La Villa Rose, émulations hybrides

La Villa Rose, émulations hybrides

La Villa Rose. Un nom évocateur pour un concept qui l’est tout autant, niché dans le quartier dit de la Nouvelle Athènes en plein 9ème arrondissement parisien. Ces 150 mètres d’hôtel particulier, c’est Séverine Redon qui en a eu l’idée. À la tête de l’agence Artdicted, fondée il y a 10 ans déjà, c’est en amoureuse des mélanges heureux qu’elle a voulu donner vie à une phrase du livre Paris est une fête, d’Hemingway : “On eût dit l’une des meilleures salles dans le plus beau des musées, sauf qu’il y avait une grande cheminée et que la pièce était chaude et confortable et qu’on s’y voyait offrir toutes sortes de bonnes choses à manger et du thé et des alcools naturels”. Pari relevé. Après le Cœur, créé avec Maroussia Rebecq en 2014, c’est à La Villa Rose de donner le tempo. Pour ce faire, plusieurs bonnes fées se sont penchées sur le berceau du dernier né. Mathias Kiss, dont la signature est apposée sur les escaliers, Mathilde Jonquière, mosaïste émérite, mais aussi Gilbert Kann, à qui l’on doit la curation du mobilier et Victoria Wilmotte, dont on pourra découvrir le bar courant mai. Des talents qui n’ont pas fait attendre Séverine Redon. C’est accompagnée d’un enthousiasme sans faille que l’instigatrice a commencé à écrire l’histoire de La Villa Rose. Une parenthèse végétale signée Debeaulieu qui ne saurait mieux s’accommoder d'”Une promesse de paradis”, première exposition menée tambour battant par les sculptures florales en inox brossées de Giacomo Balla. Hallucinations futuristes, elles ne sont pourtant que les prémices d’un spectacle hybride qui compte nous tenir en haleine encore longtemps. Prochaines réjouissances : les portraits culinaires de Marie Chemorin, sorte d’impros gustatives et scéniques qui mettent à table des mots. Lieu ouvert à visiter sans détour, La Villa Rose réunit les talents de tous bords et fait irradier leurs énergies. On en repart le cœur léger, la tête bien remplie.

La Villa Rose, 84, rue d’Amsterdam – 75009 Paris. Visites sur rendez-vous au 01 40 22 12 92 du lundi au vendredi.

Salon Paris La Villa Rose
Entrée devanture porte Paris La Villa Rose
Chaise Superleggera Gio Ponti Paris La Villa Rose
Salon Chaises Superleggera Gio Ponti La Villa Rose Paris
Plante Giacomo Balla en inox brossé Salon Paris La Villa Rose
Artistes équipe La Villa Rose Paris
Artistes Équipe Paris La Villa Rose

Séverine, quel est votre parcours ?

Séverine

En résumé, un parcours dans la communication et surtout la création d’événements. L’agence Artdicted que j’ai fondée il y a 10 ans croise le goût que j’ai de travailler aux côtés des artistes et des créatifs avec celui de créer des expériences. Les événements permettent de créer des rencontres, du lien et maintenant les lieux sont de formidables outils pour porter des messages, valoriser les acteurs de la création, qu’il s’agisse du Cœur, créé avec Maroussia Rebecq en 2014, ou de la Villa Rose, plus récemment.

Pourriez-vous définir le concept de la Villa Rose en quelques lignes ?

Séverine

La Villa Rose se veut un lieu de vie et de rencontres, une maison pour réunir les gens que j’aime et que j’admire pour leurs talents, leurs énergies. Une phrase du livre de Paris est une fête d’Hemingway résume bien ce que j’aimerais arriver à créer : ” On eût dit l’une des meilleures salles dans le plus beau musée, sauf qu’il y avait une grande cheminée et que la pièce était chaude et confortable et qu’on s’y voyait offrir toutes sortes de bonnes choses à manger et du thé et des alcools naturels”.

Plante Giacomo Balla en inox brossé Paris La Villa Rose
Plante Giacomo Balla Salon La Villa Rose Paris
Sculpture Ananas Céramique La Villa Rose Paris
Artistes Salon La Villa Rose Paris
Signature Mathias Kiss Attilalou La Villa Rose Paris
Club anglais Sous-sol La Villa Rose Paris
La Villa Rose, émulations hybrides

Comment avez-vous convaincu les différents acteurs de ce projet d’y participer ?

Séverine

J’ai la chance qu’ils aient tous dit oui spontanément sans avoir à les convaincre et j’en suis très heureuse.

Y aurait-il une pièce qui vous tient le plus à cœur, une pièce de vos rêves les plus fous ?

Séverine

J’aime l’idée que l’architecture intérieure puisse évoluer au fil du temps, des rencontres, et des espaces. Que des murs, encore inexplorés, le soient au fil de nos envies. J’aime que les pièces puissent dialoguer ensemble, que la peinture de Guy Yanai cohabite avec le jardin de Pierre, que l’escalier se soit transformé soudainement en un objet à proprement parler sous les coups de pinceau de Mathias, que l’inox du bar de Victoria puisse réfléchir les rayons du soleil… Et j’adore plus que tout l’idée de ces murs, encore ouverts, pour de nouvelles rencontres artistiques.

Peut-on se procurer une pièce chez vous ? Comment est-il ouvert au public ?

Séverine

Oui ! En ce moment, il s’agit des pièces de l’artiste Giacomo Balla. Ce sont de formidables sculptures en bois fabriquées dans les années 20 et éditées en inox dans les années 60/70 par Dino Gavina. Nous les présentons du lundi au vendredi sur rendez-vous. Elles trônent dans notre jardin d’hiver et inaugurent la série des Rendez-vous de Gilbert Kann, commissaire expert en mobilier du XXème et XXIème siècle.

Salon Jardin d'hiver Plantes Giacomo Balla Fleurs Debeaulieu La Villa Rose Paris
Plante Giacomo Balla Détail Paris La Villa Rose
Équipe Artiste Paris La Villa Rose
Entrée devanture porte Paris La Villa Rose

Photographies : Constance Gennari – Texte : Caroline Balvay @thesocialitefamily

Inspiration déco...

Empreintes, le rendez-vous des métiers d’art

Empreintes, le rendez-vous des métiers d’art

Un concept-store où les métiers d’art sont à l’honneur, ça a quelque chose d’une caverne d’Ali Baba des temps modernes, avec quelque chose de plus épuré ! Chez Empreintes, il faut s’imaginer 600m2 et quatre étages baignés de...

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

La Newsletter Socialite

Votre dose d'inspiration tous les mardis