Laure Vial Du Chatenet et Bertrand, <br> Marie, Blanche, César
Famille - Paris

Quand le cabinet de curiosités rencontre l’élégance feutrée d’une maison bourgeoise.

/

chez

Laure Vial Du Chatenet et Bertrand,
Marie, Blanche, César

Laure et Bertrand, son mari, se sont rencontrés dans le milieu des ventes aux enchères. Tous deux passionnés d’objets et de gravures anciennes, c’est naturellement qu’ils ont décidé de créer en 2006 Maison Caumont. Décalée et inspirée de l’univers du cabinet de curiosités, leur marque se fait vite solliciter pour apporter sa touche bien particulière à différents lieux de vie et de travail. S’en suivront créations décalées de tissu, papiers peints, et accessoires de décoration en tout genre, dont leur maison est remplie. Et ça tombe bien. Ces grands espaces classiques, habités par le triptyque parquet-cheminée-moulure, en avait besoin. Place donc au second degré qui s’affiche en toute transparence grâce aux nombreuses verreries. Un héritage riche, qui passe aussi par les boiseries et qui vient se rafraîchir au détour d’un carrelage graphique ou d’un détail industriel. Pas de doute, la petite famille a de l’imagination à revendre.

salon lampe laura vial du chatenet
cuisine Laure Vial du Chatenet Carreaux Ciment
atelier maison caumont Laure Vial du Chatenet
Art salon Laure Vial du Chatenet
salon verrière canapé Laure Vial du Chatenet

Laure, dans quelle pièce passes-tu le plus clair de ton temps ?

Laure

Sans hésitation le salon ! Suivi de près par la cuisine.

Où vas-tu quand tu cherches un meuble ?

Laure

Je vais souvent aux puces.

Que manque-t-il chez toi ?

Laure

Des clichés de mon frère, François du Chatenet, photographe. Plus particulièrement de mes enfants et de ses portraits ethniques.

La pièce pas chère dont tu es la plus fière ?

Laure

Ma lampe mante-religieuse. Je ne sais pas si elle était cher à la base, mais à priori, j’ai fait un sacré coup !

Ton designer fétiche ?

Laure

Il y en a pas mal. Je ne pense pas avoir un designer “fétiche” en particulier.  Plus des personnalités que j’aime comme Le Corbusier, Charlotte Perriand, Nicolas Adnet et Greta Magnusson Grossman. Ce sont des créateurs très connus, pas d’originalité donc, mais j’aime comme beaucoup de gens leur travail.

Quel est ton coup de coeur du moment ?

Laure

La chaise Standard, de Jean Prouvé. Je la veux de toutes les couleurs !

cuisine Laure Vial du Chatenet carrelage macbook pro
entrée salon Laure Vial du Chatenet
tapis chambre enfant Laure Vial du Chatenet
chambre gris Laure Vial du Chatenet
cheminée mouton accumulation Laure Vial du Chatenet
salle de bains noire carrelage Laure Vial du Chatenet
bureau eams chaise maison caumont Laure Vial du Chatenet

Quelles oeuvres, meubles, livres rêverais-tu de posséder un jour ?

Laure

J’aimerais avoir le dernier livre de Peter Lindbergh, un tableau de Robert Combas en noir et blanc ainsi qu’un portrait de jeune fille de Foujita.

Est-ce facile de concilier vie de famille et jolie décoration ?

Laure

Oui, car je n‘ai plus d’enfant en bas-âge. Les miens grandissent et du coup tout le monde vis agréablement dans notre univers. J’aime bien que la maison soit en ordre, mais tout ça très raisonnablement ! C’est à dire sans crise de maniaquerie déplacée.

Comment as-tu choisi le prénom de tes enfants ?

Laure

Marie parce que c’est le plus beau et le plus simple des prénoms. Blanche car pour moi, c’est la continuité de Marie et enfin César parce que Bertand voulait l’appeler Paul. Il fallait donc, pour le faire changer d’avis, un prénom qui ait du poids de l’autre côté !

Quelle est ta prochaine destination de vacances ?

Laure

New York.

Quelle est ta devise préférée ?

Laure

Il y en a une tous les ans. On est très devise chez nous ! Par exemple : «  Il faut être 2 pour danser le Tango », c’est à dire qu’il faut être deux pour que cela aille bien ou mal ! Celle-là, je l’ai même imprimé sur le papier LoVe de ma collection. Elle est à prendre uniquement au 2ème, voire 3ème degré ! Et une autre plus pragmatique : « Si on veut changer les choses, il faut agir et les changer ».

Le dernier restaurant que tu recommanderais, à Paris ou ailleurs ?

Laure

Alors là, c’est comme les designers. Il y en a pas mal ! On va dire le Luisa Maria, rue Monsieur le Prince dans le 6ème arrondissement parisien. Toujours bien, toujours bon, toujours joli. Un restaurant Sarde aussi, Sardegna a Tavola , rue de Cotte, dans le 12ème cette fois-ci.

chambre enfant garçon star wars Laure Vial du Chatenet
armoire chambre d'enfant Laure Vial du Chatenet
cheminée valises accumulation Laure Vial du Chatenet
chambre d'enfant Laure Vial du Chatenet
commode chambre d'enfant Laure Vial du Chatenet
chambres blanc coussins vintage Laure Vial du Chatenet
salles de bains carreaux ciment Laure Vial du Chatenet
salon entrée parquet Laure Vial du Chatenet
chambre d'enfant jouets vintage Laure Vial du Chatenet
papier peint maison caumont Laure Vial du Chatenet
escalier blanc bois Laure Vial du Chatenet
portes bois ancien vintage Laure Vial du Chatenet

Crédits : Constance Gennari @thesocialitefamily

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

La Newsletter Socialite

Votre dose d'inspiration tous les mardis