À Table Avec : Alexia Duchêne

À Table Avec : Alexia Duchêne

Après Arnold d’Alger et Chloé Hennequez, c’est au tour d’Alexia Duchêne, cheffe itinérante, de nous inviter à partager ses préparatifs de fin d’année, clôturant ainsi notre série À Table Avec. Un moment partagé avec son compagnon, le photographe et vidéaste Ronan Le May. C’est à Paris, point d’ancrage de la jeune femme, que nous les retrouvons tous les deux. Dans cet appartement haussmannien à la vue plongeante sur les toits gris ardoise du VIIIe arrondissement, où ils vivent depuis plus d’un an. Un intérieur meublé avec soin, à l’image de la table de Noël dressée pour l’occasion. Adorant recevoir, la Franco-Britannique porte « une attention particulière à cet aspect-là (…), et pas seulement à Noël ! » Des détails qui, comme des verres très fins « pour déguster de bons champagnes ! », des bouquets de fleurs disposés de part et d’autre et de la vaisselle mordorée viennent sublimer l’élégance d’un plateau en travertin. Du ton sur ton, dans un souci de sobriété. « Il faut que ça respire ! » s’amuse-t-elle. Mais uniquement en décoration ! Car dans l’assiette, ce sont les origines multiculturelles d’Alexia qui priment. Des souvenirs culinaires multiples qu’elle continue d’accumuler au fil des réunions familiales, du Caire à Paris, d’année en année.

Retrouvez les deux autres épisodes de À Table Avec, consacrés à Arnold d’Alger et Chloé Hennequez dans notre rubrique Portraits.

Sapin de noël chez Alexia Duchêne à Paris
Table en travertin chez Alexia Duchêne à Paris
À Table Avec : Alexia Duchêne

Pour les fêtes de fin d’année, j’aime les tables élégantes, plutôt sobres. Il faut que ça respire ! J’aime jouer le ton sur ton avec ma table en travertin et des assiettes avec des touches dorées.

Tablée chez Alexia Duchêne à Paris
Table en travertin chez Alexia Duchêne à Paris

Alexia, pouvez-vous vous présenter ?

Alexia

Je m’appelle Alexia Duchêne, j’ai 26 ans et je suis cheffe itinérante basée à Paris. Je suis franco-britannique et j’ai grandi à Paris. J’ai ensuite voyagé et cuisiné dans plusieurs endroits, notamment à Londres, Copenhague, New York, Paris et Arles.

En cette période de fin d’année, quel plat avez-vous plaisir à cuisiner ? 

 

Alexia

Pour les Fêtes, cette année en famille, ce sera poisson. J’ai envie de privilégier les produits de la mer et le végétal ! En plat, je pense faire un turbot entier au four, avec une sauce champagne et des œufs de truite, accompagné de quelques légumes et d’une purée de pommes de terre. Simple et efficace.

Vous venez d’une famille aux multiples origines. Comment ce mélange riche de cultures influence-t-il votre façon d’aborder les Fêtes ?

Alexia

Être issue d’une famille multiculturelle fait que j’appréhende les fêtes de façon très spontanée. Nous changeons régulièrement de « destination » entre Paris et Athènes principalement, parfois Le Caire, Londres, la Normandie dans le passé, et maintenant Bordeaux. Ça peut être un Noël en tout petit comité (à Paris, on est cinq) ou très grand comme au Caire (40 personnes). Nous n’avons pas forcément de tradition culinaire, au final, vu que cela change tout le temps. La seule que nous suivons, c’est quand ma grand-mère cuisine en Grèce. En général, elle aime faire un jambon rôti à l’ananas (très british) avec des choux de Bruxelles et des pommes de terre au four. C’est très simple, mais j’adore ça !

Chaise laine bouclette chez Alexia Duchêne à Paris
À Table Avec : Alexia Duchêne
Table chez Alexia Duchêne à Paris
Table chez Alexia Duchêne à Paris
À Table Avec : Alexia Duchêne À Table Avec : Alexia Duchêne
Deserte

Quels sont vos conseils pour dresser une table de fête ? 

Alexia

J’adore l’art de la table et c’est vrai que je porte une attention particulière à cet aspect-là quand je reçois, et pas seulement à Noël… Pour les fêtes de fin d’année, j’aime les tables élégantes, plutôt sobres. Il faut que ça respire ! J’aime jouer le ton sur ton avec ma table en travertin et des assiettes avec des touches dorées. De beaux verres très fins pour déguster de bons champagnes. C’est très important ! Et des bouquets de fleurs dans la pièce, je suis une grande fan.

Où vous retrouverons-nous pour vos courses de fin d’année ? 

Alexia

Pour les courses de fin d’année et pour tout ce qui est cuisine : j’achète mes légumes chez Terroirs d’Avenir, je trouve du poisson à tomber chez Ebisu, le pain chez Ten Belles, la viande chez Le Bourdonnec, le meilleur foie gras est chez Arnaud Nicolas et je prendrai un très bon saumon fumé chez Petrossian. Concernant la décoration, j’aime aller au Bon Marché pour des classiques et de très belles pièces élégantes puis au Conran Shop pour des choses plus farfelues. C’est mon côté british ! (Rires)

Votre madeleine de Proust de Noël ? 

Alexia

Mon péché mignon, c’est vraiment le Pandoro de fin de repas. J’adore ça. C’est léger et aérien, on pourrait en manger un entier ! Sinon, je dirais que je n’ai pas vraiment de madeleine de Proust. Justement, ce que j’aime avec les Noël dans ma famille, c’est que tout change constamment et donc le menu aussi. Nous avons ainsi toujours de belles surprises !

Seau à champagne chez Alexia Duchêne à Paris
À Table Avec : Alexia Duchêne
À Table Avec : Alexia Duchêne
À Table Avec : Alexia Duchêne
À Table Avec : Alexia Duchêne

Inspiration déco...

À Table Avec : Chloé Hennequez

À Table Avec : Chloé Hennequez

Après la fantaisie d’un premier repas chez Arnold d’Alger, The Socialite Family honore son deuxième épisode de « À Table avec » chez Chloé Hennequez. Un univers empreint de douceur que nous vous convions à découvrir le...

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire