Lebensformen, galerie contextuelle

Lebensformen, galerie contextuelle

Méditerranée et Paris, deux mots que tout opposent mais qui se rejoindrons exceptionnellement du 7 au 10 juin au 2, Galerie Vivienne. À l’origine de ce tour de passe-passe Johanna Colombatti et Graziella Semerciyan, fondatrices de la galerie en ligne LebensformenMéditerranée est le nom de leur prochaine exposition, présentée pour l’occasion chez l’ami designer Pierre Gonalons. Un thème choisi pour évoquer un pan de leur goût immodéré et partagé pour tout l’imaginaire que celui-ci évoque. Car si Lebensformen fait évoluer toute l’année une sélection online nommée La Galerie des Possibles, les deux anciennes commissaires-priseurs proposent également chaque deux mois une exposition curatée par leurs soins à laquelle se mêle oeuvres et scénographie créées par un artiste contemporain. Avant Méditerranée, Mélancolie, de l’impermanence de l’être mais aussi Ryhtmes, motifs et couleurs se sont vues ainsi déployées in-situ avant de rejoindre la partie “revue culturelle” voulue par les jeunes femmes. Un contenu riche de détails, organisé en trois axes : un portrait du créateur choisi sous forme de questionnaire de Proust, un évènement-rencontre et une librairie interactive. Mettre en contexte le commerce d’objets d’art en ligne en y apportant des clefs de lecture – essentielles aux dimensions d’appropriation et de partage – n’est-ce pas ce qu’il manquait finalement à l’offre actuelle pour fédérer une vraie communauté ? La suite de l’aventure Lebensformen nous le dira.

Méditerranée l’exposition de Lebensformen à la Galerie Pierre Gonalons – 2, Galerie Vivienne, 75002 Paris. Du jeudi 7 au dimanche 10 juin.

Appartement Salon Johanna Colombatti et Graziella Semerciyan Fondatrices Lebensformen
Appartement Salon Johanna Colombatti et Graziella Semerciyan Fondatrices Lebensformen
Salon Appartement Johanna Colombatti et Graziella Semerciyan Fondatrices Lebensformen
Salon Appartement Sculpture Johanna Colombatti et Graziella Semerciyan Fondatrices Lebensformen

Johanna, Graziella : qui êtes-vous ? Pouvez-vous vous présenter ?

Johanna & Graziella

Nous venons de fonder la galerie en ligne Lebensformen sur laquelle nous avons pris le parti de présenter des oeuvres et des objets d’art sélectionnés selon des thèmes auxquels nous sommes attachées. L’énergie qui nous a conduites dans ce projet était liée à la fréquentation longue et variée des lieux du marché de l’art, en notre qualité de commissaires-priseurs. Nous nous sommes rencontrées au sein du département de design italien de Piasa et avant cela, nous avions chacune travaillé dans diverses maisons.

Parlez-nous de Lebensformen. Qu’est-ce que c’est ? Qu’est-ce qu’on y trouve ?

Johanna

Lebensformen est une plateforme à la croisée d’une galerie d’art en ligne et d’une revue culturelle. Nous sommes parties de l’idée que le commerce d’objets d’art en ligne manquait souvent de contexte et nous avons eu envie de mêler différentes formes artistiques auxquelles nous sommes sensibles (littérature, cinéma, photographie, mode) pour entrer en résonance avec les objets que nous vendons. Il s’agit de convoquer toutes les époques, toutes les disciplines, de mettre en évidence leurs influences mutuelles à travers la présentation d’un objet que l’on propose à la vente. Pour aller plus loin dans ce concept, nous avons également mis en place une libraire en ligne réunissant des livres mais aussi des films qui nous inspirent et dont la thématique fait écho à nos objets. Nous trouvons donc des pièces chinées avec soin, un choix de livres et de dvds, du contenu et des évènements puisque nous organisons aussi des rencontres !

Graziella

Lebensformen s’inscrit dans une démarche globale visant à donner du sens à ce que nous entreprenons afin que le public y trouve un intérêt au quotidien.

Comment organisez-vous vos différentes ventes ?

Graziella

Nous présentons d’une part des objets dans La Galerie des Possibles qui constitue une sorte de magasin général de nos dernières trouvailles. D’autre part, nous organisons tous les deux mois une exposition curatée dans laquelle nous invitons un artiste à scénographier notre sélection d’objets d’art et à créer des oeuvres qui entrent en écho avec les nôtres.

Johanna

Cette exposition temporaire se déploie également sous trois autres aspects qui enrichissent l’exposition puisque nous publions le portrait de cet artiste sous la forme d’un questionnaire de Proust, un évènement-rencontre (visite de musée, atelier, galerie, conférence…) et une librairie. Une fois le délai de deux mois passé, l’exposition laisse place à la suivante mais reste néanmoins disponible dans les archives et est donc consultable à tout moment.

Salon Appartement Portrait Johanna Colombatti et Graziella Semerciyan Fondatrices Lebensformen
Salon Appartement Sculptures Vases Johanna Colombatti et Graziella Semerciyan Fondatrices Lebensformen
Salon Appartement Sculpture Céramiques Johanna Colombatti et Graziella Semerciyan Fondatrices Lebensformen
Salon Appartement Tableau Johanna Colombatti et Graziella Semerciyan Fondatrices Lebensformen
Salon Appartement Étagère Tableau Sculptures Johanna Colombatti et Graziella Semerciyan Fondatrices Lebensformen

Comment vous vient l’idée d’un thème en particulier ?

Graziella

Chaque thème abordé est le fruit d’une mûre réflexion liée à des considérations personnelles sur un sujet auquel nous revenons sans cesse et qui serait susceptible de produire du sens par la réunion d’objets l’évoquant. C’est un biais par lequel nous choisissons de valoriser les qualités d’une pièce. Et il arrive aussi que ce soit après avoir accumulé un certain nombre d’objets que le thème se révèle de lui-même. Alors, nous écrivons un texte ensemble qui donne une sorte de contexte pour bâtir ce qui formera un tout.

Johanna

Au delà d’un objet et c’est bien là que l’expression Lebensformen (entendez formes de vie) prend tout son sens pour nous, c’est la possibilité d’envisager la singularité par une manière de vivre à travers le cumul d’objets de collections et d’expériences artistiques. Aussi les thématiques surgissent assez naturellement, par le truchement d’une pièce qu’on a achetée, tout comme une pièce de théâtre à laquelle on aura assistée, un film qu’on aura vu, une musique qu’on aura écoutée.

La pièce à s’arracher à la prochaine vente ?

Graziella

La prochaine exposition s’intitule Méditerranée et elle est l’occasion de présenter un pan de notre goût immodéré et partagé pour tout l’imaginaire que le terme évoque. Dans ce contexte, nous présenterons un lampadaire exceptionnel en faience émaillée de Georges Pelletier qui a été actif sur la Côte d’Azur dès les années 60 ; rares sont les modèles aussi grands de cette période.

Salon Appartement Tableau Johanna Colombatti et Graziella Semerciyan Fondatrices Lebensformen
Salon Appartement Lampadaire Suspension Luminaire Johanna Colombatti et Graziella Semerciyan Fondatrices Lebensformen
Salon Appartement Johanna Colombatti et Graziella Semerciyan Fondatrices Lebensformen
Salon Appartement Table-basse Tapis Johanna Colombatti et Graziella Semerciyan Fondatrices Lebensformen
Salon Appartement Étagère Sculptures Céramiques Johanna Colombatti et Graziella Semerciyan Fondatrices Lebensformen

L’expression lebensformen (...) c’est la possibilité d’envisager la singularité par une manière de vivre à travers le cumul d’objets de collections et d’expériences artistiques.

Salon Appartement Luminaire Johanna Colombatti et Graziella Semerciyan Fondatrices Lebensformen
Salon Appartement Tableau Bougeoirs Johanna Colombatti et Graziella Semerciyan Fondatrices Lebensformen
Salon Appartement Portrait Johanna Colombatti et Graziella Semerciyan Fondatrices Lebensformen

Références, portraits, articles : le site de Lebensformen met à notre disposition un vrai contenu. Pourquoi ?

Graziella

Notre préoccupation est de rendre intéressant le rapport aux objets d’art pour quelqu’un qui arriverait sur le site avec ou sans intention d’achat. Le fait de se documenter et d’expertiser une pièce peut être partagé dès lors que nous sommes prêtes à expliciter le fruit de ces recherches. C’est un lieu virtuel qui se veut comme une sorte d’espace sur lequel on se balade au grès des nouvelles personnes que l’on y croise, des projets qui y sont menés. Même si un thème n’est pas susceptible d’intéresser un visiteur, le suivant l’intéressera peut-être. Et au fil des collaborations, des liens sont tissés et une cohérence apparaît.

Johanna

La dimension de partage était en effet essentielle pour nous et nous avions cette volonté de pouvoir offrir au public différents modes d’accès aux objets, que cela passe par l’acquisition, puisqu’il s’agit d’une plateforme marchande mais également par la connaissance d’une pièce, à travers son histoire que nous racontons. Que chacun, collectionneur ou amateur puisse trouver une forme d’intérêt à passer du temps sur Lebensformen. Il était également essentiel de pouvoir connecter ses objets à la création contemporaine et inviter un artiste contemporain à poser son regard sur nos objets, ce que nous faisons à chaque exposition.

D’ailleurs, Lebensformen est-elle uniquement vouée à rester une galerie en ligne ?

Graziella

Lebensformen est une galerie dont la vocation première était d’exister en ligne au titre de la présentation des objets et des oeuvres d’art contextualisés. Au-delà de cette approche, nous cherchons à créer des liens avec des personnalités susceptibles d’avoir des projets, des préoccupations voisines des nôtres afin de mettre en commun nos forces.

Johanna

Et puis notre rêve serait d’ouvrir à terme une résidence d’artiste, sorte de grande plateforme réelle où tout le monde pourrait échanger sur la création. Un peu à la manière de ces communautés d’artistes qui fourmillaient au début du XXe siècle !

Quelles sont vos prochaines actualités ?

Graziella

C’est avec cette idée de collaboration que notre prochaine exposition va être présentée quelques jours durant dans une galerie amie. L’expression de notre projet a suscité l’envie pour le designer Pierre Gonalons de nous inviter au sein de sa galerie du 5 rue de la Banque. Nous vous recevrons donc du jeudi 7 au dimanche 10 pour l’exposition Méditerranée qui réunit de nombreux objets et oeuvres d’art de créateurs d’hier et d’aujourd’hui.

Salon Appartement Miroir Johanna Colombatti et Graziella Semerciyan Fondatrices Lebensformen
Salon Appartement Livres Souvenirs Johanna Colombatti et Graziella Semerciyan Fondatrices Lebensformen
Salon Appartement Johanna Colombatti et Graziella Semerciyan Fondatrices Lebensformen
Salon Appartement Dessins Johanna Colombatti et Graziella Semerciyan Fondatrices Lebensformen
Salon Appartement Sculpture Masque Johanna Colombatti et Graziella Semerciyan Fondatrices Lebensformen

Inspiration déco...

Pierre Gonalons, puissante simplicité

Pierre Gonalons, puissante simplicité

Dans son travail, Pierre Gonalons, jeune designer, privilégie l’impact visuel. Celui-là même qui saute aux yeux dans cet appartement réalisé par ses soins. Béton, marbre, bois brûlé : le fil conducteur est clair. Les matériaux sont...

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Socialite Newsletter

Moments capturés. Des intérieurs. Des personnalités. Chaque semaine, seulement pour vous.