Balade avec Régis Camus dans le <br> chai Rare Champagne

Balade avec Régis Camus dans le
chai Rare Champagne

Fascinante histoire que celle de la Maison Rare Champagne, tout juste affranchie de Piper-Heidsieck. Une identité propre qui mature depuis son premier Millésime, né d’un combat avec la nature caniculaire de 1976. Cette lutte, c’est la genèse de Rare Champagne. Et elle ne s’est répétée que 9 fois. 9 années où les éléments n’en ont fait qu’à leur tête, stimulant malgré eux l’envie d’en découdre d’un Chef de Caves averti : Régis Camus. C’est avec lui que The Socialite Family a rendez-vous dans les chais de la Maison rémoise. Garant du style de Rare Champagne, l’homme a transmis à ses élixirs haute-couture son goût pour l’extraordinaire. Celui qui inverse la courbe des choses, faisant d’évènements capricieux des cuvées au goût à chaque fois unique, toujours exceptionnel. Depuis 25 ans, Régis Camus apprivoise le temps. Celui qu’il fait dehors, mais surtout celui dont nécessite chaque nectar pour sa maturation. Un minimum de 8 à 9 années, indispensables avant l’opération périlleuse du remuage qu’il nous invite – les yeux émerveillés – à découvrir à ses côtés. Quelques minutes plus tard, la dégustation venue, ce sera aux nôtres de briller devant la bouteille-bijou qui achève l’expérience hors-du-commun Rare Champagne. Un flacon à l’asymétrie d’épaules héritée d’une longue tradition de soufflage du verre à la bouche que vient sublimer des collaborations inédites avec les plus grands maîtres de la Haute Joaillerie. Rare, sans aucun doute.

Balade avec Régis Camus dans le <br> chai Rare Champagne Balade avec Régis Camus dans le <br> chai Rare Champagne
Balade avec Régis Camus dans le <br> chai Rare Champagne

Régis, qui êtes-vous ? Pouvez-vous vous présenter ?

Régis

Je suis le Chef de Caves de la Maison Rare Champagne. Titulaire d’un diplôme d’œnologue, je suis le garant du style de la marque. 

Parlez-nous de votre métier. Quand et comment avez-vous intégré la Maison Piper-Heidsieck ?

Régis

Je suis rentré le 17 janvier 1994 à 7h44 précisément chez Piper-Heidsieck. Bientôt un quart de siècle ! Être Chef de Caves, c’est être avant tout être passionné par le vin, par la nature, ce qu’elle peut nous offrir, comment elle s’organise en fonction de la météo qui parfois peut être extrêmement capricieuse. C’est la passion de pouvoir créer des cuvées de longue garde. Communiquer sur ces cuvées est aussi un vrai plaisir. Il faut échanger avec les connaisseurs, les passionnés, ou bien – au contraire – avec les néophytes. C’est un vrai bonheur pour moi.

De quelle manière s’organise une journée chez Rare Champagne ?

Régis

Le matin commence toujours par saluer nos collaborateurs. C’est pour moi extrêmement important, car tout vient de l’homme. Nous sommes une équipe et tout se fait ensemble. Ensuite la partie administrative prend sa place puis vers 10h la dégustation s’amorce. C’est essentiel dans nos métiers. L’après-midi, nous privilégions les rencontres avec les vignerons ou les journalistes quand il n’y a pas de réunions prévues !

Balade avec Régis Camus dans le <br> chai Rare Champagne
Balade avec Régis Camus dans le <br> chai Rare Champagne
Balade avec Régis Camus dans le <br> chai Rare Champagne
Balade avec Régis Camus dans le <br> chai Rare Champagne
Balade avec Régis Camus dans le <br> chai Rare Champagne

Pouvez-vous nous raconter le procédé de fabrication d’un champagne ? Ce que nous voyons à travers les photos de ce reportage ? 

Régis

Nous parlons avant tout d’élaboration. Venez vous offrir une visite de nos caves ! C’est absolument magique ! Vous découvrirez les caveaux de maturation où les bouteilles vont rester un minimum de 8-9 ans avant leur commercialisation. Chez Rare Champagne, on prend le temps. Il est précieux. C’est un long processus de maturation qui s’installe, indispensable pour Rare Champagne. Ensuite le remuage, opération délicate où le dépôt glissera vers le col de la bouteille… c’est tout un art. Il faut le voir, les yeux émerveillés, il faut le vivre.

Quel est le potentiel de garde de chaque vin ?

Régis

Chaque vin à son potentiel. Connaître l’histoire de chaque année viticole pour mieux comprendre chaque millésime de Rare Champagne permet d’établir un potentiel. C’est en fonction de chaque Millésime.

 Nous sommes ici dans le chai Rare Champagne. Pouvez-vous nous parler de cette collection exceptionnelle de millésimes ? 

Régis

Rare Champagne c’est seulement 9 Millésimes. 8 vintages en blanc et un seul et unique à date rosé. Ils sont nés, chacun, d’une lutte avec la nature. Une nature pleine de caprices avec laquelle le Chef de Caves doit se battre, s’entendre, car la vigne finalement triomphe presque toujours. C’est un véritable combat mais c’est toujours très intéressant. J’aime relever les défis, ils sont toujours extraordinaires. À chaque Millésime son caractère, en revanche, on retrouve toujours la signature de Rare Champagne dont je suis le garant. Je ne peux vous dire à l’avance quel Millésime je vais créer, la nature donne le ton, je fais le reste. 

Balade avec Régis Camus dans le <br> chai Rare Champagne
Balade avec Régis Camus dans le <br> chai Rare Champagne

Rare Champagne c’est seulement 9 Millésimes. 8 vintages en blanc et un seul et unique à date rosé. Ils sont nés, chacun, d’une lutte avec la nature.

Balade avec Régis Camus dans le <br> chai Rare Champagne
Balade avec Régis Camus dans le <br> chai Rare Champagne
Balade avec Régis Camus dans le <br> chai Rare Champagne

Un gros travail est effectué sur les bouteilles des champagnes Rare. Comment et avec qui les imaginez-vous ?

Régis

Le flacon Rare Champagne nous est propriétaire. Nous l’appelons la pinte majeure. Nul autre ne peut l’utiliser. C’est une œuvre d’art. Il était soufflé à la bouche à l’époque ! Ce pourquoi ses épaules sont asymétriques. Aujourd’hui il ne l’est plus, mais nous avons souhaité conserver l’asymétrie de ses épaules. C’est la “parfaite imparfaite”. Nous avons dans notre Maison eu la chance de collaborer avec trois autres Maisons de Haute Joaillerie, extrêmement prestigieuses : Pierre Karl Fabergé en 1885, Van Cleef & Arpels en 1985 et Mellerio tout récemment qui a sublimé la collection Rare le Secret présente chez Harrods à Londres, Galeries Lafayette à Paris et Takashimaya à Tokyo.

Que préférez-vous dans votre travail ?

Régis

Ce que je préfère, c’est le moment de la dégustation. Celles des vins clairs pour la création de la cuvée millésimée Rare Champagne. J’aime aussi beaucoup les animer car ce sont toujours des moments empreints d’émotions ou tous les sens, ceux de chacun, sont en éveil. Cet instant privilégié est toujours source d’émerveillement. Nous devons être en communion avec ce que l’on va découvrir. 

Une anecdote que vous souhaitez partager avec nous ?

Régis

Plus que des anecdotes car il est vrai que dans nos métiers nous n’en manquons pas… je citerai plutôt les merveilleuses rencontres, très souvent fortuites mais combien exceptionnelles que j’ai la chance de faire aussi bien à Reims, qu’à Tokyo, Londres, New York ou encore Paris. Une rencontre est une inspiration, une richesse pour l’âme et pour l’esprit. 

Balade avec Régis Camus dans le <br> chai Rare Champagne
Balade avec Régis Camus dans le <br> chai Rare Champagne
Balade avec Régis Camus dans le <br> chai Rare Champagne
Balade avec Régis Camus dans le <br> chai Rare Champagne
Balade avec Régis Camus dans le <br> chai Rare Champagne
Balade avec Régis Camus dans le <br> chai Rare Champagne

Inspiration déco...

Arnaud Nicolas, la charcuterie cuisinée

Arnaud Nicolas, la charcuterie cuisinée

Le pâté en croûte du dîner présidentiel du 13 juillet dernier réunissant Emmanuel Macron et Donald Trump à une même table, c’est lui. Arnaud Nicolas, charcutier Meilleur Ouvrier de France 2004, a ouvert courant de l’année...

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Socialite Newsletter

Moments capturés. Des intérieurs. Des personnalités. Chaque semaine, seulement pour vous.