Le Collatéral, magnétique Arles

Le Collatéral, magnétique Arles

Au cœur de l’énergique capitale camarguaise, le Collatéral impose une nouvelle forme de luxe. Installée dans un édifice historique ayant eu plusieurs vies (dont celles d’église, d’entrepôt de tabac, de cabaret, ou encore de magasin de meubles), cette maison d’hôtes à la forme libre et aux 800m2 laisse bouche bée une fois le perron de porte franchi. Le lobby à lui seul plante le décor. D’un minimalisme cinématographique, il semble nous enjoindre à grimper quatre à quatre la colonne vertébrale de la bête : un large escalier métallique. Murs et sols en béton, allure brute… Les mètres se succèdent et avec eux l’impression vertigineuse de découvrir un endroit irréel, où l’offre se constitue de “seulement” quatre chambres. Si les guillemets sont de rigueur, c’est qu’au Collatéral, c’est un détail. Outre ces pièces contemporaines d’un minimum de 40m2, Anne-Laurence et Philipe Schiepan offrent à leurs chanceux voyageurs la possibilité de se retrouver au Grand Salon, d’étudier dans la bibliothèque mais aussi de célébrer à toute heure de la journée sur le Roufetope. Ce toit-terrasse à la vue rouge brique sur Arles montre qu’en plus d’avoir un talent fou, le couple est également pourvu d’une sacrée imagination, doublée elle-même d’un sens de l’humour redoutable. Voyez plutôt. Dans les salles de bains, les réceptacles à accessoires prennent la forme de boîtes à kebabs, tandis que les notices attenant à l’utilisation du mobilier ne se cachent pas. Elles s’écrivent sur les murs ! Un beau pied de nez aux standards hôteliers qui nous fait jubiler. C’est frais, inattendu. Parfait pour ceux qui souhaitent faire de leur séjour une expérience singulière et sensorielle à la croisée de plusieurs mondes. Magnétique.

Le Collatéral, 20 place Joseph Patrat – 13200 Arles. Téléphone : 06 58 436 169.

Le Collatéral, magnétique Arles
Le Collatéral, magnétique Arles
Le Collatéral, magnétique Arles
Le Collatéral, magnétique Arles
Le Collatéral, magnétique Arles
Le Collatéral, magnétique Arles

Anne-Laurence, Philippe : avant de nous parler de l’histoire du Collatéral, racontez-nous la vôtre.

Anne-Laurence & Philippe

C’est une histoire finalement assez banale (en tout cas au début !). Celle d’une envie de changement, ou plus exactement d’un “approfondissement” de vie dans une ville – Arles – dont nous sommes tombés amoureux il y a très longtemps. Arles est un catalyseur d’énergie, de créativité et d’authenticité qui nous a inspiré et permis de construire un projet ouvert aux autres, à la création, à l’hospitalité. Nous venons du monde de la communication et du digital, un monde qui finalement est assez refermé sur lui-même. Un monde très parisien. Nous n’avons rien renié, au contraire : notre métier et nos rencontres ont été déterminants dans notre réflexion. Mais aujourd’hui nous avons créé notre propre proposition qui nous a emmenée bien plus loin.

Par quel biais avez-vous trouvé, en 2015, cet incroyable édifice qui allait devenir Le Collatéral ? 

Philippe

Nous avons trouvé cet édifice, une très ancienne église mentionnée dès le XIIème siècle, grâce à notre réseau arlésien. Cet endroit n’était pas sur le marché. Nous cherchions depuis longtemps un lieu, d’abord en Camargue, puis dans le centre historique d’Arles. Un soir d’hiver 2011, nous l’avons visité pour la première fois. Nous l’avons acquis en 2012 et fait 3 ans de travaux. 

On lui attribue plusieurs vies : lesquelles ?

Anne-Laurence

Jusqu’à la Révolution, ce fut une église. Puis le bâtiment a été vendu comme bien national et il a connu des destinations diverses : entrepôt de tabac, cabaret, ou encore magasin de meubles.

Le Collatéral, magnétique Arles
Le Collatéral, magnétique Arles
Le Collatéral, magnétique Arles
Le Collatéral, magnétique Arles
Le Collatéral, magnétique Arles
Le Collatéral, magnétique Arles
Le Collatéral, magnétique Arles
Le Collatéral, magnétique Arles
Le Collatéral, magnétique Arles
Le Collatéral, magnétique Arles

Philippe, vous avez dessiné vous-même certaines pièces de mobilier. Quelles ont été vos inspirations ?

Philippe

Toute l’inspiration vient d’Arles et de la camargue : couleurs, matières même les géométries ! Les enduits des chambres sont couleur sel, les têtes de lit couleur ciel, les meubles sont en bois brut … J’utilise aussi un miroir travaillé de façon particulière qui rappelle l’eau et ses reflets, omniprésente ici avec le Rhône, les étangs et la mer.

D’où provient le reste de la décoration des quatre chambres ?

Philippe

Le reste vient de notre collection particulière (design et œuvres d’art). Dans les chambres, nous n’avons installé que des œuvres relatives à la nature et à la culture d’ici.

Quelle est la philosophie du Collatéral ?

Anne-Laurence & Philippe

Nous aimons bien cette expression que nous avons inventée : “cool de luxe“. L’ambiance est totalement décontractée MAIS il y a l’espace, le surdimensionnement de l’endroit (4 chambres dans 800 m2), les lumières et les choix musicaux, la terrasse dans le ciel, l’équipe qui “fait” aussi le lieu… Tout ça c’est du luxe, le vrai luxe.

Le Collatéral, magnétique Arles
Le Collatéral, magnétique Arles
Le Collatéral, magnétique Arles
Le Collatéral, magnétique Arles

Toute l’inspiration vient d’Arles et de la camargue : couleurs, matières même les géométries !

Le Collatéral, magnétique Arles
Le Collatéral, magnétique Arles
Le Collatéral, magnétique Arles
Le Collatéral, magnétique Arles

Comment fait-on vivre un endroit aussi particulier – et exceptionnel – que celui-ci ? 

Anne-Laurence

C’est très simple : il faut aimer les rencontres et faire confiance. Se faire confiance aussi. Ce qui est vrai, c’est que nous avons plusieurs vies en parallèle du Collatéral, les unes nourrissant les autres, et inversement.

Votre moment de la journée favori au Collatéral ?

Anne-Laurence & Philippe

Les moments de rencontres, les envies partagées, les hasards des connexions, les projets qui viennent, les amitiés qui naissent (souvent entre des gens qui ne se connaissaient pas, mais que le lieu rassemble). Généralement quelque part du côté du Roufetope, à l’heure des petits déjeuners ou des apéros improvisés…

Quelles sont les adresses que vous conseillez, aux alentours, à vos clients ?

Anne-Laurence & Philippe

À Arles nous avons la chance d’avoir plein de bons restaurants, avec entre autres : Le Gibolin, Simone et Paulette, Le Chardon, Le Galoubet ou encore Monstre. Chacun a sa personnalité, son identité. Plus globalement en Camargue, La Chassagnette – un étoilé bio – La Telline ou Chez Bob. Il y a aussi les boutiques originales qui s’inspirent des traditions locales, comme le concept store Moustique. Et puis bien sûr tout le parcours artistique, les galeries comme La Marchande des Quatre Saisons ou la librairie Acha. Et puis évidemment le projet Luma, voulu par cette grande mécène qu’est Maja Hoffmann, une locomotive puissante pour la ville, qui comprend le site des anciens ateliers SNCF avec la tour de Frank Gehry, mais aussi la Fondation Van Gogh. Nous aimons aussi beaucoup le Musée Reattu ou le Musée de L’Arles Antique. Impossible de tout citer ici. Sans parler des Rencontres de la Photographie qui durent presque trois mois. En général nos clients manquent de temps pour tout faire ! 

Le Collatéral, magnétique Arles
Le Collatéral, magnétique Arles
Le Collatéral, magnétique Arles
Le Collatéral, magnétique Arles
Le Collatéral, magnétique Arles
Le Collatéral, magnétique Arles

Inspiration déco...

Jogging, rencontre au-delà du concept

Jogging, rencontre au-delà du concept

Jogging, un nom qui sonne et surtout résonne de l’envie géniale de deux enfants du pays,

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Socialite Newsletter

Moments capturés. Des intérieurs. Des personnalités. Chaque semaine, seulement pour vous.