Froufrou, la belle époque du <br> théâtre Édouard VII

Froufrou, la belle époque du
théâtre Édouard VII

L’Édouard VII, théâtre à l’emplacement aussi unique que son histoire, ne demandait pas mieux. En lieu et place du café Guitry – du nom de celui qui monopolisa la scène de l’après-guerre pendant près d’une décennie – se tient désormais le bien nommé Froufrou. Un restaurant pourvu d’un bar dans le style speakeasy associant la minutie créatrice de deux figures incontournables de l’art de vivre français. Réunis par Benjamin Patou, Juan Arbelaez – à la direction exécutive des cuisines – et Alexis Mabille – qui signe ici la décoration de son premier écrin – font revivre la fastueuse Belle Époque. Cette même période qui fit les belles heures de l’Édouard VII, volcanique espace de liberté où comédies de boulevard et pièces étrangères étaient portées par les meilleurs comédiens d’alors. Pour que batte aussi fort le cœur de ce Paris d’antan, le MOMA Group n’a pas lésiné sur les moyens. Carte blanche. Libre aux deux trentenaires de faire jouer leur notion de la fête ! Dans nos assiettes, les produits d’exception font le show. Os à moelle des copains, coquillettes truffées, épaule d’agneau confite au thym et citron de Menton… Leur point commun ? Ils sont tous pensés pour être partagés. Cela va sans dire que l’on joue des coudes (et de la fourchette) pour goûter à ces plats aussi généreux que l’est l’esprit de cette table qui n’a rien à envier à celles du Vieux Paris. Les limites s’y perdent. Exactement l’effet voulu par le couturier qui fait de Froufrou un prolongement du foyer. En nous plongeant dans un univers feutré, nimbé de lourds rideaux aux couleurs profondes et aux détails aussi étudiés que ceux d’une création haute couture, le Parisien achève de nous transporter. L’illusion est là. On s’y oublie bien volontiers.

Froufrou, 10 place Édouard VII – 75009 Paris. Restaurant : ouvert tous les jours de 12h à 00h30. Bar : du mardi au samedi de 18h à 21h et de 23h à 02h les jours de représentations. Téléphone : 01 47 42 92 55.

Bar Froufrou Restaurant Paris Théâtre Édouard VII Alexis Mabille Juan arbelaez
Bar Froufrou Restaurant Paris Théâtre Édouard VII Alexis Mabille Juan arbelaez
Bar Froufrou Restaurant Paris Théâtre Édouard VII Alexis Mabille Juan arbelaez
Bar Froufrou Restaurant Paris Théâtre Édouard VII Alexis Mabille Juan arbelaez

Juan, Alexis pouvez-vous vous présenter ?

Juan

Je m’appelle Juan Mario Arbelaez Guarin, je suis chef de cuisine et restaurateur. Je suis à la tête de six restaurants, et je porte fièrement le titre de chef exécutif de Froufrou. Fan de cuisine et de sport, je suis aujourd’hui entrepreneur et passionné de photographie. 

Alexis

Je suis couturier et décorateur pour le plaisir. Le textile m’accompagne depuis toujours, avec ma bonne étoile.

Comment vous êtes-vous retrouvés embarqués dans le projet Froufrou ?

Juan

Benjamin Patou est venu déjeuner une fois dans un de mes restaurants et en discutant, de fil en aiguille, nous nous sommes dit que nous collaborerions sûrement un jour ! 

Alexis

Benjamin Patou – que je connais depuis longtemps – m’avait parlé d’un projet jusqu’au jour où il m’a emmené au théâtre Édouard VII pour me demander mon avis et si j’étais partant pour refaire le décor. À cette proposition j’ai répondu : « Oui, avec joie. » Après, tout est allé très vite !

Le théâtre Édouard VII comme colonne vertébrale : inspirant ?

Juan

Bien évidemment ! Pour moi, la table devrait être la continuité du spectacle, la scène serait l’assiette et les acteurs les produits d’exception dont on la remplit. Une lumière tamisée et une musique présente, l’ambiance du restaurant est une partie essentielle de l’expérience Froufrou. 

Alexis

Oui forcément ! De par son histoire, ses personnages fétiches qui l’ont animée et ses éléments de décor qui m’ont très vite donné l’idée de ce que j’allais faire : réveiller des espaces endormis.

Bar Froufrou Restaurant Paris Théâtre Édouard VII Alexis Mabille Juan Arbelaez
Bar Froufrou Restaurant Paris Théâtre Édouard VII Alexis Mabille Juan Arbelaez
Bar Froufrou Restaurant Paris Théâtre Édouard VII Alexis Mabille Juan Arbelaez
Bar Froufrou Restaurant Paris Théâtre Édouard VII Alexis Mabille Juan Arbelaez
Bar Froufrou Restaurant Paris Théâtre Édouard VII Alexis Mabille Juan Arbelaez
Bar Froufrou Restaurant Paris Théâtre Édouard VII Alexis Mabille Juan Arbelaez

Alexis, quelles ont été les étapes clefs de la transformation de votre premier espace ?

Alexis

Le concept puis les couleurs, les tissus et ensuite le remaniement de l’espace pour animer cette salle de restaurant qui ne demandait qu’à vibrer du tout-paris !

Certains processus sont-ils similaires à la mode ? Quels sont ceux que vous avez préférés – ceux avec lesquels vous avez rencontré des difficultés ?

Alexis

C’est à peu près le même processus : conception, création, développement et production de mise en forme jusqu’au résultat final désiré. La difficulté, c’est de retravailler de l’ancien, qui réserve toujours plein de bonnes et de mauvaises surprises architecturales.

Quelle a été votre réflexion pour penser ce décor ?

Alexis

Je voulais travailler avec une idée d’intemporalité, de lieu ravivé comme si c’était ainsi depuis déjà des années. Créer ce confort de lieu de rendez-vous où l’on aime venir et revenir. Ensuite, comme pour un décor, j’ai mêlé des univers et des époques pour faire vibrer le pluralisme des individus qui ont traversé le temps et l’histoire du théâtre. Comme une grande salle à manger-salon feutrée et structurée de miroirs et de rehauts de trumeaux.

Cette expérience en décoration d’intérieur vous a-t-elle inspiré ?

Alexis

Bien sûr, mais ce n’est pas ma première fois. J’ai toujours baigné dans les arts décoratifs et j’aime ce rapport du lieu et de la création qui crée un lifestyle. La mode et le lieu où on l’apporte sont un univers commun.

 

Bar Froufrou Restaurant Paris Théâtre Édouard VII Alexis Mabille Juan Arbelaez
Bar Froufrou Restaurant Paris Théâtre Édouard VII Alexis Mabille Juan Arbelaez
Bar Froufrou Restaurant Paris Théâtre Édouard VII Alexis Mabille Juan Arbelaez
Bar Froufrou Restaurant Paris Théâtre Édouard VII Alexis Mabille Juan Arbelaez

J’ai voulu développer une cuisine généreuse où les limites se perdent rapidement, un lieu où l’on mange un peu trop, on boit un peu trop et on rigole beaucoup !

Bar Froufrou Restaurant Paris Théâtre Édouard VII Alexis Mabille Juan Arbelaez
Bar Froufrou Restaurant Paris Théâtre Édouard VII Alexis Mabille Juan Arbelaez

Juan, les plats à partager est-ce votre idée ?

Juan

Nous sommes partis d’une idée de sharing à la française et j’ai voulu développer une cuisine inspirée des Années folles parisiennes. Une cuisine généreuse où les limites se perdent rapidement, un lieu où l’on mange un peu trop, on boit un peu trop et on rigole beaucoup, beaucoup trop ! Les entrées au milieu de la table, les pièces à partager, et le tour est joué : on va se faire froufrouter ! 

Pourquoi ceux-là en particulier ?

Juan

Nous voulions une cuisine avec la même identité que le lieu : coquine, taquine et généreuse tout en restant chic. 

Votre soirée idéale au Froufrou – Théâtre Édouard VII ?

Juan

Jeudi soir, quand on a posé son vendredi ! 

Alexis

Venir au premier service, se lover dans la mezzanine toute parée de miroirs et regarder dans les reflets ce qu’il s’y passe quand le rythme monte et que le public s’amuse !

Bar Froufrou Restaurant Paris Théâtre Édouard VII Alexis Mabille Juan Arbelaez
Bar Froufrou Restaurant Paris Théâtre Édouard VII Alexis Mabille Juan Arbelaez
Bar Froufrou Restaurant Paris Théâtre Édouard VII Alexis Mabille Juan Arbelaez
Bar Froufrou Restaurant Paris Théâtre Édouard VII Alexis Mabille Juan Arbelaez

Inspiration déco...

Cravan, redéfinir les standards <br> du bar à cocktails

Cravan, redéfinir les standards
du bar à cocktails

L’histoire parcourt les veines verrées du Cravan, laissé dans son jus depuis que la bonne fée Hector Guimard y a exceptionnellement déposé ses illustres traits Art nouveau. Empruntant son nom au poète-boxeur Arthur Cravan,...

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Socialite Newsletter

Moments capturés. Des intérieurs. Des personnalités. Chaque semaine, seulement pour vous.