Axelle Mon Wen Pin, <br>harmonie du corps et de l’esprit

Axelle Mon Wen Pin,
harmonie du corps et de l’esprit

Donner à voir la beauté partout, même là où on ne l’attend pas. Une éducation au beau qui a du sens pour la philosophie de la marque The Socialite Family au même titre que pour Axelle Mon Wen Pin. Une médecin généraliste parisienne pas comme les autres – sensible aux arts sous toutes leurs formes – qui a fait le choix de s’orienter vers la médecine esthétique pour aider ses patients à « vivre mieux ». Mais pas dans n’importe quel cabinet ! Au 76 de la rue Réaumur, exit la froideur et l’austérité des salles d’attente aseptisées qui proposent des « piles de magazines datés et des amoncellements d’assises plus pratiques qu’élégantes ». Dans ces espaces aux teintes terreuses décorés avec l’aide de son mari – Guillaume Garnier du duo Garnier & Linker –, la jeune femme tend à « transmettre à ses patients, par le vecteur décoratif, sa vision de son exercice, celle d’une beauté simple, où l’on sublime le naturel avec une forme d’élégance non ostentatoire pour rester soi avant tout ». Une vision holistique de sa pratique où harmonie du corps va de pair avec harmonie des lieux. Le contre-pied des centres esthétiques ordinaires où le goût du design et de la scénographie n’est pas la priorité. Ici, la Parisienne choisit pour ce lieu de retraite apaisant des pièces de mobilier aux teintes réconfortantes qui accueillent chaleureusement ses patients. Table en cèdre kitayaman, assise terracotta, ou encore luminaires de la collection The Socialite Family : des références aux lignes organiques qui rassurent, et offrent la parenthèse d’un bien-être recherché par chacun le temps d’un massage kobido ou d’un soin hydrafacial dans cet écrin précieux.

Cabinet Axelle Mon Wen Pin, 76 Rue Réaumur, 75002 Paris.

Assise terracotta et lampe pipistrello chez Axelle Won Wen Pin
Chaise en cuir chez Axelle Mon Wen Pin
Tabourets terracotta chez Axelle Mon Wen Pin
Banquette terracotta chez Axelle Mon Wen Pin
Applique ronde chez Axelle Mon Wen Pin

Axelle, pouvez-vous vous présenter ?

Axelle

Je suis médecin généraliste de formation depuis près de quinze ans. Je suis passionnée par mon métier et attachée à l’idée que le médecin invite le patient à vivre mieux. Soigner, ce n’est pas quelque chose que l’on choisit de faire par hasard et cela passe par une profonde compréhension de la personne pour un accompagnement personnalisé. Cette approche peut être préventive, aspect que je privilégie beaucoup, curative bien sûr et parfois esthétique. Je suis très sensible à l’esthétisme sous toutes ses formes : design intérieur, architecture, mode, objets, peinture, sculpture, etc. Le travail des peintres et des sculpteurs m’intéresse particulièrement car il me donne l’occasion de voir par diverses approches la perfection des visages imaginée par l’artiste. Si l’on revient à mon exercice, je trouve que le visage est très important et qu’il est souvent facile de lui rendre son harmonie. J’ai ensuite suivi une spécialisation en médecine esthétique où j’ai eu la chance d’être formée par une excellente équipe dirigée par le Prof. Meningaud à Créteil. Je prône une médecine esthétique simple et élégante et je prends beaucoup de plaisir à échanger avec mes patients pour permettre qu’ensemble, nous puissions tirer le meilleur parti de ce qu’ils sont en s’attachant à un résultat très naturel. Je travaille très progressivement, car nous croisons tous beaucoup trop de personnes surcorrigées. Je pratique donc des soins légers que je complète, si cela est nécessaire, après quelques jours. Pour prolonger l’effet de mes soins ou dans les prémices d’une déiche esthétique, je propose des protocoles plus simples tels que l’Hydrafacial qui permet d’exfolier en profondeur, d’extraire les impuretés et d’hydrater ainsi que le massage kobido, technique japonaise ancestrale qui booste le collagène.

Nous sommes dans votre cabinet médical, qui ne ressemble pas à ce que l’on pourrait s’imaginer de ce type d’espace. Que représente la décoration pour vous ?

Axelle

Avant de m’installer dans mon propre cabinet, j’ai effectué beaucoup de remplacements comme il est d’usage de faire pour de jeunes médecins. J’ai toujours été frappée par l’austérité des lieux, peu ou pas décorés, sans personnalité, avec des piles de magazines datés et des amoncellements d’assises plus pratiques qu’élégantes. Et même dans les cabinets d’esthétique, je trouvais que l’approche décorative souvent minimaliste et axée autour du blanc manquait de chaleur. C’était inconfortable pour moi qui y passais mes journées, mais aussi (et surtout) pour mes patients souvent déjà inquiets quant à la perspective d’un geste esthétique. Quand j’ai décidé de m’installer, je souhaitais évidemment que le cabinet soit agréable et chaleureux mais je voulais également transmettre à mes patients par ce vecteur décoratif, ma vision de mon exercice, celle d’une beauté simple, où l’on sublime le naturel avec une forme d’élégance non ostentatoire pour rester soi avant tout.

Vous avez travaillé avec votre mari – Guillaume Garnier du duo Garnier & Linker – pour son aménagement. Quelles ont été vos inspirations ?

Axelle

Il m’est difficile de répondre à cette question. Tout cela s’est fait très naturellement finalement. Malgré l’apparente distance entre nos deux métiers, nous échangeons beaucoup avec Guillaume sur nos activités. À sa manière, le design aide à se sentir mieux dans un endroit, et dans la médecine esthétique, cet endroit, c’est le corps et plus particulièrement le visage. Le métier de mon mari m’amène à être confrontée presque chaque jour à des inspirations diverses. Nous adorons faire des voyages dans lesquels nous puisons beaucoup d’inspiration. Notre Pinterest partagé est bien chargé, le dernier en date et celui qui m’a sûrement influencée est la ligne d’hôtels mexicains, Coqui Coqui, construits dans des haciendas magnifiques et décorés de façon sobre mais très chaleureuse, c’est sublime. J’ai aussi commandé à Lucia Sellier un collage que j’adore, Plein Soleil, que j’ai mis dans l’entrée. Il permet au patient dès son arrivée d’être invité au rêve et à l’évasion, des univers chers à cette artiste. Ma table est faite en cèdre kitayama, un bois japonais connu pour être exceptionnellement droit et sans nœuds, issu d’une gestion durable, que mon mari utilise beaucoup dans ses collections. Les luminaires en albâtre permettent de diffuser une lumière très douce et enveloppante. J’ai également mis de grandes plantes vertes car je trouve cela beau et apaisant. Le temps passé à m’en occuper après mes consultations m’apporte un moment méditatif nécessaire pour clore ma journée de travail avant de rejoindre ma famille.

Suspension cylindrique chez Axelle Mon Wen Pin
Table en marbre en bois chez Axelle Mon Wen Pin
Livres chez Axelle Mon Wen Pin

Quand j’ai décidé de m’installer, je souhaitais évidemment que le cabinet soit agréable et chaleureux mais je voulais également transmettre à mes patients par ce vecteur décoratif, ma vision de mon exercice (...)

Table en marbre en bois chez Axelle Mon Wen Pin
Portrait Axelle Mon Wen Pin Portrait Axelle Mon Wen Pin
#Axelle Garnier 2
#Axelle Garnier 1

Les contraintes inhérentes à cette typologie de lieux ont-elles orienté votre réflexion autour de l’utilisation de certaines matières et couleurs, la création ou le choix de mobilier ?

Axelle

Il fallait des surfaces faciles d’entretien et résistances à des produits antibactériologiques puissants, d’où le choix de certaines pierres et certains carrelages comme la pierre de Massangis et les carreaux italiens Cesi. Le mobilier médical n’a pas comme première vertu la beauté mais il existe des sites un peu plus pointus où je suis allée chercher des meubles professionnels plus adaptés à l’esprit que je souhaitais insuffler à mon cabinet. Pour ce qui est de la lumière, indispensable à la pratique de mes gestes, j’ai trouvé de merveilleux lampadaires vintage comme le Dijkstra chiné sur Selency. Pour les autres sources lumineuses, je n’avais pas de contraintes particulières, j’ai donc naturellement choisi les appliques et suspensions Garnier & Linker que je trouve magnifiques et qui apportent un halo très doux.

Votre clientèle y est-elle sensible ?

Axelle

Mes patients me disent fréquemment qu’ils apprécient le soin apporté à la décoration du lieu, qu’ils s’y sentent bien. Certains me disent même que l’atmosphère souvent très froide et aseptisée des centres esthétiques les met mal à l’aise et qu’en rentrant dans mon cabinet, ils ont l’impression d’être au bon endroit.

Où vous retrouverons-nous dans les prochains mois ?

Axelle

Dans mon cabinet rue Réaumur à Paris, à moins que nous nous croisions au détour d’un chemin de la forêt de Fontainebleau où j’aime aller me ressourcer lors de grandes balades avec mes trois enfants et mon mari quand nous sommes dans notre maison le week-end. Durant les vacances scolaires, vous pouvez me rencontrer à peu près partout dans le monde, j’aime plus que tout voyager avec ma famille. Cela nous permet de garder le recul nécessaire pour vivre bien.

Suspension et plantes chez Axelle Mon Wen Pin
Étagère mosaïque chez Axelle Mon Wen Pin
Applique ronde chez Axelle Mon Wen Pin

Certains de mes patients me disent même que l’atmosphère souvent très froide et aseptisée des centres esthétiques les met mal à l’aise et qu’en rentrant dans mon cabinet, ils ont l’impression d’être au bon endroit.

Rideaux blancs chez Axelle Mon Wen Pin
#Axelle Garnier 4
#Axelle Garnier 3

Recréez ce décor avec nos pièces

Mobilier

Inspiration déco...

Maison Epigenetic, santé holistique

Maison Epigenetic, santé holistique

« Il n’est jamais trop tôt ni trop tard pour prendre soin de soi. » Telle est l’approche bienveillante et prévenante du centre de soins 2.0 Maison Epigenetic. Un petit hôtel particulier situé dans le XVIe arrondissement...

Vous aimerez aussi

Amagat, cave à manger
Adresses

Amagat, cave à manger

« L’idée était d’amener la Catalogne dans la capitale ! » Destination le 23, Villa Riberolle pour un voyage gastronomique...

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire