Sophie Favre et Édouard Le Roy, <br>Rose, Joseph 5 ans et demi, <br>Stan 10 mois
Famille - Bordeaux

La maison familiale de la fondatrice du concept-store La Gaité

/

chez

Sophie Favre et Édouard Le Roy,
Rose, Joseph 5 ans et demi,
Stan 10 mois

Passer de l’appartement parisien à une maison bordelaise aux volumes étourdissants. De deux à trois enfants. D’une carrière d’acheteuse digitale à celle de fondatrice de La Gaité, nouveau lieu de vie incontournable de la Belle Endormie… Il n’y a pas à dire : Sophie Favre ne tient jamais rien pour acquis ! Épaulée dans la vie par Édouard Le Roy (au moins aussi fou qu’elle !) l’Ex-Parisienne vit depuis deux ans un rêve éveillé. Un nouveau départ qui se concrétise vraiment lors d’un passage éclair à Bordeaux. Ce week-end-là, après avoir exploré pas moins de neuf bâtisses, le couple entame sa dixième visite. C’est le coup de foudre. Celui qui prendra Sophie aux tripes et lui donnera la force de convaincre son mari. « C’est celle-là », lui glisse-t-elle alors, tout en se rendant bien compte de l’importance des travaux à effectuer. Car oui. Avec une hauteur de plafond de plus de 4 m dans la majorité des pièces, la famille doit non seulement occuper l’espace au sol mais également en hauteur. Deux challenges auxquels la nouvelle propriétaire a déjà bien réfléchi le moment de l’emménagement venu. Pour répondre au premier, des éléments forts s’imposent à elle. « Un îlot central en béton ciré et bois dans la cuisine, une immense table dans la salle à manger, un meuble bas pour délimiter l’espace entre cette dernière et le salon. » Pour le second, sa réflexion s’axe autour des luminaires. Elle les choisira avec application, souvent dans des versions suspensions, comme pour habiter les airs ! Enfin, pour venir apporter une cohérence globale à l’ensemble, la passionnée de décoration choisit de jouer avec les teintes. Des couleurs sombres dans la bibliothèque comme dans la chambre parentale, en opposition avec le deuxième étage et les pièces de vie côté jardin. Des ambiances à l’identité propre qui cohabitent harmonieusement, jalonnées par ses trouvailles. Des meubles pour la plupart chinés, ponctués par une sélection éclectique d’objets. Un style qui lui est propre, à découvrir en notre compagnie.

Bibliothèque Maison Bordeaux Fondatrice concept-store La Gaité Sophie Favre Édouard Le Roy
Bibliothèque Maison Bordeaux Fondatrice concept-store La Gaité Sophie Favre Édouard Le Roy
Bibliothèque Maison Bordeaux Fondatrice concept-store La Gaité Sophie Favre Édouard Le Roy
Bibliothèque Maison Bordeaux Fondatrice concept-store La Gaité Sophie Favre Édouard Le Roy

Sophie, pouvez-vous vous présenter ?

Sophie

J’ai 39 ans, je suis mariée à Édouard et suis maman de trois enfants. Nous habitions et travaillions à Paris avant d’emménager ici. Édouard dans le conseil et moi en tant qu’acheteuse digitale et IT. Avec la naissance de nos jumeaux Rose et Joseph, nous avions envie d’ailleurs, de plus d’espace, de plus de temps. Alors il y a 2 ans, nous avons décidé de venir vivre à Bordeaux, cette belle endormie qui nous faisait de l’œil depuis longtemps déjà. Avec Édouard, nous avons toujours aimé les challenges, se fixer de nouveaux objectifs, ne rien tenir pour acquis. Alors, avec ce nouveau départ, nous avons décidé de tenter une nouvelle aventure professionnelle. Édouard en s’associant dans la start-up OUIDROP et moi en ouvrant le lieu dont j’ai toujours rêvé.

Parlez-nous de votre maison. Comment l’avez-vous trouvée, depuis quand l’habitez-vous ?

Sophie

Nous avons d’abord été accompagnés par notre amie Guillemette (BGV Bordeaux) qui nous a baladés dans la ville afin de nous présenter les différents quartiers et leur sociologie pour nous permettre de choisir celui qui correspondrait le plus à nos attentes. Nous connaissions le Bordeaux « touristique », mais pas celui dans lequel nous vivons désormais au quotidien. Et ça change tout ! Ensuite, Édouard et moi sommes revenus un week-end dans le but d’étudier le marché immobilier. J’avais ciblé dix maisons que nous avons visitées en deux jours. Après neuf visites, celle-ci était la dernière. Le coup de cœur fut immédiat pour moi. Je me souviens d’avoir dit à Édouard « c’est celle-là » et lui de me répondre « pas possible, elle est beaucoup trop grande et il y a trop de travaux ». Bref, ce n’était pas gagné ! Mais trois semaines plus tard – et après avoir réalisé un habile travail de manipulation psychologique sur Édouard (Rires) –, nous faisions une offre qui allait être acceptée. Nous avons pris possession des lieux il y a maintenant deux ans.

Les volumes sont assez importants. De quelle manière avez-vous agencé l’espace ? 

Sophie

Les volumes sont effectivement importants mais à cela s’ajoute une hauteur de plafond de plus de 4 m dans la majorité des pièces. Nous avions donc deux challenges : occuper l’espace au sol et en hauteur. Pour le premier, nous avons positionné des éléments forts, tels qu’un îlot central en béton ciré et bois dans la cuisine, une immense table dans la salle à manger, un meuble bas pour délimiter l’espace entre cette dernière et le salon. Pour le second, nous avons beaucoup joué sur les luminaires. Dans l’entrée, nous souhaitions conserver les carreaux de ciment d’origine. Alors pour casser le côté froid, nous avons installé des suspensions en papier coloré de différentes hauteurs. Dans la cuisine, là encore, ce sont des suspensions au-dessus de l’îlot qui permettent d’habiter l’espace. Idem pour la chambre parentale. Enfin, dans d’autres pièces, nous avons utilisé des couleurs sombres, mais conservé les plafonds blancs afin de créer de la profondeur.

Bibliothèque Maison Bordeaux Fondatrice concept-store La Gaité Sophie Favre Édouard Le Roy
Entrée Maison Bordeaux Fondatrice concept-store La Gaité Sophie Favre Édouard Le Roy
Bibliothèque Maison Bordeaux Fondatrice concept-store La Gaité Sophie Favre Édouard Le Roy

Nous souhaitions créer des ambiances différentes tout en respectant une harmonie générale et une cohérence. Nous voulions quelque chose de simple, facile à vivre au quotidien et dont nous ne nous lasserions pas.

Bibliothèque Maison Bordeaux Fondatrice concept-store La Gaité Sophie Favre Édouard Le Roy
Entrée Maison Bordeaux Fondatrice concept-store La Gaité Sophie Favre Édouard Le Roy

Que souhaitiez-vous y insuffler comme ambiance ? 

Sophie

Nous souhaitions créer des ambiances différentes tout en respectant une harmonie générale et une cohérence. Nous voulions quelque chose de simple, facile à vivre au quotidien et dont nous ne nous lasserions pas. Les pièces de vie côté jardin, en particulier le salon, ont été imaginées dans des tons clairs et avec beaucoup de bois afin de garder une cohérence avec la nature. La bibliothèque côté rue a, quant à elle, été plutôt imaginée comme une sorte de cocon cosy, avec des teintes sombres pour en faire un endroit à part, propice à la lecture. Le deuxième étage, réservé à la famille et aux amis, est quant à lui totalement blanc (sol et mur). Nous voulions créer un réel « effet vacances ». Ainsi, chaque étage et chaque pièce ont leur identité !

Comment avez-vous souhaité meubler votre maison ?

Sophie

Passer d’un appartement parisien à une maison de cette taille a été un vrai challenge en termes de décoration. Nous n’avons conservé quasiment aucun de nos meubles, lesquels n’étaient pas adaptés à une telle surface. Nous avons essayé de trouver un compromis entre les meubles chinés, ceux fabriqués par des artisans et le neuf. Et au final, il y a très peu de meubles neufs ! J’aime chiner des meubles d’une autre époque, me dire qu’ils ont vécu, ont appartenu à d’autres personnes. Leurs histoires apportent un supplément d’âme à la maison ! Ensuite, pas d’idées préconçues. Je fonctionne au coup de cœur et nous avons également rapporté pas mal de décorations de nos voyages !

Vous venez d’ouvrir La Gaité, une boutique de décoration à Bordeaux. Parlez-nous-en !

Sophie

Oui ! Il s’agit d’une sélection éclectique en matière de mode, de décoration et d’objets du quotidien. J’ai imaginé cet endroit réunissant des marques coups de cœur aux identités singulières, portées par les voyages, l’art, le bonheur… Toutes ces inspirations qui sont chères à La Gaité ! C’est également un lieu de vie et de partage qui proposera dès que cela sera possible, des événements éphémères, tels que des expositions, des ateliers ou des apéros.

Bibliothèque Maison Bordeaux Fondatrice concept-store La Gaité Sophie Favre Édouard Le Roy
Salle à manger Maison Bordeaux Fondatrice concept-store La Gaité Sophie Favre Édouard Le Roy
Salon Maison Bordeaux Fondatrice concept-store La Gaité Sophie Favre Édouard Le Roy
Salle à manger Maison Bordeaux Fondatrice concept-store La Gaité Sophie Favre Édouard Le Roy
Salon Maison Bordeaux Fondatrice concept-store La Gaité Sophie Favre Édouard Le Roy

Quelles sont vos dernières découvertes petites marques, artistes, artisans, etc. à partager ? 

Sophie

J’aime beaucoup le travail de la peintre Inès Longevial, ses visages sont sublimes ! Hélène Lefeuvre également pour ses créations textiles pleines de poésie. Et puis il y a le travail de joaillerie de Charlien Lagrou, créatrice belge, dont les bijoux organiques sont magnifiques. Enfin, Jacques Design, pour ses très jolis coussins en lin, inspirés du design du XXe siècle.

Y a-t-il un artiste, un designer (…) dont l’œuvre vous fascine ? 

Sophie

Je suis une fan inconditionnelle de Gerhard Richter. Ses « photos peintures » sont surprenantes de réalisme, mais je leur préfère encore plus ses toiles abstraites. 

Quelles sont vos influences, celles qui ont façonné votre « style » ? 

Sophie

Ma maman, qui chine comme elle respire ! Je l’ai souvent accompagnée dans sa quête, entre brocantes, puces et salons. Les voyages également. Partout où je vais, je tombe amoureuse de l’artisanat local et voudrais en rapporter des valises entières ! Et enfin, j’aime beaucoup le design des années 1950 à 1970.

Pour vous, The Socialite Family, c’est ?

Sophie

La coolitude ! Un mélange de tout ce que j’aime, la décoration, les voyages, le design, bref : un lifestyle décomplexé qui m’inspire.

Vos adresses essentielles à recommander les yeux fermés à Bordeaux ?

Sophie

Le Satnam Club, pour prendre soin de son corps et de son âme. La galerie Doda, pour leur mobilier vintage et leurs jolis luminaires. Les restaurants Mampuku et Symbiose pour un bon dîner. La Guinguette Chez Alriq pour faire la fête avec les enfants. En bord de Garonne, c’est une cabane à huîtres, des pizzas, des concerts : tout est réuni pour passer un bon moment en famille et entre amis ! Pour un verre, direction les Chantiers de la Garonne ou la place du marché des Chartrons.

Bureau Chambre parentale Maison Bordeaux Fondatrice concept-store La Gaité Sophie Favre Édouard Le Roy
Bureau Chambre parentale Maison Bordeaux Fondatrice concept-store La Gaité Sophie Favre Édouard Le Roy
Chambre parentale Maison Bordeaux Fondatrice concept-store La Gaité Sophie Favre Édouard Le Roy
Chambre parentale Maison Bordeaux Fondatrice concept-store La Gaité Sophie Favre Édouard Le Roy

Passer d’un appartement parisien à une maison de cette taille a été un vrai challenge en termes de décoration. Nous n’avons conservé quasiment aucun de nos meubles, lesquels n’étaient pas adaptés à une telle surface.

Chambre d'enfant Maison Bordeaux Fondatrice concept-store La Gaité Sophie Favre Édouard Le Roy
Chambre d'enfant Maison Bordeaux Fondatrice concept-store La Gaité Sophie Favre Édouard Le Roy
Chambre d'enfant Maison Bordeaux Fondatrice concept-store La Gaité Sophie Favre Édouard Le Roy
Chambre d'enfant Maison Bordeaux Fondatrice concept-store La Gaité Sophie Favre Édouard Le Roy

Inspiration déco...

Hélène Touratier et Frédéric, <br>Jules 10, Marius 8 ans

Hélène Touratier et Frédéric,
Jules 10, Marius 8 ans

Le projet d’aménagement atypique d’Hélène Touratier avait attiré notre œil sur Instagram. Détails par détails, la Bordelaise laissait entrevoir certains angles d’un chantier titanesque entrepris en 2018. Celui d’un...

Vous aimerez aussi

Caroline Gomez, Nirina et Lou 6 ans
Familles - Bordeaux

Caroline Gomez, Nirina et Lou 6 ans

Caroline Gomez n’aime pas le superflu et ça se sent. Dans son travail mais aussi dans la décoration de sa maison Bordelaise, un lieu...

Tableau lumineux et modulable à Bordeaux chez une artiste au parti...

4 commentaires

Bonjour
Est-il possible de savoir d’où viennent les suspensions en papier de l’entrée? Merci!

Caroline Balvay, 25 November 2020

Bonjour Aurélie,
Il s’agit de suspensions issues de la collection Akura, dessinée par Romain Luret en 2012. Ces luminaires sont disponibles chez Sentou.
Très belle journée sur The Socialite Family

Bonjour,
Serait-il possible de savoir d’où vient le lampadaire sur la première photo dans le salon à droite de la bibliothèque murale ? Merci beaucoup !!

Bonjour,
Serait-il possible de savoir d’où vient le tapis de la première photo svp ?

Merci beaucoup,
Noémie

Ajouter un commentaire

Socialite Newsletter

Moments capturés. Des intérieurs. Des personnalités. Chaque semaine, seulement pour vous.