Marie et Emmanuel Bergé, <br> Rose 23, Joseph 20, Prudence 14 ans
Famille - Reims

L'hommage d'une maison familiale aux années 50.

/

chez

Marie et Emmanuel Bergé,
Rose 23, Joseph 20, Prudence 14 ans

Contactez-la, sa maison est absolument géniale !C’est avec ces quelques mots que Fabienne Nominé nous introduit Marie Bergé, son amie de toujours. L’excitation est à son comble. Qu’allons-nous bien pouvoir découvrir cette fois-ci ? Les photos arrivent. La surprise est totale. Apparaît sur notre écran la silhouette d’une bâtisse à l’architecture des années 50 à laquelle sa propriétaire trouve volontiers un air de la villa futuriste du film “Mon Oncle” de Jacques Tati. Reims, nous voilà ! À l’image de cet espace généreux, Marie et Emmanuel, son mari, nous reçoivent avec un enthousiasme débordant. Chacun y va de son anecdote sur le lieu. Il faut dire que même si une grande partie des pièces d’origine avaient été conservées, de nombreux travaux ont été nécessaires pour rendre aux volumes leur cachet. Rangements, carrelages : ces éléments ont été recherchés pendant des mois. Retrouvés à l’identique, c’est désormais aux côtés du mobilier et des accessoires de décoration de la famille qu’ils expriment de nouveau leur potentiel. Avec une formation en stylisme au Studio Berçot, Marie a à coeur de penser son intérieur comme une collection de mode. Une passion désormais partagée avec sa fille aînée, Rose (absente le jour de notre venue), qui l’a secondée dans l’aménagement de leur appartement parisien, on l’imagine, aussi abouti et singulier que celui-ci.

Maison vue extérieure Marie et Emmanuel Bergé
Maison vue extérieure Marie et Emmanuel Bergé
Entrée Marie et Emmanuel Bergé

La maison fut construite entre 1953 et 1954 et par chance, tous les éléments d’origine de cette époque ont été principalement conservés, notamment au rez-de-chaussée

Salon Maison année 50 Marie et Emmanuel Bergé
Salon Maison année 50 Marie et Emmanuel Bergé
Salon Maison année 50 Marie et Emmanuel Bergé
Portrait Marie Bergé Maison années 50 Reims Salon Maison année 50 Marie et Emmanuel Bergé

Marie, Emmanuel qui êtes-vous ? Pouvez-vous vous présenter ?

Marie

Je suis Marie Vypior-Bergé, Emmanuel est mon mari. Nous sommes mariés depuis 25 ans. J’ai été styliste (études au Studio Berçot) et Emmanuel est chef d’entreprise. Nous avons 3 enfants. Rose, 23 ans, qui n’était malheureusement pas présente lors de la séance photo, Joseph, 20 ans, et Prudence, 14 ans. Était également présent mon neveu Robert, 4 ans, petit parisien en vacances à la maison. Ma passion principale restera la mode. Par extension, je m’intéresse depuis longtemps à l’architecture et à la décoration. Deux passions étroitement liées. Nous vivons dans cette maison depuis 6 ans, notre deuxième acquisition. 

Quel est l’histoire de cette fabuleuse maison des années 50 ? Qu’avez-vous gardé de sa structure, de ses éléments d’origine ?

Marie

L’acquisition de la maison s’est faite de façon très classique, par agence. Dès la réception de sa fiche, j’ai su qu’elle était mienne ! Dès la première seconde de la visite, ce fut un véritable coup de cœur, une évidence. Je ne pouvais imaginer qu’une telle architecture existait à Reims. Elle résumait pour moi le travail du Corbusier et de Frank Lloyd Wright avec une référence flagrante à la maison de “Mon Oncle“. Elle fut construite entre 1953 et 1954 et, par chance, tous les éléments d’origine de cette époque ont été principalement conservés, notamment au rez-de-chaussée (pierres, mosaïques, carreaux de verre, placards et portes, certains carrelages, certaines fenêtres, cheminées, etc). Bien évidemment beaucoup de travaux ont été nécessaires, notamment pour les salles de bain et une partie de la cuisine qui avait été largement endommagée. Heureusement, nous avons refait plusieurs rangements à l’identique et avons retrouvé le même carrelage. Nous avons également refait le papier-peint, la peinture et la moquette dans toutes les pièces.

Comment les avez-vous adaptés à vos goûts, à votre vie de famille ?

Marie

Si l’architecture de cette maison imposait un certain style, nous voulions avant tout une maison conviviale. Pour ma décoration, j’ai imaginé un tableau de tendances avec un code couleur, comme une préparation de collection de mode. Dans ces deux domaines, j’aime théâtraliser le lieu en m’inspirant de films et de voyages.

Salle à manger Maison année 50 Marie et Emmanuel Bergé
Suspension en nacre Maison année 50 Marie et Emmanuel Bergé
Salle à manger Maison année 50 Marie et Emmanuel Bergé
Salle à manger Maison année 50 Marie et Emmanuel Bergé
Salle à manger Maison année 50 Marie et Emmanuel Bergé

Où avez-vous déniché votre mobilier, vintage dans sa globalité ? 

Marie

Mes principaux meubles, comme les chaises Tulip, la table basse trombone ou l’enfilade scandinave ont été achetées chez Nomibis il y a plus de 10 ans. Ce sont pour moi des pièces cultes que j’aime garder et qui appartenaient déjà à notre première maison. J’y ai ajouté quelques signature iconiques – vintage ou réédition – comme le fauteuil Lounge Chair de Charles Eames, celui signé Le Corbusier ou les fauteuils Mushroom de Pierre Paulin. Je chine beaucoup chez Emmaüs et dans les dépôts-ventes ou sur eBay et leboncoin. Sans oublier tous les objets récupérés chez mes parents, de l’époque bénie des 70’s.

Avez-vous une époque de prédilection dans la création ?

Marie

J’ai toujours aimé l’art et le design des Trente Glorieuses françaises, surtout le modernisme. J’aime également les années 70 pour le côté baba cool (mon canapé fétiche est le modèle Togo) et suis beaucoup influencée par mes voyages. J’apprécie énormément l’artisanat local marocain, portugais et italien. Surtout ce dernier depuis plusieurs années. Ce qui nous ramène à votre prochaine question sur les céramiques et je repense à plusieurs achats non assouvis par manque de place, un plat à Agadir et un potiron en Toscane.

Avec tout cet espace, vous laissez-vous aller à quelques collections ? Nous avons remarqué beaucoup de céramiques… 

Marie

J’ai effectivement une passion pour les céramiques et, même si cela peut paraître désuet, pour l’art de la table, en particulier les assiettes. Je suis capable d’en acheter partout !

Cuisine Maison année 50 Marie et Emmanuel Bergé
Cuisine Maison année 50 Marie et Emmanuel Bergé
Cuisine Maison année 50 Marie et Emmanuel Bergé
Cuisine Maison année 50 Marie et Emmanuel Bergé
Chambre Maison année 50 Marie et Emmanuel Bergé
Salle de bain année 50 Marie et Emmanuel Bergé

Vos enfants ont-ils développé une sensibilité au design en vivant dans cet écrin particulier ? Vous posent-ils souvent des questions, vous accompagnent-ils chiner ?

Marie

Mon mari et moi-même sommes heureux d’avoir transmis avant tout notre curiosité. Ce goût pour la mode et la décoration s’exprime surtout lors de nos voyages en famille dans les différents endroits où nous pouvons poser nos valises : hôtels, maisons louées, visites… Nous sommes particulièrement fiers de voir l’attrait de nos enfants pour les musées et l’art en général. Ma fille aînée, qui vit actuellement à Paris, a supervisé avec moi la décoration de l’appartement, d’ailleurs très différent de notre maison, nos goûts éclectiques peuvent évoluer selon le lieu et l’architecture.

Une pièce de la collection The Socialite Family qui s’adapterait à votre décoration intérieure ?

Marie

La lampe Gioia vert amande serait parfaite dans ma salle à manger ou idéalement en noir dans ma chambre !

Et enfin, vos adresses Rémoises incontournables ? 

Marie

Je citerai en premier Fabienne Nominé (Nomibis), même si elle n’a pas directement de boutique à Reims. La boutique Intemporel, une sélection pointue en mode dont mon créateur favori Dries Van Noten. Les Aubaines, stock inépuisable de La Redoute où il m’arrive encore de dénicher quelques pépites. Et le Glue Pot, le rad de notre adolescence !

Escalier Maison année 50 Marie et Emmanuel Bergé
Salle de bain Maison année 50 Marie et Emmanuel Bergé
Chambre enfant année 50 Marie et Emmanuel Bergé
Chambre enfant Maison année 50 Marie et Emmanuel Bergé
Chambre enfant Maison année 50 Marie et Emmanuel Bergé
Chambre enfant Maison année 50 Marie et Emmanuel Bergé
Bureau Maison année 50 Marie et Emmanuel Bergé
Chambre enfant Maison année 50 Marie et Emmanuel Bergé
Chambre enfant Maison année 50 Marie et Emmanuel Bergé

Inspiration déco...

Julien et Élodie Régnier, <br> Jeanne 16, Martin 11 ans

Julien et Élodie Régnier,
Jeanne 16, Martin 11 ans

Maison Jaune, c’est eux. Régnant sur les luminaires et le mobilier européen du XXème siècle, Julien et Élodie ont fait de leurs trois adresses de Saint-Ouen des références. Un travail de tous les jours pour ces Rémois...

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Socialite Newsletter

Moments capturés. Des intérieurs. Des personnalités. Chaque semaine, seulement pour vous.