family Taie d’oreiller Venezia 45,00€
Description

Taie d’oreiller en satin de coton blanc avec finition jour échelle. Existe en deux tailles : 65 x 65 cm et 50 x 70…

En savoir plus
En savoir plus
Acheter
Chambre 1 Mylène Kiener
Gioia 8
Mylène Kiener, <br> Arthus 6, Jeanne 4 ans <br> et Achille, 18 mois
Vue Mylène Kiener Frangin Frangine
Mylène Kiener, <br> Arthus 6, Jeanne 4 ans <br> et Achille, 18 mois

5 commentaires

La vue sur la Tour Eiffel en plus!!!

Aris Emmanuel, 31 March 2019

Bonjour.
Je suis le fils de Raphaël Aris et le père d Clémence Nidelet.
Félicitation pour ce que vous avez fait de cette maison. Il est vrai que mes parents n’avaient pas fait grand chose pendant 62 années. Ça me fait plaisirs de voir que cette maison revive.
Cordialement
Emmanuel .

Aurélie, 19 May 2020

Bonjour,
Bravo pour votre belle maison et aussi pour votre marque que j’ai découverte suite à cet article. J’aime beaucoup les petits tableaux de personnages sur fond corail qui apparaissent dans votre salon. Pouvez-vous nous dire qui en est le peintre? Merci d’avance
Bien cordialement
Aurélie

Caroline Balvay, 19 May 2020

Bonjour Aurélie,
Merci beaucoup pour vos mots ! Vous tombez bien Mylène nous informe qu’elle souhaite revendre ces belles peintures. Vous pouvez la contacter de notre part sur le compte Instagram de Frangin Frangine, sa marque. Si vous souhaitez aller encore plus loin dans l’univers de l’artiste, voici le site de Hélène Mulliez, à l’origine des dessins : https://www.hclm.fr
Très belle journée sur The Socialite Family

Kelly anne, 1 June 2021

Bonjour,

La couleur de votre tete de lit est magnifique! Puis-je vous demander quelle peinture a été utilisée pour celle-ci?

Merci !

Ajouter un commentaire

Socialite Newsletter

Moments capturés. Des intérieurs. Des personnalités. Chaque semaine, seulement pour vous.