Ugo Gattoni, scénariste onirique

Ugo Gattoni, scénariste onirique

“Des dessins assez réalistes, d’un univers surréaliste” : c’est en ces termes qu’Ugo Gattoni décrit son univers. Celui de détails sculptés au rotring sur des surfaces infinies. L’immersion par le rêve et l’imagination. Comme pour échapper à la Terre et à son quotidien, les déliés tracés par l’artiste sont une invitation à s’évader dans un temps suspendu. Rêvé. Un jardin aux merveilles fait de légendes et autres mythologies où l’on se perd volontiers. Ce rapport au temps, à la manufacture, Ugo Gattoni, prodige au nom de personnage de western spaghetti, l’incarne à merveille. Son travail est le fruit d’heures et d’application intense à l’Atelier Commode, à Montreuil, où, tout juste installé, il nous reçoit. Un privilège qu’il n’accorde qu’à de rares personnes dont son clan de fidèles. Ses meilleurs amis. Une bande par laquelle il a tenu à être entouré pour questionner, retourner et donner de la profondeur aux projets qui l’entourent. Toujours dans la liberté la plus totale. Un luxe auquel il tient pour créer à sa manière, loin des sirènes hurlantes de la mode. Il a des airs de Dalí, Ugo. Et même si du maître espagnol il avoue ne pas connaître l’œuvre en profondeur, sa constance l’amène à collaborer avec les plus prestigieuses maisons de luxe dont il est devenu le protégé. La dernière en date : Hermès. En janvier sortira la cinquième interprétation de l’artiste pour les cultissimes “Carrés” de la marque. Pierre Frey aussi s’y est frotté, en grand amateur de traits figuratifs ou abstraits. Pour l’éditeur, Ugo avait imaginé une collection entière de papiers peints inspirés de son dernier voyage au Pérou. À croire que, pour ce génie, la réalité finit toujours par se transformer en fiction.

Ugo Gattoni, scénariste onirique
Ugo Gattoni, scénariste onirique
Ugo Gattoni, scénariste onirique
Atelier Commode Illustrateur Ugo Gattoni
Ugo Gattoni, scénariste onirique
Déco Canapé Chesterfield The Socialite Family Atelier Commode Illustrateur Ugo Gattoni
Ugo Gattoni, scénariste onirique
Atlas ancien Vieux livre Atelier Commode Montreuil Illustrateur Ugo Gattoni
Atelier Commode Montreuil Art Portrait Illustrateur Ugo Gattoni
Portrait Photo-cabines Figure Illustrateur Ugo Gattoni
Atelier Commode Montreuil Illustrateur Ugo Gattoni
Machine à écrire rouge vintage Atelier Commode Art Montreuil Illustrateur Ugo Gattoni
Atelier Commode Montreuil Illustrateur Ugo Gattoni Déco Art Cinéma Le roi et l'oiseau
Dessin Noir blanc Rotring Illustrateur Ugo Gattoni Atelier Commode Montreuil

Ugo, peux-tu nous décrire ton travail ?

Ugo

Mon travail est une invitation au voyage, au rêve, parfois au jeu. Par le dessin, je m’efforce de créer des univers, plus ou moins grands, plus ou moins foisonnants. Je crois que le but est d’offrir un temps suspendu, dans lequel on puisse se raconter des histoires, se balader, flâner à sa convenance. Quitter la Terre et son quotidien le temps d’une exploration. La plupart du temps, je dessine des fresques fantasmagoriques au format imposant, afin d’immerger le “voyageur” dans ce monde, de l’englober. Le jeu des échelles, du format géant aux micro-détails, est aussi un outil qui m’intéresse pour laisser le voyageur se perdre dans ces labyrinthes dessinés, prenant le chemin qu’il souhaite. C’est aussi un travail d’écriture et bien sûr de patience.

Depuis quand travailles-tu dans cet atelier à Montreuil ?

Ugo

Depuis un mois seulement, c’est tout nouveau ! Il se nomme l’Atelier Commode et il faut venir ! C’est grand, c’est lumineux, et ça rigole beaucoup. 2017 promet vraiment.

Qui sont les autres acolytes de cet espace ?

Ugo

Mes meilleurs amis, avec qui je vis et travaille tous les jours depuis 8 ans maintenant. Avec Nicolas Rouyer, créateur des cabines photographiques Figure, et Jean-Simon Roch, designer, on échange constamment sur nos projets respectifs. Ça aide à les pousser plus loin, les retourner dans tous les sens et leur donner des dimensions plus fortes. Il arrive aussi que l’on collabore ensemble. En tout, nous sommes donc 7 : Figure (Nicolas et ses 2 collègues Victorien et Benoît), Tohu-Bohu – designer textile -, Victor Desfond – modéliste chaussure – et Jean-Simon Roch, designer.

Dans ton travail, qui t’inspire le plus ?         

Ugo

Qui, je ne sais pas trop. Mais mes rêves sont une vraie base d’écriture. J’adore les légendes, la mythologie, qui se retrouvent souvent dans mon travail. J’ai un dessin très surréaliste, que beaucoup rapprochent de certains Dalí par exemple. Je ne peux nier qu’il m’attire mais je ne connais pas réellement son œuvre. Je ne sais pas, je dirais plus mes voyages, mes rêves, mes histoires.

Atelier Commode Illustrateur Portrait Ugo Gattoni
Dessin Rotring Noir Blanc Illustrateur Ugo Gattoni Dessin Rotring Noir Blanc Ugo Gattoni Illustrateur Dessin Rotring Noir Blanc Ugo Gattoni Illustrateur
Savon Colorés Atelier Commode Illustrateur Ugo Gattoni
Livre Michel Ange Atelier Commode Montreuil Illustrateur Ugo Gattoni

Comment décrirais-tu ton univers, ton style ?

Ugo

Un univers fantasmé peut-être. Foisonnant et détaillé, c’est certain. C’est un dessin assez réaliste d’un univers surréaliste.

Peux-tu nous raconter ton parcours ?

Ugo

Je suis sorti diplômé en communication visuelle de l’EPSAA en 2010. Ne souhaitant pas aller en agence, j’ai préféré dessiner. Mon premier projet dès la sortie de l’école était une fresque de 10mx120m, dessiné au rotring pendant 8 mois. Un microcosme de détails relatant ma vie quotidienne, dans un univers fantastique. Cela a été mon premier pas dans le monde de l’illustration. Suite à cela, les projets se sont enchaînés, dont ma première expérience avec l’animation sur le clip de Caravan Palace en 2012. Puis, mon livre Bicycle sorti à l’occasion des JO de Londres la même année m’a offert un rayonnement international, attirant de belles maisons pour lesquelles je travaille aujourd’hui telle que Hermès, Pierre Frey ou Ruinart. Désormais, j’anime aussi mes dessins, une façon encore plus poussée de raconter mes histoires d’après moi.

L’histoire de la toute nouvelle collaboration avec Hermès ?

Ugo

La maison Hermès m’a contacté en 2013, quelques mois après la sortie de Bicycle. Ils souhaitaient me rencontrer, savoir qui était l’auteur. Après plusieurs mois d’échanges, une belle relation est née avec cette famille. Ils m’ont proposé une première collaboration : Hippopolis, sorti fin 2015. Aujourd’hui, je dessine mon 5ème carré. Hermès est une de ces maisons, comme Pierre Frey, qui respecte le travail de la main et donne le temps au temps. C’est la chose la plus importante dans mon travail, le temps. Mes dessins peuvent s’étaler sur plusieurs mois, voire des années. Et ils savent donner toutes les conditions pour permettre à l’artiste de sortir une œuvre faite à la main et aboutie. Pas de deadline, pas de brief, c’est une véritable collaboration, avec un respect de l’artiste que je n’ai jamais vu ailleurs. C’est le rêve de travailler avec eux et de faire partie de cette famille fidèle à des valeurs magnifiques.

Quel serait ton rêve le plus fou ?

Ugo

Partir en voyage dans le cosmos, avec tous mes amis dans un convoi de bateaux volants, percer une mer de nuages cotonneuse pour aller danser avec un ballet d’astéroïdes multicolores.

Atelier Commode Illustrateur Portrait Ugo Gattoni
Atelier Commode Montreuil Vintage Broc Illustrateur Ugo Gattoni
Déco Vintage Atelier Commode Illustrateur Ugo Gattoni
Dessin The Socialite Family Atelier Commode Illustrateur Ugo Gattoni
Dessin The Socialite Family Atelier Commode Illustrateur Ugo Gattoni

Crédits : Constance Gennari @thesocialitefamily

Inspiration déco...

Théodore Fivel

Théodore Fivel

FIAC oblige, je suis passée rendre visite à l’artiste dont la cote ne cesse de grimper, Théodore Fivel. Jeune homme à l’allure de dandy, il me reçoit chez lui un matin ensoleillé. Niché en plein cœur du quartier des halles dans...

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

La Newsletter Socialite

Votre dose d'inspiration tous les mardis