Famille

À Paris, un quotidien épanouissant aux couleurs éclatantes dans l’appartement familial de la joyeuse créatrice de Make My Lemonade

lisa-gachet

Chez

Lisa Gachet, Kevin Variengien, Suzanne, 2 ans et Lazare, 3 mois

«Apprenez à penser en couleurs et vous verrez le monde autrement. » Ainsi parlait, il y a quelques années, l’historien, chercheur et surtout grand chromo-spécialiste Michel Pastoureau. Loin d’être anodines, les couleurs sont de véritables codes sociaux. Pleines de sens, elles collent à la grande Histoire du monde comme à la petite, intime, de chacun. Chez Lisa Gachet, son compagnon Kevin Variengien et leurs deux enfants Suzanne et Lazare, aucun doute : la couleur est joie. Le temps d’une conversation, The Socialite Family a pénétré dans l’antre bariolé, presque imaginaire, de la créatrice de Make My Lemonade et de sa famille. Visite… haute en couleur, bien sûr.

Lieu

Paris

texte

Juliette Bruneau

Photographies et Vidéos

Valerio Geraci

TSF

Lisa, Kevin, pouvez-vous vous présenter ?

Lisa

J’ai 35 ans et suis Parisienne depuis dix-huit ans. Je suis la fondatrice et directrice artistique de la marque Maky My Lemonade.

Kevin

Je suis un Limougeaud de 38 ans expatrié à Paris depuis près de quinze ans, où je travaille dans la communication chez Red Bull.

TSF

Lisa, nous vous rendions visite chez vous, à Paris, il y a trois ans. Aujourd’hui, nous nous trouvons dans votre appartement fraîchement investi avec Kevin et vos deux enfants. Racontez-nous votre rencontre avec cet intérieur.

Lisa

Il s’en est passé, des choses, en trois ans ! Après votre dernière visite, nous avons acquis un appartement de 59 m2 dans le XVIIIe arrondissement que nous avons entièrement rénové : c’était un vrai challenge de tout faire en peu de temps… d’autant que nous étions chronométrés par la naissance de notre première fille, Suzanne. Comme nous aimons les défis, nous avons décidé d’avoir un second enfant rapidement et l’appartement allait devenir, lui aussi, trop petit !

Kevin

Force est de constater qu’en devenant parents, on passe plus de temps à la maison. Avec la météo parisienne, nous nous devions de trouver un espace plus grand pour être à l’aise chez nous, surtout les jours de pluie ! Nous avons vendu notre nid et nous sommes ici de retour dans le Xe arrondissement – en location. Il n’y a pas eu de grands travaux, uniquement des aménagements légers et de la décoration. Avec son parquet et ses moulures, cet appartement était une page blanche sur laquelle il était facile de se projeter.

Lisa Gachet

J’aime l’idée du total look, décliné sur différentes surfaces, différents supports. Notre appartement a été un véritable laboratoire d’expérimentations colorées

TSF

Lisa, vous êtes la créatrice de la marque de prêt-à-porter Make My Lemonade qu’on ne présente plus. Dans quelle mesure la mode influence-t-elle votre rapport à la décoration ?

Lisa

Ma marque est très colorée et, je l’espère, joyeuse ! Il m’arrive souvent, lorsque je dessine un motif, de penser qu’il rendrait tout aussi bien en rideau, en nappe ou en coussin. J’aime l’idée du total look, décliné sur différentes surfaces, différents supports. En mai, lors de notre dernière collaboration avec Monoprix, beaucoup d’imprimés se sont d’ailleurs retrouvés à la fois sur des pièces de décoration et sur des vêtements : la gamme dessinée était complètement transversale et c’était une grande joie d’avoir autant de liberté. De manière générale, l’idée de créer un univers plus global me trotte dans la tête depuis longtemps et la ligne maison de la marque est sur le point de voir le jour. En ce sens, notre appartement a été un véritable laboratoire d’expérimentations colorées.

TSF

Quelles ont été vos inspirations dans l’aménagement de cet espace ?

Lisa

Nous avons la chance d’être souvent d’accord à propos de nos envies de décoration. À titre personnel, Kevin m’encourage aussi à faire les choses à fond : il sait à quel point la couleur est centrale pour mon bien-être. Les inspirations sont différentes dans toutes les pièces. Le point de départ de chaque pièce se situe dans les papiers peints ou les couleurs choisies pour les murs. Dans la salle à manger, il s’agit d’un papier peint Mues design dégradé rose pêche et nous avons joué avec des touches de couleurs pantone, pour voir ce qui irait le mieux avec cette teinte rosée. Le résultat est assez audacieux mais le bleu ciel de l’enfilade Tylko était parfait. Puis, pour éviter d’ajouter une troisième couleur trop forte, on a joué sur des tons chauds moutarde, orangés, jaunes en harmonie avec la couleur du papier peint. Pour le salon, c’était un vrai coup de poker. Je voulais un mur vert prairie : c’est une couleur Pantone que nous avons donnée à notre artisan, qui a trouvé quelque chose de très approchant chez un fournisseur. On voulait mélanger ce vert intense avec de l’orangé. Quant à cette suspension tissée Julie Lansom, c’était notre cadeau d’emménagement, un vrai soleil !

Kevin

Pour la chambre des enfants, nous avons conservé les grandes illustrations Flower Market d’Astrid Wilson qui se trouvaient déjà dans notre ancien appartement, et avons joué sur les tons de rose et de vert. À notre entrée dans les lieux, il y avait des caissons PAX d’Ikea. Nous avons choisi des portes et des habillages Plum Living de la teinte romarin et blush et les éléments de décoration sont en cannage et en rotin, ou bien en bois naturel pour ne pas trop charger l’ensemble.

Lisa

Pour la chambre, nous avons eu un véritable coup de cœur pour ces rayures très chics de chez Mues design rose et bordeaux. Tout s’est donc construit autour d’elles : les doubles rideaux en gaze de coton et velours côtelé de chez The Socialite Family. Pour l’habillage du dressing, c’est encore Plum Living dans un chêne clair avec du cannage qui vient apporter une touche d’intemporalité à la chambre, et c’est aussi un clin d’œil à notre ancien appartement, où le cannage ornant notre dressing était déjà présent. Enfin, nous avons joué avec des touches de bordeaux pour les chevets en céramique Studio Gaïa et le blanc de la grande suspension The Socialite Family ou du fauteuil laine bouclette qui nous suit depuis des années.

TSF

Entre The Socialite Family et vous, il y a depuis le début cet amour commun de la couleur et des matières. Pourquoi avoir adopté tout particulièrement chez vous nos luminaires Brera, rideaux Teatro et Palazzo et notre chaise Classica ?

Lisa and Kevin

Le sujet des luminaires est toujours complexe ! L’offre est immense et nous voulions dénicher des pièces élégantes, dont on ne se lasserait pas rapidement, qui pourraient nous suivre longtemps. On trouvait par ailleurs la technique du plissé des suspensions Brera magnifique.

Lisa

Il me fait penser aux plissés que nous utilisons régulièrement chez Make My Lemonade. Les rideaux Teatro et Palazzo m’ont complètement fait perdre la tête : je suis une caresseuse d’étoffes depuis longtemps et les matières de ces rideaux sont divines. Cherry on the cake, ils sont occultants. Je ne vous parle même pas des couleurs sourdes et intenses, qui apportent du cachet et une touche de sérieux au décor de ces pièces si colorées. Pour ce qui est de la chaise Classica léopard, ceux qui me connaissent depuis longtemps n’ignorent rien de mon amour pour ce motif, qui est pour moi presque un basique. En plus, j’adore que les taches du léopard soient tissées en jacquard et non imprimées, cela donne encore plus d’allure à l’ensemble des chaises dépareillées autour de notre table !

Lisa Gachet

Ceux qui me connaissent depuis longtemps n’ignorent rien de mon amour pour le motif léopard, qui est pour moi presque un basique

CG

Rayures, formes courbes, détails teintés d**’humour : votre appartement est une invitation à la fantaisie. Des conseils à nous donner pour marier chez soi tant de teintes et de motifs sans faux pas ?**

Lisa

J’ai beaucoup expérimenté. Lors des shootings de nos collections, j’aime tout particulièrement imaginer des décors, mais je dirais qu’il ne faut pas avoir peur de se lasser de la couleur. C’est pour moi à comparer au vêtement que l’on aime : cela donne le sourire de le porter ! Je suis heureuse lorsque je pose les yeux sur une association de couleurs réussie. Mais si je devais donner un conseil pour les plus indécis, ce serait d’acheter des formats de papier raisin épais pour tester des échantillons de couleurs sur les murs à habiller. On se rend bien mieux compte du résultat potentiel sur de plus grandes surfaces qu’avec de minuscules morceaux de papier. Il ne faut pas non plus hésiter à faire de petites installations devant ces formats raisin avec une lampe, une nappe, essayer des associations colorées avant de se lancer !

CG

Comment assouvir ses envies décoratives chez soi, tout en préservant un environnement kids friendly ?

Lisa and Kevin

Nous avons de la chance : notre fille adore sa chambre et y joue beaucoup. Donc, pour l’instant, notre salon ne ressemble pas à une garderie. Toutefois, pour plus d’interaction avec elle et profiter de sa présence, des placards du salon lui sont dédiés dans lesquels elle range ses livres et nous lui avons installé sa petite cuisine dans le salon – ce qui nous évite aussi de nous enfermer tous les quatre dans la chambre des enfants. Pour le reste, les placards et l’enfilade sont fermés avec des aimants de sécurité enfant et il y a très peu de choses à portée de mains curieuses. Mais ces mains grandissent vite et nous obligent à rester vigilants… sans pour autant oublier que notre appartement est un lieu de vie à notre image, plein de couleurs, favorisant la joie et déclenchant les sourires !

Je suis heureuse lorsque je pose les yeux sur une association de couleurs réussie. Un seul conseil : expérimenter !

CG

Quelles sont vos adresses préférées dans le Xe arrondissement ?

Lisa and Kevin

Le Centre Commercial kids pour l’accueil et la sélection des vêtements toujours très pointue, avec des marques qu’on adore… (22 rue Yves Toudic, Paris), Holly Belly pour un régal quotidien, une adresse parfaite aussi pour ceux qui se lèvent tôt : pas de queue et le réveil prend une nouvelle saveur (5 rue Lucien Sampaix, Paris). La boulangerie Mamiche est en bas de notre ancien appartement mais est demeurée un petit pèlerinage pour nous. Les roulés jambon-fromage au petit-déjeuner sont nos plaisirs coupables (32, rue du Château d’Eau, Paris). Au Réveil du 10e, on n’est jamais déçu par les œufs-mimosa à la carte de cette petite brasserie (29, rue Bouchardon, Paris). Juste en face de la boutique Make My Lemonade, le Gros Bao est une adresse facile pour régaler copains et famille. Le poulet croustillant met tout le monde d’accord (72, quai de Jemmapes, Paris).

Recréez ce décor avec nos pièces
Vous aimerez aussi

à suivre

Décryptage : L’utilisation de la couleur chez soi par Constance Gennari

Créations en propre

Chaque ligne, chaque finition de nos créations de mobilier et luminaires a été pensée par notre studio créatif à Paris.

Fabrication 100% européenne

Nos créations sont fabriquées dans les meilleurs ateliers européens, principalement en Italie et en France.

Livraison à l'étage

Tous nos produits volumineux sont livrés en gants blancs à l'étage de votre choix. Livraison possible le weekend.

Paiement 3x sans frais

Paiement sécurisé via Visa, Mastercard, Amex, Paypal ou virement bancaire. Paiement en 3x sans frais à partir de 350€.