Paris Design Week 2021 : <br>une itinérance pensée sous le prisme <br>de la désirabilité et du renouveau

Paris Design Week 2021 :
une itinérance pensée sous le prisme
de la désirabilité et du renouveau

Événement incontournable de la rentrée, la Paris Design Week revient pour cette onzième édition à l’issue d’une année 2021 qui a mis le secteur de la culture à rude épreuve. Des mois d’incertitude qui n’ont pas terni pour autant l’inspiration et la créativité de talents émergents, de maisons de renom et d’institutions muséales. Bien au contraire ! Forts de ce retour – que l’on aimerait dire – à la normale, les exposants de cette semaine du design matérialisent leur vision sur le monde de demain dans des réalisations bienveillantes tout aussi respectueuses de l’environnement que de l’humain. Baptisée « Développement désirable », la thématique de la PDW – également traitée par le salon Maison & Objet – initie une nouvelle conception du développement durable aux solutions et alternatives qui se veulent raisonnables sans sacrifier l’enthousiasme et la joie. Autant de lieux d’expérimentations et d’innovations que The Socialite Family vous invite à découvrir à ses côtés à l’occasion de 4 expositions-événements triées sur le volet parmi un état de 200 adresses parisiennes. Un itinéraire à suivre avec plaisir et curiosité du 9 au 18 septembre.

1. Dispositif du designer et décorateur Pierre Gonalons dans les jardins de l’Hôtel de Sully. Entrée 5 place des Vosges et 48 rue Saint-Antoine (75004 ). 2. Paris Design Factory Week à l’Espace Commines, du 9 au 18 septembre. Accès au 17 rue Commines (75003) 3. Exposition Papier Mycète, par les créateurs Atelier Sumbiosis, Canel Averna, Laureline de Leeuw et Flora Langlois aux Ateliers de Paris. Accès au 30 rue du Faubourg Saint-Antoine (75012 ) 4. La boutique The Socialite Family s’agrandit et dévoile ses nouveaux volumes depuis le 9 septembre au 12 rue Saint-Fiacre (75002 ).

Jardin français à l'Hôtel de Sully à Paris
Orangerie de l'Hôtel de Sully à Paris abritant l'installation de Pierre Gonalons
Fauteuil vert dans l'orangerie de l'Hôtel de Sully
Pierre Gonalons dans son installation à l'Hôtel de Sully à Paris Installation Pierre Gonalons dans l'Hôtel de Sully à Paris
Cheminée en pierres blanches avec rideaux à motifs et assise dans l'Hôtel de Sully à Paris
Détails du parquet dans l'installation de Pierre Gonalons dans l'hôtel de Sully à Paris

1. Nos pérégrinations nous emmènent en premier lieu à l’Hôtel de Sully. Au cœur du quartier historique du Marais, non loin de la très cossue place des Vosges. C’est dans l’orangerie de cette demeure datant du XVIIᵉ siècle – encore jamais dévoilée au grand public – que le designer et décorateur Pierre Gonalons a pris ses quartiers. Il nous dévoile dans cet écrin caché un dispositif intérieur singulier où ses nouvelles créations ultra-contemporaines – fruit de sa collaboration avec notamment les artisans et maisons d’édition Craman Lagarde, CarréSol, Duvivier ou encore Les Émaux de Longwy – dialoguent avec le patrimoine parisien. Pour une rencontre entre design et architecture à la croisée des temps.

Espace Commines pendant la Paris Design Week 2021
Chaise design 13Desserts à l'Espace Commines à Paris
Détails en marbre à l'Espace Commines à Paris

Une production engagée, consciente, qui ouvre un champ de perspectives inédites grâce à de nouvelles pratiques qui questionnent en permanence la matière.

Présentation Repulp à l'Espace Commines à Paris
Détails créations de l'Espace Commines à Paris
Chandeliers et paravent à l'Espace Commines à Paris
Présentation objets en pierre et marbre à l'Espace Commines Meuble vert à l'Espace Commines à Paris Chaises en liège à l'Espace Commines à Paris Set de pique-nique en rotin tressé à l'Espace Commines

2. L’Espace Commines marque le deuxième arrêt de cette itinérance parisienne ! C’est dans ce lieu immaculé – où nous nous étions déjà rendus pour la dixième édition de la Paris Design Week – que la jeune garde du design s’est installée à nouveau pour révéler au grand public le fruit de son travail. Une production engagée, consciente, qui ouvre un champ de perspectives inédites grâce à de nouvelles pratiques qui questionnent en permanence la matière. Guidée par la volonté de créer et consommer de manière raisonnable et soucieuse de leur impact environnemental, la nouvelle génération du design inscrit sa production dans un cercle de fabrication vertueux. Des briques FabBRICK issues de déchets textiles créées par l’architecte Clarisse Merlet, aux tasses écoconçues de Repulp du duo Victoria Lièvre et Luc Fischer, en passant par les colorants biodégradables de Gélotextile : les réalisations des exposants de l’Espace Commines intriguent et stupéfient par leur ingéniosité. Inspirant !

Tony Jouanneau – fondateur de l’Atelier Sumbiosis – , Cécile Canel et Laureline de Leeuw devant leur exposition Papier Mycète aux Ateliers de Paris
Créations de l'exposition Papier Mycète aux ateliers de Paris
Mosaïque bleue et blanche aux Ateliers de Paris

Captivés par les recherches sur le monde du vivant, les comparses ont choisi d’expérimenter une matière innovante : celle issue du mélange de chanvre, de chutes de papier techniques revalorisés et du mycélium.

Carreaux colorés de l'exposition Papier Mycète aux Ateliers de Paris
Ornementation en forme de coquillage aux Ateliers de Paris Corniche chez Papier Mycète aux Ateliers de Paris
Oeuvres et archives dans les Ateliers de Paris
Tony Jouanneau devant ses créations aux Ateliers de Paris
Atelier de Tony Jouanneau aux Ateliers de Paris Papier de soie plissé dans l'atelier de Tony Jouanneau dans les ateliers de Paris Atelier de Tony Jouanneau aux Ateliers de Paris Plantes sur les étagères en bois de Tony Jouanneau aux Ateliers de Paris
Cécile Canel dans son atelier aux Ateliers de Paris
Illustrations dans les Ateliers de Paris
Atelier de Laureline de Leeuw, aux Ateliers de Paris

3. Il est temps pour nous de nous éloigner du IVᵉ arrondissement et de traverser la place de la Bastille, direction les Ateliers de Paris, tout fraîchement renommés Bureau du Design, de la Mode et des Métiers d’Art. Nous y sommes accueillis chaleureusement par Tony Jouanneau – fondateur de l’Atelier Sumbiosis –, Cécile Canel et Jacques Averna – tandem lauréat du Grand Prix du Jury de la Design Parade de la Villa Noailles 2021, ici représenté par Cécile –, ainsi que Laureline de Leeuw, designer d’objets et d’images. Quatre créateurs aux quatre sensibilités artistiques fortes qui nous dévoilent l’exposition Papier Mycète pour laquelle ils ont œuvré de concert, et ce, depuis mars dernier. Une action collective qui met à l’honneur les biomatériaux ! Captivés par les recherches sur le monde du vivant de Tony, les comparses ont choisi d’expérimenter une matière innovante. Celle issue du mélange de chanvre, de chutes de papiers techniques revalorisées et du mycélium. Un résultat organique qu’ils ont moulé afin d’obtenir des objets décoratifs muraux. Colonnes, carreaux, corniches : autant de propositions désirables et alternatives. Un « premier jet » pour les membres de la joyeuse bande – rencontrée durant leur résidence – qui nous font également l’honneur de nous ouvrir les portes de leurs ateliers respectifs avec pudeur et humilité. Autant d’espaces de travail inspirants où nous retrouvons leurs œuvres aux côtés de Work in progress.

Boutique The Socialite Family agrandie au 12 rue Saint-Fiacre à Paris
Coin avec fauteuil et tapis Luna rond violet dans la boutique The Socialite Family
Étagère en bois avec produits The Socialite Family dans notre boutique
Canapé Rotondo avec notre livre Retrospective à la boutique rue Saint-Fiacre
Coin salon avec tapis Luna et canapé Rotondo à la boutique The Socialite Family
Piles de livres Retrospective à la boutique The Socialite Family
Coin nuit avec notre lit dans la boutique The Socialite Family

4. Dernière étape de notre flânerie – et non des moindres – au 12, rue Saint-Fiacre où siège notre boutique historique The Socialite Family. Profitant de la période estivale, notre écrin intimiste s’est métamorphosé et profite de cette rentrée design pour vous dévoiler sa mue. Pensé comme un véritable appartement italien de 175 m2, notre nouvel espace se dote dorénavant d’un coin salon, chambre à coucher et salle à manger-cuisine où vous pourrez retrouver les réalisations de notre studio de création. Signé par l’agence d’architecture Lizée.Hugo, notre nouvel univers met à l’honneur le code couleur et les matières chaleureuses qui ont fait l’identité de notre marque. Un renouveau pour notre point vente, qui accueille en avant-première les références de notre nouvelle collection Flashback avant leur sortie sur notre e-shop le 14 septembre prochain !

Espace cuisine dans la boutique The Socialite Family
Coin cuisine en marbre dans la boutique The Socialite Family à Paris
Coin salon dans la boutique The Socialite Family

Inspiration déco...

Retrospective, le premier livre <br>de The Socialite Family

Retrospective, le premier livre
de The Socialite Family

C’est un évènement ! Pour la première fois, The Socialite Family fait se rencontrer une sélection des plus beaux intérieurs aperçus au fil de son histoire afin de les mettre en valeur sur un support d’exception :

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

@thesocialitefamily

sur Instagram

This error message is only visible to WordPress admins

Error: API requests are being delayed for this account. New posts will not be retrieved.

Log in as an administrator and view the Instagram Feed settings page for more details.

Socialite Newsletter

Moments capturés. Des intérieurs. Des personnalités. Chaque semaine, seulement pour vous.