Julie et Patrick de Pinieux, Daphnée 13, <br>Philémon 12, Marge 10, Rose-May 8 <br>et Perle 6 ans
Famille - Nantes

Au nord de Nantes, une maison de famille nombreuse exposée plein sud à la décoration éclectique pensée pour « adoucir la vie »

/

chez

Julie et Patrick de Pinieux, Daphnée 13,
Philémon 12, Marge 10, Rose-May 8
et Perle 6 ans

« Jouer à l’architecte. » Un jeu de rôle que préférait la décoratrice d’intérieur Julie de Pinieux à celui de médecin ou encore de maîtresse d’école étant enfant ! Une véritable passion pour la scénographie – à la fois vecteur de rêve, d’évasion mais aussi moyen « d’adoucir la vie au quotidien » – qui ne l’a jamais quittée après plusieurs années passées dans le marketing et qui aura eu raison d’elle. Alors, la Nantaise imagine le décor de son intérieur et celui des autres en faisant confiance à sa sensibilité pour les formes insolites et l’art de la chine. « En observant sans cesse, en étudiant et en apprenant tous les jours », la quadragénaire se galvanise de ces expériences de terrain. Il faut dire que ses propres déménagements dans des biens à repenser entièrement l’ont formée à déceler en un coup d’œil les atouts comme les améliorations nécessaires à apporter à des volumes. Dans leur maison actuelle, construite dans les années 1970, dotée d’« une immense enfilade de baies vitrées exposées plein sud, d’un pin majestueux et de grands volumes », l’autodidacte – également cinéphile – joue avec la lumière naturelle tout en apportant du cachet à ses espaces de vie à l’aide de pièces de mobilier aux provenances diverses. Du sur-mesure, comme des abat-jour tricotés, cohabite aux côtés de références du design à l’instar du tabouret pied tulipe de Maurice Burke. Autant que de créations sentimentales, classiques que viennent moderniser des objets plus contemporains, à l’instar des iconiques de notre collection. Chauffeuse Rotondo en laine bouclée déhoussable – et donc parfaitement adaptée à cette vie à sept ! –, vase Duetto à composer librement, lampe à poser Gioia à l’abat-jour interchangeable : des modèles ludiques, nomades et à l’épreuve du quotidien agité de cinq enfants. Une joyeuse fratrie qui s’entoure d’ores et déjà d’objets « témoins du temps qui passe ».

Salon avec canapé velours marron chez Julie de Pinieux
Pinieux #2
Pinieux #1

Julie, pouvez-vous vous présenter ?

Julie

Je suis Julie, 40 ans, maman de cinq enfants et installée à Nantes depuis vingt ans. Passionnée de décoration et d’aménagement intérieur depuis ma petite enfance, je suis aujourd’hui décoratrice et créatrice d’intérieur. Décorer est pour moi non seulement un rêve, un vecteur d’évasion, mais aussi un moyen d’adoucir la vie au quotidien.

Racontez-nous votre parcours.

Julie

Lorsque j’étais enfant, j’aimais jouer à l’architecte. Je dessinais des intérieurs de maison. Je me souviens de leurs entrées avec de grands paliers qui desservaient les chambres. Déjà, je pressentais l’importance de la circulation dans les espaces de vie. J’ai finalement étudié le marketing. Mais ma passion me rattrapait. Nous avons acheté avec Patrick notre première petite maison, il y a 15 ans. Une maisonnette de 35 m2 à rénover entièrement. Il n’y avait que les murs à garder et un magnifique lambrequin qui, à lui seul, donnait un charme fou. S’ensuivirent plusieurs biens, de plus en plus grands pour accueillir les enfants qui arrivaient. Cette expérience de terrain et tous les défis rencontrés ont naturellement nourri mon métier aujourd’hui. Autodidacte, je me forme en continu depuis toutes ces années. Par passion, j’observe sans cesse, je recherche, j’étudie, et j’apprends tous les jours. Je suis sensible particulièrement aux couleurs, aux formes et à leurs mariages insolites.

Parlez-nous de votre éducation. Dans quel cadre avez-vous grandi et par conséquent développé votre goût ?
Julie

J’ai été très jeune baignée dans l’univers des antiquaires, de l’histoire de l’art, des peintres mais également des tissus. Nous avons beaucoup voyagé et déménagé. Une grande source de mon inspiration vient des débuts de la cinématographie du XXe siècle. Plus jeune, je regardais en boucle les films des années 1950 à 1970 et j’admirais la beauté de Lauren Bacall, Audrey Hepburn, Grace Kelly, Romy Schneider. Leurs tenues, les décors dans lesquels les intrigues se déroulaient et les musiques de film… tout me semblait sublime. Naturellement aujourd’hui, je plonge mes filles dans le même univers. Je regarde encore avec bonheur La Piscine de Jacques Deray. Le design du XXe, le mobilier XIXe, les couleurs et toute l’atmosphère du film sont une pure merveille. À la maison, ma lampe Ressort d’Ingo Maurer m’évoque cet imaginaire instantanément ! Côté pro, j’essaye toujours de mettre dans mes intérieurs une touche des créateurs et des designers que j’admire. William Morris, dont les dessins du XIXe sont encore si modernes. Le style Art déco des années 1920 reste aussi pour moi indémodable et éternellement inspirant. Je suis enfin admiratrice du travail du bois, notamment du révolutionnaire Alvar Aalto qui a ouvert les portes aux designers phares du XXe, comme Eames et Saarinen dont les pièces sont devenues des icônes dans le monde de la déco.

Julie de Pinieux dans son salon
Salon chauffeuse laine bouclette blanche Salon baies vitrées Julie de Pinieux

Lorsque j’étais enfant, j’aimais jouer à l’architecte. Je dessinais des intérieurs de maison. Je me souviens de leurs entrées avec de grands paliers qui desservaient les chambres.

Livre Retrospective chez Julie de Pinieux
Julie et Patrick de Pinieux, Daphnée 13, <br>Philémon 12, Marge 10, Rose-May 8 <br>et Perle 6 ans

Vous vivez avec votre famille dans le nord de Nantes. Expliquez-nous ce qui vous a décidés à habiter ici.

Julie

Nous sommes Bretons mais amoureux du climat et des couleurs méditerranéennes. Nous sommes installés dans cette maison depuis trois ans. Construite dans les années 1970, elle n’avait gardé que peu d’éléments d’époque. Lorsque je l’ai visitée, tout était à réinventer. Ses points forts nous ont néanmoins séduits rapidement : une immense enfilade de baies vitrées exposées plein sud, un pin majestueux et de grands volumes !

Dans quelle mesure votre signature d’architecte d’intérieur s’exprime-t-elle dans cette maison ?
Julie

La cuisine est le centre de la maison et de mes préoccupations d’architecte. On y retrouve les créations de William Morris au mur, quelques lampes seventies, des meubles en chêne fabriqués sur mesure artisanalement, un évier et un sol en pierre de Bourgogne (dont j’ai disposé les pierres une par une)… Enfin, un comptoir avec un plateau en marbre chiné sur Le Bon Coin où repose un petit café crème avec Billie Holiday… Voici ma signature ! Pour ce qui est de mes pièces fétiches dans notre maison : mon sol en pierre en opus incertum, mes lampes abat-jour tricotés, mon tabouret pied tulipe Maurice Burke, ou encore mes verres ambrés larges 1970.

En tant que mère de cinq enfants, comment avez-vous pensé ces espaces pour que tout le monde s’y sente bien ?

Julie

Notre fille aînée qui est handicapée est installée à côté de notre coin nuit. Ses quatre frères et sœurs ont, quant à eux, leur espace dédié au rez-de-chaussée où chacun cultive son propre univers. Je chine pour leurs chambres petit à petit des lampes, fauteuils et bureaux vintage. Ils y sont très sensibles. J’essaye de leur montrer, de leur faire découvrir la beauté de ces objets et leur histoire.

Famille chez Julie de Pinieux
Pinieux #6
Pinieux #5
Salle à manger en bois chez Julie de Pinieux Salle à manger en bois chez Julie de Pinieux

Lorsque j'ai visité cette maison, tout était à réinventer. Ses points forts nous ont néanmoins séduits rapidement : une immense enfilade de baies vitrées exposées plein sud, un pin majestueux et de grands volumes !

Couloir avec parquet chez Julie de Pinieux
Chauffeuse marron chez Julie de Pinieux

Nous retrouvons chez vous plusieurs créations The Socialite Family, de la chauffeuse Rotondo au vase Duetto en passant par la lampe à poser Gioia. Que représente notre marque pour vous ? Qu’aimez-vous dans celle-ci ?

Caroline

J’aime beaucoup les créations The Socialite Family. Elles ont des lignes épurées qui se marient avec beaucoup d’univers. Leur design est aussi beau marié avec des pièces contemporaines que des plus anciennes.

Quel est votre coup de cœur dans notre collection ?
Julie

J’aime particulièrement la chauffeuse Rotondo. Son assise basse est d’une grande élégance. Le fait qu’elle soit déhoussable est un atout majeur dans une maison familiale.

Que dit votre intérieur de vous ?

Julie

Mes nombreux objets sont autant de témoins du temps qui passe. Ils sont des souvenirs pour se rappeler avec bonheur les belles choses et les événements vécus en famille. Ma collection de luminaires révèle également mon plaisir à jouer en douceur avec la lumière naturelle qui baisse à la nuit tombante et vient envelopper nos soirées.

Des adresses nantaises à nous recommander ?

Julie

Pour les amateurs de beaux objets et de mobilier, je vous suggère Barak. Un antiquaire qui vous propose des pièces datant du XXe. Si vous n’y trouvez pas votre bonheur, je vous suggère d’aller faire un tour sur le compte Instagram nantais l’Objet rare design ou bien de vous rendre à la brocante Viarme ou à la boutique Les Esthètes. Enfin, pour les amateurs de tenues vintage, rendez-vous chez Pépette !

Où vous retrouverons-nous prochainement ?
Julie

J’ai plein de projets en tête… Le prochain défi est de choisir !

Console en bois avec miroir chez Julie de Pinieux
Chambre avec papier peint chez Julie de Pinieux Chambre avec papier peint chez Julie de Pinieux Chambre avec papier peint chez Julie de Pinieux
Julie et Patrick de Pinieux, Daphnée 13, <br>Philémon 12, Marge 10, Rose-May 8 <br>et Perle 6 ans
Julie et Patrick de Pinieux, Daphnée 13, <br>Philémon 12, Marge 10, Rose-May 8 <br>et Perle 6 ans

Mes nombreux objets sont autant de témoins du temps qui passe. Ils sont des souvenirs pour se rappeler avec bonheur les belles choses et les événements vécus en famille.

Julie et Patrick de Pinieux, Daphnée 13, <br>Philémon 12, Marge 10, Rose-May 8 <br>et Perle 6 ans
Julie et Patrick de Pinieux, Daphnée 13, <br>Philémon 12, Marge 10, Rose-May 8 <br>et Perle 6 ans
Julie et Patrick de Pinieux, Daphnée 13, <br>Philémon 12, Marge 10, Rose-May 8 <br>et Perle 6 ans
Julie et Patrick de Pinieux, Daphnée 13, <br>Philémon 12, Marge 10, Rose-May 8 <br>et Perle 6 ans
Julie et Patrick de Pinieux, Daphnée 13, <br>Philémon 12, Marge 10, Rose-May 8 <br>et Perle 6 ans

Inspiration déco...

Mathilde Cabanas et Simon, <br> Pia 9, Zéphyr 6, Luz 3 ans, Gaïa 10 mois

Mathilde Cabanas et Simon,
Pia 9, Zéphyr 6, Luz 3 ans, Gaïa 10 mois

Vous la connaissez sûrement pour ses mots doux, qu’elle glisse un peu partout. Sur du papier, des souliers ou encore des accessoires. Des « bisous » tendres, devenus sa marque de fabrique et qui apportent un peu de douceur à notre quotidien....

Vous aimerez aussi

Annabel Guéret et Violette, 15 ans
Familles - Nantes

Annabel Guéret et Violette, 15 ans

Impossible de passer à Nantes sans faire un détour chez Annabel Guéret ! Amie de The Socialite Family, la directrice artistique a,...

Une maison nantaise qui fait la part belle aux pièces singulières et...
Marcy Legeard et Marin, 5 ans
Familles - Nantes

Marcy Legeard et Marin, 5 ans

C’est en passant du temps petite chez ses grands-parents qu’est né le goût de Marcy Legeard – fondatrice de la boutique nantaise...

Dans le quartier des Canclaux, la transformation d’une maison...

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire