L’Étoile des Baux, à flanc d’Alpilles, <br>la première maison de vacances Iconic House

L’Étoile des Baux, à flanc d’Alpilles,
la première maison de vacances Iconic House

« Pénétrer dans l’intimité d’un esprit créatif » au sein du village enchanteur des Baux-de-Provence, dans un lieu « incarné, singulier et immersif » en communion parfaite avec la nature provençale : un fantasme devenu réalité pour les frères entrepreneurs Thibaud Elzière et Robin Michel ! Deux enfants du pays qui ont su donner vie avec brio à l’Étoile des Baux. Un projet à la frontière du concept hôtelier et de la « maison d’un artiste imaginaire » qui revisite le principe d’hospitalité. Première réalisation de leur collection de maisons de vacances privées Iconic House, cette propriété de huit suites réparties dans trois bâtisses et comptant – entre autres – « une superbe piscine à fleur de roche, un cinéma en plein air, un théâtre de verdure, une salle de sport, un terrain de pétanque, une cabane réservée aux enfants ainsi qu’un atelier d’artistes où laisser parler son imagination » propose à ses heureux visiteurs une expérience immersive où « l’art est partout ». Avec comme toile de fond le parc naturel régional des Alpilles ! Une situation privilégiée avec laquelle dialogue la décoration intérieure de cette guest house 2.0. Aidé par la curatrice d’art et directrice artistique Joséphine Fossey pour donner corps à leur vision d’un intérieur de maître, le duo orchestre une scénographie foisonnante où cohabitent une centaine d’œuvres. Des créations pour certaines « commissionnées et imaginées pour le lieu » à l’instar de la fresque du salon signée Florence Bamberger, de la bibliothèque d’Henri Canivez ou encore des sculptures de Thalia Dalecky. Des œuvres plastiques qui s’entrecroisent ici sans fausse note avec une sélection de pièces de mobilier dont certaines – comme le canapé Rotondo ou les chaises Classica – issues de la collection The Socialite Family. Pour un cadre chaleureux où s’adonner à la palette « d’expériences locales exclusives » à vivre entre amis ou en famille ! De l’initiation à l’art de la forge dans le jardin à l’immersion dans une manade camarguaise d’ordinaire fermée au public : autant de temps forts « entremêlant art et nature » permettant de découvrir la région pleinement.

L’Étoile des Baux, D78G, 13520 Les Baux-de-Provence. Réservation au 06 18 74 90 62 ou sur leur site www.iconic.house/letoile-des-baux. Vous êtes architecte, décorateur, hôtelier, restaurateur ou une entreprise à la recherche de pièces de mobilier pour incarner votre projet ? Contactez notre service pro à pro@thesocialitefamily.com pour profiter d’un accompagnement sur mesure et bénéficier de remises sur les références de notre collection.

Etoile #1
The Socialite Family Canapé Rotondo laine bouclette blanc crème 4 500,00€ En savoir plus
Acheter

Avec Iconic House, nous avons l’ambition de développer une marque forte dans le monde de l’hospitalité (...)

L’Étoile des Baux, à flanc d’Alpilles, <br>la première maison de vacances Iconic House
étoile #2
The Socialite Family Canapé Rotondo laine bouclette blanc crème 4 500,00€ En savoir plus
Acheter

Robin, Joséphine : pouvez-vous vous présenter ?

Robin

Cofondateur de la start-up Joone et ancien chasseur de têtes dans l’écosystème tech, j’ai cofondé il y a un an et demi avec mon frère Thibaud Elzière, entrepreneur dans la tech et business angel, Iconic House.

Joséphine

À la fois curatrice d’art, directrice artistique et décoratrice, je suis la fondatrice d’un laboratoire créatif dédié à l’art de vivre dont la « notion d’art total » est le principe fondamental. Pour chaque projet, nous révélons avec mon équipe l’âme et l’identité d’un lieu ou d’une marque au travers d’expériences inspirées et inspirantes, et en assurant une cohérence totale (identité graphique, architecture d’intérieur, collection d’œuvres d’art…). Une réflexion unique développée comme une aventure artistique et humaine, s’appuyant sur des rencontres, une variété de disciplines et une pluralité de talents.

Robin, vous êtes à la tête de la collection des maisons Iconic House avec votre frère Thibaud. Expliquez-nous le concept de votre groupe hôtelier.

Robin

Iconic House est la première collection privée de Maisons hôtelières. Nous régissons nos propres propriétés : ce qui nous permet d’aller beaucoup plus loin dans l’aménagement, la décoration, le service et l’expérience globale proposée à nos visiteurs. Avec Iconic House, nous avons l’ambition de développer une marque forte dans le monde de l’hospitalité, créant une porosité assumée entre l’industrie hôtelière et celle de la location saisonnière, en prenant le meilleur de ces deux environnements. Nous souhaitons séduire une clientèle exigeante (de loisirs ou d’affaires) qui préfère, au cadre d’un hôtel luxueux, celui d’une maison privée, pour l’espace, l’intimité et la liberté, sans pour autant vouloir lésiner sur le service ou l’expérience.

L’Étoile des Baux, à flanc d’Alpilles, <br>la première maison de vacances Iconic House
L’Étoile des Baux, à flanc d’Alpilles, <br>la première maison de vacances Iconic House
L’Étoile des Baux, à flanc d’Alpilles, <br>la première maison de vacances Iconic House
L’Étoile des Baux, à flanc d’Alpilles, <br>la première maison de vacances Iconic House

À l’Étoile des Baux, on pénètre l’intimité d’un esprit créatif, la maison d’un artiste imaginaire. Nous voulions avant tout en faire un lieu unique, incarné (...)

L’Étoile des Baux, à flanc d’Alpilles, <br>la première maison de vacances Iconic House
L’Étoile des Baux, à flanc d’Alpilles, <br>la première maison de vacances Iconic House

Nous nous trouvons ici à l’Étoile des Baux au cœur des Alpilles. Une résidence à mi-chemin entre la guest house et la maison d’artiste à flanc de roche. Quelle expérience nouvelle proposez-vous ici ?

Robin

À l’Étoile des Baux, on pénètre l’intimité d’un esprit créatif, la maison d’un artiste imaginaire. Nous voulions avant tout en faire un lieu unique, incarné, singulier et immersif. Nous avons pensé cette propriété comme une maison de vacances rêvée. Elle dévoile huit suites dissimulées dans trois bâtisses dont deux incroyables chambres troglodytes, une superbe piscine à fleur de roche, un cinéma en plein air, un théâtre de verdure, une salle de sport, un terrain de pétanque, une cabane réservée aux enfants, un atelier d’artistes où laisser parler son imagination… Il nous tenait aussi à cœur (et ce sera le cas pour toutes nos maisons) de proposer à nos hôtes toute une palette d’expériences locales exclusives à vivre durant le séjour. Il est ainsi possible de passer une journée en immersion dans une manade camarguaise d’ordinaire fermée au public au plus près des gardians, de sillonner les Alpilles à bord d’une voiture de collection, de profiter d’un soin exclusif dispensé depuis le mas, imaginé autour de plantes locales, ou de s’initier à l’art de la forge depuis le jardin de la propriété…

Pourquoi avoir décidé de vous établir dans le cadre provençal ? Que vous inspire la région ?

Robin

Les Alpilles nous ont vus naître, mon frère et moi, et ont été le terrain de jeux de notre jeunesse. C’est d’ailleurs toujours aujourd’hui le berceau familial, où nous aimons nous retrouver. Nous sommes toujours aussi fascinés par ces montagnes de calcaire blanches, ces bosquets de pin qui surgissent ici ou là, par les champs d’olivier, les vignes, les nombreux petits villages… Le choix de cette région que nous connaissons parfaitement a donc été naturel, et nous avons eu un coup de cœur immédiat et entier pour cette propriété tout à fait exceptionnelle.

Vous avez fait appel à Joséphine Fossey pour la décoration et la curation des œuvres d’art qui jalonnent ces lieux de vie. Qu’est-ce qui vous a touchés dans son travail pour lui accorder votre confiance pour ce projet ?

Robin

Inspirés par la région, son histoire et sa culture, nous nous sommes rapidement accordés pour faire de cette propriété une « maison d’artistes » en donnant la parole à des artistes, des designers et des artisans. Nous nous sommes rapprochés naturellement de Joséphine que nous connaissions déjà pour son approche, son rapport à l’art, et dont nous apprécions particulièrement la sensibilité. Joséphine nous a aidés à dévoiler notre vision. Nous nous sommes vite pris au jeu et, ensemble, nous avons constitué une collection d’une centaine d’œuvres, dont certaines ont été commissionnées et imaginées pour le lieu comme la fresque du salon par Florence Bamberger, la bibliothèque d’Henri Canivez ou les sculptures de Thalia Dalecky. Nous aimons dire aujourd’hui que dans la maison, « l’art se vit partout ».

L’Étoile des Baux, à flanc d’Alpilles, <br>la première maison de vacances Iconic House
étoile #4
étoile #3
L’Étoile des Baux, à flanc d’Alpilles, <br>la première maison de vacances Iconic House
étoile #7
étoile #6
L’Étoile des Baux, à flanc d’Alpilles, <br>la première maison de vacances Iconic House L’Étoile des Baux, à flanc d’Alpilles, <br>la première maison de vacances Iconic House

Joséphine : quelle a été la ligne directrice qui a guidé l’aménagement des espaces ?

Joséphine

Pour L’Étoile des Baux, comme pour les autres propriétés Iconic House, nous savions que l’art occuperait une place centrale. Comme pour chacun de nos projets, nous avons commencé par nous plonger dans l’histoire du lieu et son environnement. Nous nous sommes intéressés aux écrivains, peintres, intellectuels et musiciens qui ont été inspirés par  la région. Nous aimions beaucoup l’idée d’un refuge artistique, un lieu immergé dans la nature, propice à la création. Nous avons pensé à la maison de Takis en Grèce, de Not Vital en Suisse, de Jorge Pardo au Mexique et à la villa Santo Sospir de Cocteau à Saint-Jean-Cap-Ferrat, et à la libération créative qu’un cadre intime peut permettre à un artiste de ressentir. L’Étoile des Baux vient donc s’inscrire dans cette histoire entremêlant art et nature, travaillant main dans la main avec les talents locaux pour mettre en valeur les spécificités, techniques, matériaux et les couleurs de la Provence.

Nous retrouvons ici certaines créations The Socialite Family. Comment s’intègrent-elles globalement dans cette scénographie millimétrée ? 

Joséphine

Beaucoup d’éléments correspondaient à l’esprit du lieu, par leur matière naturelle ou leur côté vintage, comme les têtes de lit en bois d’orme Renato qui apportent une certaine élégance aux chambres, et les chaises de bureau Classica qui répondent aux exigences de confort tout en restant chaleureuses.

Où vous retrouverons-nous prochainement ?

Robin

L’Étoile des Baux est la propriété qui inaugure notre collection. Nous avons également ouvert, l’été dernier, Les Bords du Lac, à Hossegor, une demeure basco-landaise entièrement rénovée avec la complicité de l’architecte d’intérieur Dorothée Delaye, pensée dans l’esprit d’une Ocean House. En décembre, une troisième propriété viendra compléter la collection. Nous dévoilerons ainsi l’expérience Iconic House à la montagne avec notre Chalet Le 1550 situé tout près des pistes à Courchevel 1550, le cœur familial et authentique de la station. Et d’autres ouvertures sont prévues pour 2023…

L’Étoile des Baux, à flanc d’Alpilles, <br>la première maison de vacances Iconic House
L’Étoile des Baux, à flanc d’Alpilles, <br>la première maison de vacances Iconic House
L’Étoile des Baux, à flanc d’Alpilles, <br>la première maison de vacances Iconic House

Les Alpilles nous ont vus naître, mon frère et moi, et ont été le terrain de jeux de notre jeunesse. C’est d’ailleurs toujours aujourd’hui le berceau familial, où nous aimons nous retrouver.

L’Étoile des Baux, à flanc d’Alpilles, <br>la première maison de vacances Iconic House
L’Étoile des Baux, à flanc d’Alpilles, <br>la première maison de vacances Iconic House

Inspiration déco...

Famille sur leurs escaliers blancs chez Maison Acacia à LA Ciotat

Maison Acacia, lieu de vie
hybride à La Ciotat

« Notre maison, votre maison. » Une maxime généreuse qui donne le ton chez Maison Acacia. Adresse de charme singulière qui récuse toutes les définitions : ni hôtel, ni chambres d’hôte ou encore gîte. Un espace de vie hybride...

Vous aimerez aussi

Divine, paradis festif
Adresses

Divine, paradis festif

Le tempo ne faiblit pas dans le Xᵉ arrondissement de Paris ! En y ouvrant Divine, son troisième établissement, Nicolas Munoz a eu le...

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire