Famille

Mélange des genres à la milanaise dans un loft hybride au coeur de Milan

Chez

Tommaso Spinzi

Studio de création ou loft habité aux airs de garçonnière du futur ? Dans cet espace surprenant au coeur de Milan, nous rencontrons Tommaso Spinzi, designer et fondateur de Spinzi, une agence de designers et de consultants spécialisés dans la décoration et la direction artistique. A l’image de ces métiers hybrides exercés par des esprits créatifs, pour lesquels les frontières entre disciplines sont abattues depuis belle lurette, l’appartement de Tommaso Spinzi mélange les genres. Dans cet espace aux hauts volumes et aux cloisons – elles aussi – abattues, les classiques du design italien voisinent ainsi avec les pièces signées Spinzi, une Porsche garée dans le salon, « comme une sculpture », beaucoup d’objets, des livres et des vinyles un peu partout, posés çà et là, soigneusement choisis par le maître des lieux. A quelques semaines du Salone del Mobile de Milan, où Spinzi présentera d’ailleurs ses dernières créations, The Socialite Family s’est glissé dans cet intérieur radical mais accueillant, très personnel, néanmoins de tout à fait italien. Interview.

Lieu

Milan

texte

Elsa Cau

Photographies et Vidéos

Valerio Geraci

TSF

Tommaso, présentez-vous.

Tommaso

Je suis un designer et un artiste basé à Milan. Au cours de ma carrière, j’ai vécu et travaillé à travers le monde, entre l’Europe, l’Australie et les États-Unis. Mon retour en Italie date d’il n’y a pas si longtemps, de 2019.

TSF

Comment votre éducation et votre entourage ont-ils influencé votre goût ?

Tommaso

Je suis né dans une petite ville sur les rives du lac de Côme, et je me considère donc comme extrêmement chanceux. Depuis que je suis enfant, j’ai vu, senti et touché l’atmosphère de ce qui est peut-être l’un des endroits les plus magiques d’Italie. Une région où la beauté naturelle et les merveilles créées par l’homme se rencontrent pour créer un univers vraiment unique. Cela m’a appris la valeur du “Made in Italy”, qui peut parfois sembler un peu cliché, mais qui est en fait un mode de vie qui réunit la beauté, l’élégance, la tradition et l’authenticité sans effort. Ensuite, bien sûr, voyager et vivre à l’étranger a ajouté des éléments fondamentaux à ma formation personnelle et professionnelle, car chaque influence que j’ai reçue – qu’elle soit culturelle ou simplement en termes de design – a laissé une marque sur moi.

Tommaso Spinzi

Enfant, j’ai vu, senti et touché l’atmosphère de ce qui est peut-être l’un des endroits les plus magiques d’Italie, le Lac de Côme.

TSF

Comment définiriez-vous votre signature en matière de design ?

Tommaso

Je pense que ce qui me motive dans mon travail, c’est avant tout la curiosité. J’aime explorer et découvrir de nouvelles choses, de presque tous les types et de toutes les époques, et y trouver mon inspiration. Il peut s’agir d’une forme qui frappe mon imagination, ou d’un certain matériau, mais aussi simplement d’un concept ou d’une phrase que quelqu’un a élaboré il y a longtemps. C’est pourquoi j’aime mélanger le vintage et le contemporain dans mes projets d’intérieur : parce que je crois que le passé, le présent et le futur sont un dialogue ouvert et qu’ils fonctionnent mieux lorsqu’ils s’unissent. J’aime aussi être “fluide” dans mon processus créatif, ne pas me limiter à un certain domaine, mais plutôt explorer les frontières du produit, du mobilier, de l’automobile, de la mode, de l’art…

TSF

Nous sommes ici dans votre studio éponyme, qui est aussi votre maison. Parlez-nous de votre rencontre avec ce duplex aux volumes atypiques.

Tommaso

Notre QG de Milan a servi à bien des choses avant que j’y emménage en 2018, mais elle n’a jamais rien eu à voir avec le design – ni avec les voitures, d’ailleurs (rires). La rencontre s’est en fait produite à 16 000 km de distance : Je vivais encore en Australie lorsque j’ai vu pour la première fois des photos de l’endroit, qui était répertorié en ligne. J’ai ressenti quelque chose, et c’est probablement à ce moment précis que j’ai décidé qu’il était temps pour moi de rentrer chez moi et de commencer cette nouvelle aventure. C’était comme si je pouvais déjà voir l’espace industriel brut évoluer, devenir une galerie d’art, mais aussi préserver ses défauts et ses imperfections, et raconter son histoire riche et complexe. Depuis que j’ai emménagé, j’ai trouvé beaucoup d’idées différentes ici : la façon dont la lumière entre et dont l’espace change au cours de la journée est une source d’inspiration vraiment puissante.

Tommaso Spinzi

Je pense que ce qui me motive dans mon travail, c’est avant tout la curiosité. J’aime explorer et découvrir de nouvelles choses, de presque tous les types et de toutes les époques, et y trouver mon inspiration

TSF

Loft industriel, laboratoire créatif, galerie d’art : comment avez-vous conçu et décoré cet espace hybride ?

Tommaso

Le premier objectif était d’élever l’environnement et de le rendre plus raffiné, tout en préservant son héritage. Je voulais que l’on sente la matérialité des murs et du sol, et que les matériaux – même les plus rugueux – soient visibles. J’ai fini par garder les murs, les fenêtres et la mezzanine presque tels quels, et j’ai remplacé le sol par une surface innovante en microciment développée par une marque locale – judicieusement nommée “Innovative Surface”. Ensuite, tout est question de mobilier, que l’on déplace de temps à autre en fonction de l’humeur ou de l’inspiration. J’essaie toujours de maintenir un équilibre et un dialogue ouvert entre les pièces que nous concevons chez Spinzi et une sélection de meubles et d’objets vintage. Il n’est pas facile d’identifier un mouvement unique que j’apprécie plus que d’autres. Je pourrais répondre le Space Age, ou le Mid-Century italien, mais en réalité il s’agit plus de pièces individuelles que d’un style à part entière. Si je tombe amoureux d’un objet et que je sens qu’il a sa place dans le studio, je l’ajoute à la collection, qu’il s’agisse d’une lampe chromée des années soixante-dix ou d’une table en marbre des années vingt.

TSF

Que dit cet espace de vous ?

Tommaso

J’aime concevoir le studio comme un espace immersif, où tous les éléments créent une ambiance cohérente. Nous avons des listes de lecture Spinzi sur Spotify avec un mélange très éclectique de musique que nous écoutons, nous gardons la voiture garée à l’intérieur comme une sculpture, nous avons un espace de vie complet mais aussi notre espace de travail avec beaucoup d’échantillons de matériaux, d’esquisses et de prototypes autour. C’est vraiment un lieu de création, où l’on présente aux amis, aux clients et au marques l’art de vivre “alla Spinzi” !

Tommaso Spinzi

Il n’est pas facile d’identifier un mouvement que j’apprécie plus que d’autres. Je pourrais répondre le Space Age, ou le Mid-Century italien, mais en réalité il s’agit plus de pièces individuelles que d’un style à part entière.

TSF

Dans quelle pièce de notre collection aimeriez-vous vivre ?

Tommaso

J’aime la chaise Libera. Elle a un design intemporel qui conviendrait aussi bien à une villa moderniste des années 30 qu’à un appartement futuriste, et son nom signifie “libre” en Italie. J’aime ce concept de liberté.

TSF

Pour vous, The Socialite Family, c’est…

Tommaso

C’est un nom qui évoque un mode de vie que l’on apprécie et que l’on encourage : chez Spinzi, nous aimons créer des liens et stimuler la créativité par la contamination des idées, des pensées et des visions. Nous visons également à créer une équipe de plus en plus nombreuse de personnes qui se sentent comme une famille, une famille en laquelle on peut avoir confiance et avec laquelle on se sent toujours chez soi.

TSF

Avez-vous des adresses milanaises à recommander pour un week-end ou des vacances dans la capitale du design italien ?

Tommaso

Milan est une ville qui vit au rythme des tendances : Je préfère m’en éloigner si possible et me rendre dans des lieux plus authentiques, hors des sentiers battus. Si je veux prendre un verre, je vais chez Deus, dans le quartier de l’Isola, la Mecque de tous les passionnés d’automobile. Pour dîner, l’Osteria del Biliardo à Affori est une incroyable capsule temporelle qui vous ramène au Milan d’il y a six décennies, et si je suis d’humeur à sortir, je choisis Spirit the Milan, un restaurant/club installé dans une ancienne verrerie dans le Bovis. Le bâtiment est une pépite d’ailleurs, tout droit sorti d’un croquis radical…

Recréez ce décor avec nos pièces
Vous aimerez aussi

à suivre

Bruno Laurenzano, l’Italiano vero

Créations en propre

Chaque ligne, chaque finition de nos créations de mobilier et luminaires a été pensée par notre studio créatif à Paris.

Fabrication 100% européenne

Nos créations sont fabriquées dans les meilleurs ateliers européens, principalement en Italie et en France.

Livraison à l'étage

Tous nos produits volumineux sont livrés en gants blancs à l'étage de votre choix. Livraison possible le weekend.

Paiement 3x sans frais

Paiement sécurisé via Visa, Mastercard, Amex, Paypal ou virement bancaire. Paiement en 3x sans frais à partir de 350€.