Famille

Aux abords de Venice Beach, l'intérieur californien signé par l'architecte Charles Ward de la directrice artistique des hôtels Proper

eva nineuil

Chez

Eva Nineuil et Thibaud Coudriou

Une renaissance au soleil. C’est ainsi que le couple formé par Eva Nineuil – directrice artistique de la marque hôtelière Proper – et Thibaud Coudriou – à la tête de la stratégie du groupe sportif 24 Hour Fitness – qualifie son installation à Los Angeles. Sportifs, passionnés de nature, adeptes des belles vagues de Malibu et des falaises sauvages de Santa Monica Mountains, ils ont vécu comme une bouffée d’air frais et un profond renouveau leur changement de vie dans la Cité des Anges. Le duo a posé ses valises dans un appartement de l’architecte Charles Ward. La légende chuchote que le petit soldat américain de la Seconde Guerre mondiale eut une révélation quant à sa future profession en admirant la cathédrale de Reims depuis la fenêtre d’un grenier français… Résultat, des lignes modernistes pensées à la sauce des années 1960, contrebalancées, comme ici, par des intérieurs aux charpentes visibles, des plafonds à la cathédrale faisant respirer l’espace. Sur la côte, les intérieurs craft et infusés d’art des hôtels Proper participent à cette image inimitable de luxe détendu et créatif façon West Coast : identité à laquelle travaillent de concert Eva Nineuil et la designer Kelly Wearstler. Un style inspiré qu’on retrouve d’ailleurs dans l’intérieur du couple, tout en bois, rotin, raphia et béton ciré, quoique plus minimaliste, parsemé de tapis et de linges de maison aux tons qui réchauffent, et où l’on vit évidemment pieds nus, comme une métaphore du Venice Beach de leur quotidien. Visite – sans chaussures.

Lieu

Los Angeles

texte

Elsa Cau

Photographies et Vidéos

Constance Gennari

eva nineuil

TSF

Eva et Thibaud, pouvez-vous vous présenter ?

Eva

Suite à ma formation académique en école de commerce et à une immersion professionnelle au Venezuela, j’ai eu l’opportunité de travailler aux côtés du célèbre chef Alain Ducasse à Paris. Ma mission visait à concevoir des espaces de restauration et des expériences culinaires avant-gardistes. Actuellement, en ma qualité de directrice artistique chez Proper Hospitality basée à Los Angeles, je fusionne design, esthétique et stratégie de marque pour façonner des expériences uniques et des lieux singuliers.

Thibaud

Né et élevé à Paris, j’ai emprunté un chemin qui m’a conduit à des études en école de commerce et à une carrière dans le conseil, avant de plonger dans le monde du sport. Après avoir travaillé au développement international d’Amaury Sport Organisation, l’organisateur du Tour de France, au Japon, en Norvège, au Royaume-Uni, au Qatar, je me suis envolé pour les États-Unis pour développer et diriger le Tour de Californie, puis piloter la stratégie de 24 Hour Fitness, un groupe de 300 salles de sport. Le sport, l’activité physique, explorer les merveilles du corps humain et inspirer un meilleur style de vie, c’est ce qui me fait vibrer profondément au quotidien.

TSF

Vous avez décidé il y a quelques années de quitter la France pour la West Coast des États-Unis. Pourquoi ce choix de vie ?

Eva & Thibaud

Nous avons toujours été attirés par l’étranger. Après mon passage au Venezuela pour mes études, j’ai développé un goût pour l’expatriation, tandis que Thibaud a parcouru une trentaine de pays à vélo et acquis une expérience internationale considérable grâce à ses études à New York, puis en Inde et son implication dans le développement international d’ASO. Cependant, c’est une opportunité professionnelle – la proposition d’orchestrer le Tour de Californie – qui nous a finalement amenés en Californie. Los Angeles est une ville colorée et animée. C’est un endroit où le glamour d’Hollywood se mêle à une grande diversité culturelle, tissant ensemble luxe et diversité, et nous aimons ces contrastes. Mais L. A., c’est aussi un écrin de nature, des vagues puissantes de Malibu aux falaises sauvages des Santa Monica Mountains. En matière d’art, c’est une ville aussi très créative. Les galeries comme Hauser & Wirth, Blum & Poe, et David Kordansky Gallery redéfinissent les contours de l’art contemporain, pendant que le street art continue de colorer les rues de l’Art District. Enfin, des architectes visionnaires façonnent la ville, faisant de Los Angeles un vivier de design innovant.

TSF

Comment avez-vous vécu cette transition de la culture française à celle américaine ?

Eva

Notre arrivée à Los Angeles a marqué un renouveau, une bouffée d’émancipation, voire une sorte de petite renaissance, loin des modèles français plus traditionnels. Soudainement, chaque aspect du quotidien se teinte d’exaltation. Aux États-Unis, l’unicité d’un individu est souvent privilégiée par rapport à ses qualifications académiques ou professionnelles. Par ailleurs, l’origine française suscite toujours une certaine fascination dans les cercles créatifs ou hôteliers : la sensibilité, l’esprit critique et le rejet du superflu sont encore considérés, à tort ou à raison, comme des incarnations de l’exception française. L’approche du travail des Américains est incroyablement dynamique et orientée vers l’obtention de résultats, ce qui constitue une source de stimulation constante. Kelly Wearstler – avec qui je travaille au quotidien – est incontestablement une figure marquante dans le domaine du design. Sa perception de l’esthétique est incomparable et elle infuse une véritable originalité dans tous ses projets. Sa prise de risque dans le mélange des styles, des périodes et des textures lui permet de concevoir des espaces uniques qui captent l’attention. À ses côtés, je veille à ce que la vision développée pour le design intérieur des divers espaces soit mise en œuvre de manière cohérente au quotidien et que toutes les initiatives associées à ces lieux de vie – ou à la marque Proper en général – soient en adéquation avec cette vision. À savoir un agencement du mobilier, une mise en lumière, un univers musical, une séquence de service, des uniformes, un design de produits dérivés, des partenariats avec des marques tierces, etc. Nous collaborons aussi beaucoup lors de la création de contenus visuels, de la sélection du photographe à celle du styliste, en passant par le staging lors des séances photo.

eva nineuil

TSF

Racontez-nous votre rencontre avec cet intérieur à l’esprit cabane de bord de mer dans lequel vous vous êtes installés à Venice Beach.

Eva

À notre arrivée à Los Angeles, nous habitions un loft, un cube de béton niché au cœur de l’Art District de Downtown, qui tranchait de manière saisissante avec notre ancienne demeure parisienne. Toutefois, la découverte de Venice et de son style slow life tourné vers l’océan nous a très rapidement conquis. Nous avons, par chance, déniché un appartement d’une singularité rare, imprégné de personnalité dans ce quartier convoité. Son charme indéniable, il le doit à son architecte, Charles Ward, qui a habilement tissé une alliance entre des matériaux bruts et des lignes dépouillées, dans un style rappelant Frank Lloyd Wright. L’appartement a quelque chose de robuste, mais aussi de doux, une véritable force tranquille. Un lieu où l’on sent que chaque élément a été pensé, choisi, disposé avec une tendresse infinie, une véritable déclaration d’amour à l’art de l’habitat.

TSF

Eva, comment votre travail de directrice artistique pour le groupe Proper Hotel a-t-il influencé votre manière de penser la décoration de votre intérieur ?

Eva

L’audace esthétique et le design impeccable du groupe Proper, qui se démarquent nettement des tendances plus traditionnelles américaines, m’éveillent à envisager l’aménagement de mon espace avec une rigueur et une détermination similaires dans le choix des matières, des matériaux et des textures. Je n’aspire ni à copier ni à contredire mon environnement esthétique professionnel, mais plutôt à m’enrichir de cette agilité à transformer une mosaïque apparemment chaotique en un univers qui est à la fois cohérent et visuellement impactant.

TSF

Bois, béton ciré : vos espaces de vie se caractérisent par leur sobriété et leur minimalisme. Que disent-ils de vous, de votre art de vivre ?

Eva

Notre objectif était de laisser parler le design audacieux de Ward sans être encombrés par le mobilier. Ainsi, nous avons opté pour une approche discrète, en favorisant des couleurs neutres et des textures douces et raffinées. Imaginez des tapis marocains sous vos pieds, des canapés moelleux pour vous enfoncer, des draps de lin pour vous envelopper. C’est notre façon de rendre cet intérieur minimaliste plus chaleureux, plus « vivant ». En parfaite harmonie avec l’esprit du lieu, nous avons comblé ce qui lui manquait pour le transformer en un espace accueillant et sans prétention. Nous sommes convaincus qu’une certaine forme d’ascétisme peut apporter une douce et sereine sobriété à nos vies. Notre espace de vie reflète notre désir de simplicité.

TSF

Avez-vous une pièce favorite – qui s’intégrerait selon vous parfaitement à votre intérieur – dans notre collection ?

Eva

Je suis sensible aux tabourets en général. J’aime leurs lignes droites et racées, leur design élégant et discret. Leur présence embellit l’espace, sans pour autant le surcharger ou obstruer la vue, contrairement à une chaise. Le tabouret Chiesa a cette élégance intemporelle et marie des matières que j’apprécie particulièrement : bois noble et tissu texturé. J’ai également un coup de cœur pour le drap de plage en éponge Acqua, à rayures rose et vert, qui sent si bon les grandes vacances.

TSF

Quel est le programme idéal d’un week-end ensoleillé à Venice Beach, selon vous ?

Eva & Thibaud

Nous démarrons notre week-end en prenant un petit-déjeuner chez Gjusta Bakery. Puis nous nous baladons tranquillement sur la plage, entre les jetées de Venice et de Santa Monica. L’après-midi, nous grimpons sur notre moto, pour une virée à travers les canyons de Topanga, la route sinueuse offrant des vues à couper le souffle. En fin d’après-midi, nous rejoignons la côte pour un apéro sur la jetée de Malibu à Malibu Farm ou à la Soho Beach House, le coucher de soleil sur l’océan comme toile de fond. La journée se finit souvent par un bon dîner à la maison avec des amis et des amis de nos amis… Le dimanche, après un passage obligé sur la plage, nous enchaînons avec un brunch chez Gjelina, sur Abbot Kinney. Nous partons ensuite souvent explorer l’est de la ville, qui est composé de collines, et où les températures plus élevées et enveloppantes donnent un air de vacances en été à notre dimanche après-midi. Pour finir le week-end en beauté, nous montons sur le rooftop du Santa Monica Proper pour prendre un dernier verre.

TSF

Où vous retrouverons-nous prochainement ?

Eva & Thibaud

Cet été, en vacances en amoureux à Marrakech, au Riad El Fenn. À la rentrée, direction Maui à Hawaï, où je redessine un hôtel qui a récemment intégré le portefeuille d’établissements gérés par le groupe Proper.

TSF

Pour vous, The Socialite Family, c’est ?

Eva & Thibaud

Le goût d’une époque.

L’appartement a quelque chose de robuste, mais aussi de doux, une véritable force tranquille.

Recréez ce décor avec nos pièces
Vous aimerez aussi
Marion et Guillaume Gruber

à suivre

Marion et Guillaume Gruber, Romy 3 ans, James 1 an

Créations en propre

Chaque ligne, chaque finition de nos créations de mobilier et luminaires a été pensée par notre studio créatif à Paris.

Fabrication 100% européenne

Nos créations sont fabriquées dans les meilleurs ateliers européens, principalement en Italie et en France.

Livraison à l'étage

Tous nos produits volumineux sont livrés en gants blancs à l'étage de votre choix. Livraison possible le weekend.

Paiement 3x sans frais

Paiement sécurisé via Visa, Mastercard, Amex, Paypal ou virement bancaire. Paiement en 3x sans frais à partir de 350€.