Rose Bakery investit le <br> Musée de la Vie Romantique

Rose Bakery investit le
Musée de la Vie Romantique

C’est dans une enclave magique du 9ème arrondissement que la sixième annexe parisienne de Rose Bakery a élu domicile en juin dernier. Une concession exceptionnelle au centre de toutes les attentions située dans le jardin du Musée de la Vie Romantique. Plus de sept années auront été nécessaires pour que Jean-Charles Carriani et sa femme, Rose, arrivent enfin a obtenir ce graal. Une étape de plus dans la collaboration qui uni le couple à Émilie Bonaventure – à qui l’on doit le second souffle de la boutique mère de Rose Bakery, rue des Martyrs. Associée pour l’occasion au paysagiste Thierry Dalcant, la décoratrice-scénographe a laissé parler sa formation d’historienne de l’art dix-neuvièmiste pour laisser apparaître en filigrane l’esquisse d’un jardin d’hiver. Un espace propice au partage et à la gourmandise qui voit défiler les saisons. Sous sa serre – réintégrée par le trio dans l’espace végétal jusqu’à ne faire plus qu’un avec le jardin environnant – la carte de ce modèle inédit de Rose Bakery fait le bonheur d’une clientèle à la recherche d’un instant suspendu. Comme cachée par une végétation généreuse dans une ville qui en manque pourtant cruellement.

Rose Bakery au Musée de la Vie Romantique, 16 rue Chaptal – Paris 75009. Ouverture : du mardi au dimanche de 10h à 17h30. Téléphone :  01 55 31 95 67.

Jardin Muée de la Vie Romantique Rose Bakery
Intérieur Rose Bakery Musée de la Vie Romantique
Jardin Rose Bakery Musée de la Vie Romantique
Intérieur Rose Bakery Musée de la Vie Romantique

Jean-Charles, pouvez-vous présenter Rose Bakery ?

Jean-Charles

Rose Bakery, c’est un business familial depuis 2002 à Paris et à l’international. Depuis le début nous faisons une nourriture simple, organique et inventive.

Comment s’est faite cette implantation au coeur du Musée de la Vie Romantique ?

Jean-Charles

Rose Bakery a attendu 7 ans pour obtenir cette concession que je rêvais d’investir depuis le premier jour où j’y ai été invité.

Émilie

C’était un nouveau challenge dans la collaboration avec Rose Bakery. D’abord car c’est une enclave magique du 9ème arrondissement – dans lequel je vis – mais aussi parce que Jean-Charles rêvait depuis très longtemps de ce lieu et enfin parce que j’ai une formation d’historienne de l’art dix-neuvièmiste. Il à fallu avec bonheur se replonger dans mes années étudiantes ! Lorsque nous avons répondu à l’appel d’offre de Paris Musées, nous étions très enthousiastes et désireux de convaincre que nous pouvions redonner du sens et une offre qualitative à cet endroit important pour nous.

Thierry

Je connaissais bien évidemment ce musée ainsi que son jardin et j’ai été très heureux d’être consulté pour participer à cette aventure dans ce lieu si singulier. L’esthétique et l’esprit qui en émane, tout comme le projet présenté par Émilie et Jean-Charles, se sont avérés de vrais supports de travail.

Intérieur Rose Bakery Musée de la Vie Romantique
Intérieur Détails Escalier Rose Bakery Musée de la Vie Romantique
Intérieur Rose Bakery Musée de la Vie Romantique
Intérieur Rose Bakery Musée de la Vie Romantique

Nous avons regardé des anciennes images de jardins d'hiver, car je voulais vraiment proposer des places assises à l'intérieur pour que le salon de thé ne soit pas saisonnier.

Intérieur Rose Bakery Musée de la Vie Romantique
Végétation Intérieur Rose Bakery Musée de la Vie Romantique
Végétation Intérieur Rose Bakery Musée de la Vie Romantique

Émilie, comment avez-vous pensé cet espace inédit ? Y avez-vous appliqué les codes de la boutique de la rue des Martyrs ?

Émilie

Je voulais un lieu qui réintégrait la serre dans l’espace végétal. Nous avons regardé des anciennes images de jardins d’hiver, car je voulais vraiment proposer des places assises à l’intérieur pour que le salon de thé ne soit pas saisonnier. C’était simple car il se trouve que Rose Bakery est reconnaissable par sa couleur vert céladon. Le Musée de la Vie Romantique également car tout le monde connait sa maison aux volets verts.

Jean-Charles

Avec un grand bonheur nous nous sommes tout de suite compris.

De quelle manière avez-vous tous les trois collaboré sur ce projet ?

Émilie

De façon très amicale et spontanée, tout en étant très professionnelle.  Nous sommes tous les trois des personnes entières avec des valeurs communes. Nous sommes des passionnés engagés, militants (avec trois moyens d’expression très différents) et sommes respectueux les uns des autres car complémentaires. Je sais que ce projet a un sens fort pour nous et qu’il nous a réuni de manière très naturelle.

Thierry

En ce qui concerne le volet “paysage”, très naturellement pour ma part. Après avoir défini ensemble les intentions liées à l’aménagement de la serre et du jardin, Jean-Charles et Émilie m’ont fait totalement confiance. Je leur en suis très reconnaissant ! Il s’agissait d’inscrire la serre dans un écrin végétal afin d’en révéler toute la dimension poétique et d’en valoriser la rocaille. Notre démarche consistait également à effacer les limites entre l’intérieur et l’extérieur pour laisser place à plus de souplesse. Nous avons créé pour cela un ourlet jardiné en pied de serre afin d’apporter plus de fluidité autour d’une scénographie illustrée par la reconquête du végétal. À l’intérieur, les feuillages découpés des fougères font à présent écho aux Polystichum et aux Dryopteris plantés dans le jardin. Respecter l’esprit pittoresque et naturaliste du lieu nous semblait également essentiel et nous avons privilégié pour cela une réelle diversité botanique accompagnée d’une gestion raisonnée où les semis spontanés seront valorisés. Les couvre-sols habillent le pied des fougères, les Iris se mêlent aux graminées d’ombre et aux Hydrangeas selon une trame résolument libre, en écho à la poésie du lieu.

Jardin Extérieur Végétation Rose Bakery Musée de la Vie Romantique
Fougère Intérieur Rose Bakery Musée de la Vie Romantique
Bar Intérieur Rose Bakery Musée de la Vie Romantique Bar à thé Intérieur Rose Bakery Musée de la Vie Romantique Intérieur Bar Rose Bakery Musée de la Vie Romantique
Intérieur Offre Goûter Gâteau Rose Bakery Musée de la Vie Romantique
Intérieur Détail Mobilier Radiateur fonte Rose Bakery Musée de la Vie Romantique

Thierry, à quel moment – saison ou heure – préférez-vous le jardin du Musée de la Vie Romantique ?

Thierry

En fin de journée, indéniablement. Il est encore très fréquenté à cette heure-là mais la lumière y est plus douce, ce qui contribue à rendre le jardin très apaisant. Il suffit d’observer la clientèle pour constater que cet espace est un véritable lieu de détente, un sas de décompression.

Jean-Charles

Je rejoins Thierry vers 17h quand les ombres s’étirent et s’imprègnent sur toute la serre.

Parlez-nous de vos projets-actualités respectif(ve)s à venir ?

Jean-Charles

Nous ouvrons un Rose Bakery dans le Dover Street Market à Los Angles mais aussi dans un autre jardin de rêve de la capitale.

Émilie

Parmi mes actualités, la réalisation de la nouvelle galerie de Jacques Lacoste.

Thierry

J’ai livré fin juillet l’aménagement paysagé de la terrasse et de la salle du restaurant Girafe situé au sein de la Cité de l’Architecture, projet en collaboration avec l’architecte Joseph Dirand. Fin juillet également, j’ai réalisé celui d’une ancienne caserne reconvertie en immeuble de bureaux à Paris avec, pour enjeux majeurs, la création d’un jardin d’ombre de 200m2 environ et de ses talus en terrasses. Désormais, tous mes efforts se concentrent sur un  siège social à Paris et sur un ancien domaine viticole en Nouvelle Aquitaine. Parallèlement, toujours en région Nouvelle Aquitaine, je travaille sur la requalification d’un domaine historique ainsi que sur la réalisation d’un plan de gestion.

Serre Jardin Extérieur Rose Bakery Musée de la Vie Romantique
Jardin Serre Rose Bakery Musée de la Vie Romantique
Jardin Rose Bakery Musée de la Vie Romantique
Jardin Rose Bakery Musée de la Vie Romantique
Jardin Portrait Émilie Bonaventure Rose Bakery Musée de la Vie Romantique

Inspiration déco...

Maison Plisson, le juste <br> retour du goût

Maison Plisson, le juste
retour du goût

Il n’est peut être déjà plus nécessaire de présenter Maison Plisson. Bien plus qu’un concept novateur, cette...

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Socialite Newsletter

Moments capturés. Des intérieurs. Des personnalités. Chaque semaine, seulement pour vous.