Margús, une histoire de famille

Margús, une histoire de famille

Un goût d’ailleurs dès que l’on pousse la porte, comme l’idée que l’on se ferait d’un Cuba défraîchi. Photos de famille à l’appui, c’est bien Maria Margarita, Margús de son petit nom, qui est la reine ici. Grand-mère inspirante des fondateurs du lieu, Jean-Charles et Alexandre. À mi-chemin entre la France et la Colombie, la famille Quillet explore et joue des saveurs sud-américaines avec brio et nous laisse un goût de surprise épicée aux coins des lèvres. Tacos, tapas et pièces de viande sont à l’honneur, le tout bien évidemment accompagné de breuvages choisis avec soin. Décidément, Margús nous souhaite un bon voyage.

Margús, 1 rue des Prouvaires – 75001 Paris. Horaires : du mardi au samedi de 12h00 à 14h30, puis de 19h30 à 23h00. Fermé temporairement. 

Salle de restaurant Margus Spécialités sud-américaines Famille Quillet
Comptoir Salle de restaurant Margus Spécialités sud-américaines Famille Quillet
Détails Salle de restaurant Margus Spécialités sud-américaines Famille Quillet
Vins Salle restaurant Margus Spécialités sud-américaines Famille Quillet

Margús est une histoire de famille. Dites-nous en plus.

Jean-Charles

En effet, c’est la famille qui nous inspire avant tout car notre histoire est faite de voyages, de métissages ! Nous sommes trois garçons nés d’un mariage franco-colombien. Nos parents se sont rencontrés à Paris. Notre mère, venue découvrir l’Europe avec son sac à dos et sa guitare, a fini par trouver un emploi au Café de Colombie à Paris dans un immeuble des Champs-Élysées où mon père travaillait pour Rémy Martin. Le reste, c’est leur histoire et le début de la nôtre. Nous avons beaucoup voyagé grâce au travail de mon père, mais nous sommes revenus en France passer notre BAC, car, aux yeux de ma mère, il était important que nous recevions une éducation française. Mes frères se sont décidés pour la finance. Moi pour le voyage, l’entrepreneuriat, l’aventure. Nous nous sommes finalement retrouvés à Paris.

Alexandre

L’envie de travailler entre frères autour d’une même passion : la restauration.

Comment est né le projet de ce restaurant ?

Jean-Charles

Margús est le deuxième restaurant que nous créons. Le premier étant Sōma, une zakaya franco-japonaise qui a connu un franc succès dès son ouverture fin 2014. À l’époque, mon frère Alexandre travaillait encore dans la finance et son rôle dans la restauration se résumait à celui d’investisseur et conseiller tout comme notre frère aîné, Philippe. Dès le départ, notre rêve était de travailler en famille, chacun apportant son expérience. C’est au moment de se lancer dans cette deuxième aventure qu’Alexandre a quitté son travail pour se consacrer à 100% à l’entrepreneuriat. Margús est un hommage à nos origines colombiennes, une invitation au voyage à travers nos souvenirs d’enfance. C’est notre façon de dire merci à notre mère et à notre grand-mère pour nous avoir inculqué le sens de la famille, ce que nous avons de plus cher.

Margús, une histoire de famille
Table Salle de restaurant Margus Spécialités sud-américaines Famille Quillet
Salle de restaurant Margus Spécialités sud-américaines Famille Quillet
Salle de restaurant Margus Spécialités sud-américaines Famille Quillet
Salle de restaurant Détails Fleur Margus Spécialités sud-américaines Famille Quillet

Margús, pourquoi ce nom ?

Jean-Charles

C’est le petit nom qu’on donnait à notre mère et à notre grand-mère, toutes deux s’appelant Maria Margarita. C’est affectif, familial, personnel : à l’image de comment nous aimons recevoir nos clients. Le logo représente un portrait de ma grand-mère avec lequel nous avons grandi. L’original est au fond de la salle. De cette manière, elle garde un œil sur nous. Parfois, je me dis qu’elle serait fière d’être à nos côtés dans cette aventure… et d’être parisienne !

Qui s’est occupé de la décoration ? Quelles étaient vos envies ?

Jean-Charles

Lorsque nous avons découvert ce lieu dans le ventre de Paris, les volumes nous ont immédiatement transportés à Carthagène, La Havane ou certains quartiers de Rio, de Buenos Aires… Ce lieu nous ressemblait, à la fois très parisien et, en y ajoutant un peu de couleur, cela pouvait devenir très latino ! Au même moment, nous avons retrouvé de vieilles photos de familles. Cette aventure était l’occasion parfaite de partager avec Paris notre vision de l’Amérique latine.

Qu’est-ce qu’on y mange, qu’est-ce qu’on y boit ?

Jean-Charles

Ce restaurant est avant tout un lieu de partage, de rencontres et parfois de fête. L’idée est de retrouver ces grandes tablées de cousins lors de repas familiaux, souvent impliquant un plat principal entouré de plusieurs accompagnements. Cette nouvelle carte, élaborée par le chef David Kjellstenius, est un vrai pont culturel entre l’Europe et l’Amérique latine. Elle est très féminine, sensible aux produits locaux et de saison. C’est une démarche que nous respectons beaucoup et que nous souhaitions imposer rapidement dans notre ADN. C’est quelque chose qui aurait fait plaisir à notre père. De la même manière, nous trouvons beaucoup de références de vins naturels français et sud-américains. Nous sommes des enfants nés d’un métissage, c’était important pour nous de faire découvrir nos deux mondes.

Alexandre

Il faut également goûter aux cocktails réalisés par mon frère !

Photographie famille Salle de restaurant Margus Spécialités sud-américaines Famille Quillet
Salle de restaurant Margus Spécialités sud-américaines Famille Quillet
Salle de restaurant Margus Spécialités sud-américaines Famille Quillet
Salle de restaurant Margus Spécialités sud-américaines Famille Quillet

Y a-t-il déjà une recette phare de la cuisine Margús ?

Jean-Charles

Je ne sais pas si on peut parler en ces termes, c’est un peu prétentieux ! Nous changeons de carte pratiquement tous les jours, en ajoutant et retirant certains plats. Le chef s’amuse avec ce qu’il trouve au marché ou auprès de fournisseurs exceptionnels comme Annie Bertin. En tout cas, nos patates douces ont un certain succès. Il est difficile de retirer ce mets de la carte !

S’il fallait décrire Margús en quelques mots ?

Jean-Charles

Un espace convivial où l’on peut s’échapper.

Juan

Familial, chaleureux, gourmand !

Avez-vous des projets et des envies pour la suite ?

Jean-Charles

Avant tout, nous souhaitons consolider tous les efforts faits pour ouvrir ce lieu assez unique dans son genre. Mais nos âmes d’entrepreneurs voyagent entre les idées. De nouveaux lieux verront certainement le jour prochainement !

Salle de restaurant Margus Spécialités sud-américaines Famille Quillet
Comptoir Salle de restaurant Margus Spécialités sud-américaines Famille Quillet
Salle de restaurant Sol Margus Spécialités sud-américaines Famille Quillet
Salle de restaurant Margus Spécialités sud-américaines Famille Quillet

Inspiration déco...

PAPI, bonnes pâtes

PAPI, bonnes pâtes

PAPI est petit, mais a déjà tout d’un grand. Ouvert il y a quelques mois à peine, le nouveau-né d’Étienne Ryckeboer, à la carte aussi courte que le nom, a réussi à tirer son épingle du jeu lors du « mercato » parisien des...

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Socialite Newsletter

Moments capturés. Des intérieurs. Des personnalités. Chaque semaine, seulement pour vous.