Zoé de Las Cases et Benjamin Dewé, <br>Olya 7 ans, Sacha 5 ans, <br>Napoléon
Famille - Paris

Un loft lumineux à la décoration surannée juché sur les toits de Paris.

/

chez

Zoé de Las Cases et Benjamin Dewé,
Olya 7 ans, Sacha 5 ans,
Napoléon

À l’heure à laquelle nous écrivons ces lignes, Zoé de Las Cases est en train de boucler ses deux derniers carnets de voyage. Deux ouvrages contenant ses dernières trouvailles à Paris et à Londres, qui sortiront au printemps prochain. Créatrice à l’imagination – et à la curiosité – sans bornes, la Parisienne n’en est pas à son premier coup d’essai. Tantôt illustratrice pour de grandes marques, tantôt designer produit et depuis quelque temps décoratrice, la directrice artistique nous a peu à peu habitués à son univers. Des dessins délicats, une explosion de couleurs… Le tout ponctué par un imaginaire empreint de nostalgie et souligné en fond par du blanc. Une constance apaisante qui lui donne le pouvoir de s’amuser avec toutes les teintes d’une palette que l’on imagine immensément riche. Comme sur une toile vierge ! La nouvelle acquisition de Zoé et de Benjamin Dewé, son mari – double de l’aventure entrepreneuriale depuis ses débuts –, en est la parfaite synthèse. Juché au dernier étage de l’illustre passage des Panoramas, l’appartement de la famille domine les toits gris ardoise de Paris. Déniché il y a plus d’un an à grand renfort d’heures passées à scruter les petites annonces immobilières, cet espace a entièrement été remodelé par le couple. Du sol au plafond. Un travail titanesque qui aura demandé des mois et des mois de travaux, mais qui s’admire et se vit désormais à l’intérieur comme à l’extérieur. Un peu à la manière (à échelle) de leur sublime maison secondaire de Verneuil-sur-Avre, en Normandie. L’échappatoire ultime de Zoé, chineuse invétérée, qui, chaque week-end, met un point d’honneur à y emmener sa joyeuse troupe. Condensé de style au cœur d’un lieu atypique, « équilibre parfait entre le speed parisien et le calme de la campagne. »

Portrait Famille Terrasse Appartement Paris Zoé de Las Cases et Benjamin Dewé Coussin Assise Terrasse Appartement Paris Zoé de Las Cases et Benjamin Dewé
Salon blanc Appartement Paris Zoé de Las Cases et Benjamin Dewé
Salon Luminaires Appartement Paris Zoé de Las Cases et Benjamin Dewé
Salle à manger Appartement Paris Zoé de Las Cases et Benjamin Dewé
Chambre Magazine décoration Téléphone vintage Appartement Paris Zoé de Las Cases et Benjamin Dewé
Bureau Appartement Paris Zoé de Las Cases et Benjamin Dewé

Zoé, qui êtes-vous ? 

Zoé

Je suis l’aînée d’une grande fratrie (de créatifs aussi). J’aime la famille et c’est là que je trouve ma force et mon équilibre. Dyslexique, mon bonheur a toujours été dans les couleurs et la création. Je crois beaucoup au pouvoir des objets, des fleurs et des teintes pour apaiser notre quotidien. L’art est pour moi une thérapie de tous les jours.

Quelle est l’histoire de cet appartement, situé dans un des plus historiques passages parisiens ? 

Zoé

Après la vente de notre loft, je cherchais un appartement plus grand. Mais les prix me paraissaient tellement fous… J’avais même trouvé une ancienne imprimerie dans le Sud et j’étais prête à changer complément de vie ! Finalement, je n’ai pas voulu séparer mes enfants de ma famille (ils sont tous ici). Et puis pour le travail… Alors, j’ai décidé de rester ! En cherchant plus petit, mais qui puisse m’offrir un peu de rêve quand même… et ce bien avait une terrasse ! Il était dans un très joli passage (petite anecdote : il faut savoir que je passe ma vie sur les annonces immobilières de toute la France, j’adore ça). Quand nous l’avons visité avec Benjamin, je lui ai tout de suite dit qu’il serait trop petit. Il m’a répondu qu’il l’était, oui, mais qu’il était aussi central, avec une terrasse et avec beaucoup de travaux comme on aime (Rires). Et puis qu’avec les 20 m² qu’il nous manquait, on pouvait essayer de s’acheter une maison de campagne ! Le soir même, c’est ce qu’il se passa. Je trouvais notre maison en Normandie. Je ne crois pas beaucoup au hasard, mais là, je suis convaincue que c’était écrit.

Qu’avez-vous changé depuis votre arrivée ici, il y a presque 2 ans ? 

Zoé

Absolument tout ! Nous avons tout démoli, du sol jusqu’au plafond. Il y a eu six mois de travaux. Nous avons créé des ouvertures qui n’existaient pas, une cheminée… Les priorités étant d’agrandir la chambre des enfants en surélevant le toit (nous avons croisé les doigts pour que la mairie accepte !), puis de créer une troisième fenêtre dans le salon en enlevant la vieille poutre au milieu de celui-ci.

Salon Détails Décoration Appartement Paris Zoé de Las Cases et Benjamin Dewé
Cuisine Appartement Paris Zoé de Las Cases et Benjamin Dewé
Salon blanc Appartement Paris Zoé de Las Cases et Benjamin Dewé
Salle à manger Appartement Paris Zoé de Las Cases et Benjamin Dewé
Cuisine Appartement Paris Zoé de Las Cases et Benjamin Dewé Salon Bibliothèque Appartement Paris Zoé de Las Cases et Benjamin Dewé

Objets chinés, patinés, couleurs pastel, végétaux à profusion et ce blanc ultra lumineux… votre intérieur ne serait-il pas un prolongement de votre maison de campagne normande ? 

Zoé

Oui sûrement ! Car ce doit être mon style. Mais j’ai effectué les travaux en même temps pour les deux lieux (nous étions quatre jours à Paris et trois jours en Normandie pour suivre les chantiers). En revanche, je me suis permis un peu plus de luxe dans mon appartement parisien (robinetterie, baignoire, évier), car pour l’aménagement à la campagne il ne me restait plus beaucoup d’argent ! (Rires) Ça a donc été beaucoup de brocante. 

Vous y rendez-vous souvent ? Pourquoi avoir imaginé cet équilibre entre agitation et calme ? 

Zoé

Depuis toute petite, j’ai la chance de faire ça. Mes parents ont une maison à quinze minutes de la nôtre (qui était celle de mes grands-parents). Depuis que j’ai la mienne, j’ai dû passer deux week-ends à Paris en deux ans. Nous sommes tellement heureux au grand air et surtout, nous avons de l’espace ! Je peux dire aujourd’hui que j’ai trouvé un équilibre parfait entre le speed parisien et le calme de la campagne. L’art et la culture de la ville m’inspirent et me stimulent, la nature me calme et surtout : je respire !

Dessin, aménagement intérieur, design produit, direction artistique : y a-t-il un domaine que vous aimez en particulier ? Un autre auquel vous souhaiteriez vous initier ?

Zoé

Je les aime tous ! Et en plus ils sont très complémentaires. Je crois que c’est d’ailleurs la bonne définition du métier de directeur artistique. J’aimerais beaucoup me lancer dans les livres pour enfants. Je vais essayer de trouver un peu de temps cette année pour ce nouveau projet qui me tient à cœur.

Salle à manger Appartement Paris Zoé de Las Cases et Benjamin Dewé
Portrait Zoé de Las Cases Appartement Famille Salon
Salon Appartement Paris Zoé de Las Cases et Benjamin Dewé

Mon univers est empreint de poésie et de nostalgie. J’aime les histoires, le blanc, les couleurs et la nature.

Cuisine Appartement Paris Zoé de Las Cases et Benjamin Dewé
Cuisine Détails Dessins enfants Appartement Paris Zoé de Las Cases et Benjamin Dewé
Portrait Famille Salon Appartement Paris Zoé de Las Cases et Benjamin Dewé
Détails chaussures bleues Salon Appartement Paris Zoé de Las Cases et Benjamin Dewé

Qu’est-ce qui vous nourrit, vous inspire au quotidien ?

Zoé

La nature beaucoup, l’Aubrac où je passe mes vacances en famille, les livres, la ville, mes enfants, et les brocantes !

Où aimez-vous chiner ?

Zoé

J’aime la saison des vide-greniers, qui commence au printemps et se termine en septembre ! Personnellement, je chine surtout l’été (nous sommes une famille de chineurs, faire cinq vide-greniers dans une semaine ne nous fait pas peur). Ensuite, je visite les jolies brocantes en Normandie.

À part le blanc, quelle est la couleur que vous aimez le plus travailler ? 

Zoé

Toutes les couleurs justement ! Le blanc, je l’utilise autant dans mes recherches graphiques qu’en décoration. Il me semble que c’est justement mon rapport à cette tonalité qui m’aide à utiliser toutes les autres ! Le problème de la couleur en décoration (sur un mur surtout), c’est qu’on se lasse vite. Dans son intérieur, il est beaucoup plus facile de changer d’objets que de changer la couleur d’un pan entier. Et puis il est vrai qu’il est apaisant. Il n’y a rien de plus beau à mon sens que l’ombre d’une branche d’arbre sur un mur… blanc. 

Salle de bains Appartement Paris Zoé de Las Cases et Benjamin Dewé
Salle de bains Appartement Paris Zoé de Las Cases et Benjamin Dewé
The Socialite Family Sculpture Donna marbre noir 80,00€ En savoir plus
Acheter
Chambre Appartement Paris Zoé de Las Cases et Benjamin Dewé
Salle de bains Appartement Paris Zoé de Las Cases et Benjamin Dewé
ChambreLit Coussins Appartement Paris Zoé de Las Cases et Benjamin Dewé

Sur quels projets êtes-vous en ce moment ?

Zoé

J’ai encore un mois pour finir deux livres sur mes adresses à Paris et à Londres. Les deux paraissent au printemps chez Hachette. Je n’en dirai pas plus, mais je suis très enthousiasmée et fière de ce projet entièrement en dessin ! En parallèle, nous continuons les chantiers de décoration et je commence des travaux dans un bâtiment mitoyen de notre maison de campagne, qui devrait devenir un studio dédié à la création. Enfin, nous lançons, toujours au printemps, une nouvelle marque de décoration. Ces projets sont pour moi des moteurs indispensables et je ne peux envisager la vie autrement !

Avez-vous des livres d’art, d’illustration ou autre bel ouvrage à nous conseiller absolument ?

Zoé

En décoration, je dirais le joli livre de Marin Montagut et Inès de la Fressange Sous les toits de Paris paru chez Flammarion. En cuisine, celui d’Héloïse Brion Chez Miss Maggie’s Kitchen, toujours chez Flammarion. Et enfin, Cueillette sauvage de Christl Exelmans, distribué par Mango.

À Paris, quelles sont les petites boutiques (antiquaires, librairies ou autres) que vous aimez particulièrement ?

Zoé

J’en ai plein, beaucoup trop ! (Rires) et tous les jours j’en découvre de nouvelles, ce qui ne facilite pas du tout mon travail justement… Si vous voulez toutes mes adresses, il va falloir attendre le printemps (et la sortie de mon livre).

Chambre enfant Appartement Paris Zoé de Las Cases et Benjamin Dewé
Chambre enfant Famille Appartement Paris Zoé de Las Cases et Benjamin Dewé
Chambre enfant Appartement Paris Zoé de Las Cases et Benjamin Dewé
Chambre enfant Appartement Paris Zoé de Las Cases et Benjamin Dewé
Chambre enfant Lit Appartement Paris Zoé de Las Cases et Benjamin Dewé Chambre enfant Appartement Paris Zoé de Las Cases et Benjamin Dewé Chambre enfant Appartement Paris Zoé de Las Cases et Benjamin Dewé

Inspiration déco...

Fabienne Nominé et Pascal Bisson,<br> Léonie 20, Jacques 16 ans

Fabienne Nominé et Pascal Bisson,
Léonie 20, Jacques 16 ans

Chaque jour, notre œil scrute les photographies se succédant sur notre écran de téléphone. Du fond de sa rétine, il sait. Il sait qu’au milieu de ce flot visuel se distinguera une mise en scène estampillée Nomibis, l’aventure...

Vous aimerez aussi

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Socialite Newsletter

Moments capturés. Des intérieurs. Des personnalités. Chaque semaine, seulement pour vous.