Daniele Daminelli et Giulia, <br> Camilla 15 ans et Giacomo 8 ans
Famille - Milan

À quelques kilomètres de Milan, un appartement des années 1930 animé par un « souffle de contemporain »

/

chez

Daniele Daminelli et Giulia,
Camilla 15 ans et Giacomo 8 ans

La décoration, l’architecte d’intérieur et designer Daniele Daminelli l’appréhende comme un voyage qui se joue de la course du temps. Chez lui, époques, mouvements artistiques ou encore pièces de créateurs se rencontrent sans linéarité temporelle mais plutôt autour d’une recherche anachronique et harmonieuse. « Des fragments d’histoire » que le créateur transpose « dans le futur » au sein de son nouvel appartement familial au style rationaliste de Treviglio. Situé seulement à quelques pas de leur première maison, c’est porté par son instinct et ses émotions qu’il investit ce « coup de foudre » architectural. Au travers d’une scénographie sophistiquée insufflée par son « parcours personnel ». Des réminiscences heureuses de ses parents, couple d’esthètes au quotidien sublimé de leurs jeux de mises en scène, qui ont marqué profondément le goût de l’Italien : « Ce que j’ai appris à leurs côtés, c’est que les choses qui sont bien créées résistent à l’épreuve du temps. » Jusqu’à en imprégner sa signature si singulière qu’il aime à qualifier comme teintée d’un « romantisme futuriste ». C’est dans cette enveloppe, où il s’est installé avec sa femme Giulia et leurs deux enfants, que le fondateur du Studio2046 bat la mesure entre un « esprit années 1930 » et « un souffle de contemporain ». Ponctuant l’espace de pièces milieu de siècle de Gio Ponti aux côtés de ses propres créations à l’instar de sa table Velasca, ou encore cette ancienne vitrine de musée devenue garde-robe. « Une recherche de la bonne répartition » où les textures, les motifs mais aussi les nuances ont une place de choix. Pensées également sous le prisme de la peinture, elles embrassent ici un rôle qu’il nous révèle. Celui de « touches de couleur provenant des meubles et des tissus » illuminant « une toile d’un vert profond ». C’est dans cette œuvre d’art globale, à l’esthétisme pointu et intemporel, que le duo inculque à ses enfants le « respect du beau ». Et dont nous profitons, nous aussi, le temps d’une visite hors du temps.

Salon Daniele Daminelli à Treviglio
Bibliothèque en bois chez Daniele Daminelli à Treviglio
Plante chez Daniele Daminelli à Treviglio
Tables d'appoint chez Daniele Daminelli à Treviglio

Daniele, pouvez-vous vous présenter ?

Daniele

Je suis un architecte d’intérieur et un designer de produits, qui collabore avec d’importantes entreprises internationales du secteur ainsi que des galeries, telles que Nilufar Gallery, Rubelli, Misha, Bonacina 1889, Society Limonta, UnipolSai.

Quel est votre parcours ?

Daniele

J’ai étudié à l’Istituto europeo di design (IED) de Milan, puis j’ai travaillé pour Dimorestudio pendant huit ans. Par la suite, en 2017, j’ai fondé le Studio2046.

Parlez-nous de votre éducation au « beau ». Comment s’est développé votre goût ?

Daniele

Quand j’étais enfant, mes parents m’ont appris à m’entourer de beauté et à l’apprécier. Mon père était un décorateur de plâtre et travaillait pour Luigi Caccia Dominioni, tandis que ma mère aimait rechercher de beaux objets du quotidien. Elle adorait mettre en scène la table de manière spéciale, même pour les repas de tous les jours. Ce que j’ai appris à leurs côtés, c’est que les choses qui sont bien créées résistent à l’épreuve du temps. Mon goût a évolué dans le sens où j’étudie le passé pour connaître le présent, et imaginer le futur. Aujourd’hui, je définirais mon style comme du romantisme futuriste.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans la décoration ?

Daniele

La décoration est un parcours personnel qui permet de remplir un espace avec des textures et des couleurs qui sont réalisées après une recherche de la bonne répartition. Il peut aussi s’agir de raconter une histoire en utilisant des héritages familiaux, des souvenirs de voyages.

Suspension chez Daniele Daminelli à Treviglio
Mur bleu Daniele Daminelli à Treviglio
Vaisselle vintage chez Daniele Daminelli à Treviglio
Famille de Daniele Daminelli à table à Treviglio

La décoration est un parcours personnel qui permet de remplir un espace avec des textures et des couleurs qui sont réalisées après une recherche de la bonne répartition.

Table de salle à manger chez Daniele Daminelli à Treviglio
Cuisine chez Daniele Daminelli à Treviglio
Rangement cuisine chez Daniele Daminelli à Treviglio

Designers, artistes : quels sont ceux dont l’œuvre a eu une influence sur vous, votre travail ?

Daniele

Carlo Mollino, Walter De Maria, Donald Judd et Piero Portaluppi.

Qu’observez-vous tout de suite quand vous arrivez quelque part ?

Daniele

Les gens.

Comment avez-vous usé des couleurs dans votre nouvelle réalisation, vous qui aimez associer et combiner les teintes ?

Daniele

J’ai personnifié la couleur en créant une toile d’un vert profond, que j’ai éclairé avec des touches de couleur provenant des meubles et des tissus.

Parlez-nous de votre rencontre avec cet espace incroyable.

Daniele

J’ai découvert cet endroit parce qu’il était près de notre précédente maison. J’en suis instantanément tombé amoureux.

En quoi est-il différent du précédent pour vous ?

Daniele

La maison précédente était une maison de style liberty des années 1950, alors que celle-ci est marquée par le rationalisme des années 1930. Les chambres sont également beaucoup plus généreuses en espace. Elle est aussi différente car dans chaque projet, je veux toujours respecter les origines des volumes en valorisant l’existant. Et donc en utilisant un mélange de couleurs et de motifs riches.

Couloir bleu chez Daniele Daminelli à Treviglio
Bureau en bois chez Daniele Daminelli à Treviglio
Garde-robe chez Daniele Daminelli à Treviglio
Chambre Daniele Daminelli à Treviglio Tête de lit chez Daniele Daminelli à Treviglio
Table de chevet chez Daniele Daminelli à Treviglio
Salle de bain en marbre chez Daniele Daminelli à Treviglio

Comment l’avez-vous pensé, et adapté à votre vie de famille ?

Daniele

Je voulais créer un esprit années 1930 avec un souffle de contemporain, ce que j’appelle un style « romantique et futuriste ». La palette de couleurs est principalement sombre, avec des nuances qui proviennent des objets qui illuminent l’espace par leurs couleurs et leurs matériaux inattendus. Le vert profond, qui parcourt l’ensemble de l’appartement, rend notre intérieur enveloppant et confortable. Avec Giulia, nous voulions créer un espace sophistiqué, même pour les enfants, afin de leur apprendre à vivre dans le respect de la beauté, tout comme mes parents l’ont fait avec moi.

De quelle manière avez-vous meublé et décoré votre intérieur ?

Daniele

Les choix de meubles reflètent mes goûts personnels. J’ai utilisé un mélange de meubles signés du milieu du siècle dernier, à l’instar de ceux de Gio Ponti, ainsi que des objets issus de mes propres créations, comme la table Velasca. J’ai également fabriqué des pièces sur mesure, comme ma garde-robe, qui était à l’origine une vitrine de musée.

Que dit-il de vous ?

Daniele

Que j’aime transposer des fragments d’histoire dans le futur ! Que je suis inspiré par l’imaginaire des endroits romantiques, pour mieux les envisager dans l’avenir.

Où vous retrouverons-nous prochainement ?

Daniele

Nous travaillons actuellement sur la nouvelle collection pour le Salone del Mobile 2022 !

Daniele Daminelli et Giulia, <br> Camilla 15 ans et Giacomo 8 ans
Bureau terracotta chez Daniele Daminelli à Treviglio
Bureau avec suspension chez Daniele Daminelli à Treviglio

La maison précédente était une maison de style liberty des années 1950, alors que celle-ci est marquée par le rationalisme des années 1930.

Couloir terracotta chez Daniele Daminelli à Treviglio
Bureau avec fresque chez Daniele Daminelli à Treviglio
Tables d'appoint chez Daniele Daminelli à Treviglio

Inspiration déco...

Patrick Gilles et Dorothée Boissier, <br>Félix 14, Zoé 12 ans

Patrick Gilles et Dorothée Boissier,
Félix 14, Zoé 12 ans

La rencontre entre cet hôtel particulier et ses propriétaires, Patrick Gilles et Dorothée Boissier, a tout de la scène d’ouverture de film. Celle où la voix du narrateur s’attache à planter les détails du décor. En...

Vous aimerez aussi

Michele Pasini
Familles - Milan

Michele Pasini

Quand je suis arrivée chez Michele Pasini, j’ai été abasourdie par son style. A la fois franc et unique, Michele ne fait rien dans...

Un style franc et unique pour un intérieur cinématographique.

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire