Famille

Un appartement familial à la décoration instinctive joyeuse

Chez

Sandra Benhamou, Mia 18 et Nathaniel 12 ans

Nous sommes à deux pas de l’Assemblée nationale et les 330 m² de cet appartement familial relèvent, dans ce quartier, du délirant. Sa propriétaire, l’architecte d’intérieur Sandra Benhamou, corrige cependant notre réflexion en nous racontant que derrière ces murs se cachaient en réalité avant son emménagement d’anciens locaux abandonnés. Un cas loin d’être anodin à Paris où près de 17% des logements sont inoccupés. Pour redonner de la dignité – mais surtout de la vie – à ces volumes incroyables, la Parisienne a souhaité s’affranchir du caractère haussmannien du lieu. Et ce, en cassant les codes avec une instinctivité décomplexée et un soin extrême porté aux détails. D’origine italienne, passionnée par l’œuvre prolifique de certains maestros du design comme Carlo Scarpa ou Gio Ponti, Sandra associe, accumule, décale. Loin du « décorativement correct ». Près de ses goûts. Une fidélité qu’elle s’attribue, à elle-même, et qui lui permet, fréquentant depuis des années les galeries, maisons de vente et autres puces, de dénicher des merveilles. Le résultat est là, impressionnant et en même temps personnel. Ancré dans le temps mais d’une incroyable modernité. Oscillant entre art contemporain et trésors des années 1970, parquet en point de Hongrie et sol en éclats de marbre de Carrare. Une histoire à lui tout seul.

Retrouvez l’univers singulier de Sandra Benhamou dans notre livre auto-édité The Socialite Family, Retrospective. Un florilège des plus beaux intérieurs aperçus au fil de l’histoire de notre média à se procurer en boutique comme sur notre e-shop.

Lieu

Paris

texte

Caroline Balvay

Photographies et Vidéos

Valerio Geraci

Salon Appartement Paris Architecte intérieur Portrait Sandra Benhamou

TSF

Sandra, qui êtes-vous ?

Sandra

Je suis une Parisienne aux origines italo-tunisiennes, imprégnée de ma quinzaine d’années passées à New York et à Londres où sont nés mes trois enfants aujourd’hui âgés de 18, 16 et 12 ans. Je suis une femme passionnée, entière et exigeante. J’aime que la vie soit une fête !

TSF

Racontez-nous l’histoire de ces anciens bureaux devenus appartement.

Sandra

Paris est truffé d’appartements vides, laissés à l‘abandon. Lorsqu’on nous a proposé d’occuper tout un étage d’anciens bureaux à deux pas de l’Assemblée nationale, nous n’avons pas hésité très longtemps. Situés dans un immeuble de grand prestige où loge la Fondation Grancher, ces anciens locaux aux moulures d’époque dotés de volumes spectaculaires se prêtaient parfaitement à être transformés en un appartement familial.

TSF

Qu’avez-vous changé pour en faire un espace familial ?

Sandra

J’ai déplacé la cuisine du fin fond de l’appartement jusqu’à la pièce qui jouxte la triple réception (salle à manger, salon et salon TV). Une des chambres est devenue un immense dressing et toutes les pièces ont été entièrement restructurées.

TSF

Pour vous, par quoi commence-t-on quand on doit décorer un appartement ? Un conseil à donner à nos lecteurs ?

Sandra

Avant tout repenser les espaces et les volumes afin qu’il y ait une bonne circulation et une bonne distribution des pièces. Je privilégie toujours les espaces de vie, où la cuisine est souvent l’élément central. Aussi, je réfléchis à la lumière qui va donner toute l’ambiance et la chaleur de l’appartement. J’aime en multiplier les sources indirectes. Enfin, l’art et le design ont une place primordiale dans mes univers. C’est la mise en scène de ces pièces qui donne le ton. J’aime partir de pièces fortes pour raconter une histoire.

Portrait Appartement Paris Architecte intérieur Sandra Benhamou

TSF

On sent dans le choix des matériaux, de vos meubles ou de vos œuvres l’influence de l’Italie. Pouvez-vous nous en dire plus sur ce qui vous lie à ce pays ?

Sandra

Sans parler du fait que j’ai une grand-mère italienne et que j’aime profondément ce pays et sa culture, je suis très inspirée par les grands architectes et designers italiens (Carlo Scarpa, Gio Ponti, Ettore Sottsass, Gino Sarfatti, Gae Aulenti, le céramiste Bruno Gambone, et j’en passe). J’aime leur sensibilité, leur goût et leur créativité. Encore aujourd’hui, lorsque je vais à Milan où je me rends régulièrement (ma fille y est partie étudier), je suis toujours nourrie et inspirée par l’esthétisme qui y est omniprésent.

TSF

Avez-vous un maître dont l’œuvre vous touche plus que les autres ?

Sandra

Carlo Scarpa, architecte de la grâce et du détail. La boutique Olivetti, avant-gardiste et d’une très grande justesse, est emblématique de son œuvre.

TSF

Quelle est la période qui vous inspire, vous nourrit au quotidien, en design ou en art ?

Sandra

Je suis très inspirée par les années 1970 et 1980. Ce sont des années très riches en création, que ce soit dans la mode, la musique, le cinéma, l’art ou le design. C’est aussi toute mon enfance ! Ça va de David Bowie à Pedro Almodóvar et de Pierre Cardin à Daniel Buren en passant par Verner Panton.

TSF

Vous adorez chiner. Comment cela vous est-il venu ?

Sandra

J’ai toujours fréquenté les puces. J’aime flâner et passer du temps avec les marchands qui sont des gens avec lesquels je partage la passion des objets et du mobilier. C’est toujours une grande excitation d’arriver à dénicher une pièce rare que j’aime imaginer dans un chantier !

J’aime les univers très colorés, mais j’ai en ce moment une envie de pureté, une envie de jouer autour de nuances de blanc.

TSF

Où aimez-vous dénicher des trouvailles pour vos clients ?

Sandra

Dans les maisons de vente, les galeries, aux puces ou lors de voyages.

TSF

Dans vos autres passions, la photographie est en pole position. Quelle est celle de votre collection dont vous êtes le plus fière ?

Sandra

Nous avons une très belle photo de Louise Lawler que nous avons prêtée au MoMA à New York pour une rétrospective.

TSF

On pourrait donc dire que vous êtes collectionneuse et… ?

Sandra

Fidèle. Je suis fidèle à mes goûts, aux artistes que j’aime, aux galeries que je fréquente… à mes amis ! Je ne me lasse pas de mes collections. J’ai d’ailleurs plutôt tendance à accumuler.

TSF

Dans quel restaurant peut-on vous croiser à Paris (ou ailleurs) ?

Sandra

À la Latteria à Milan. Une petite trattoria familiale de huit tables, le père en cuisine, la mère en salle et le grand-père au bar. Tout est délicieux, frais, goûteux, typique (salade de puntarella, un must, et les pâtes au citron). Une adresse incontournable à Milan pour qui veut très bien manger.

Chambre Appartement Paris Architecte intérieur Sandra Benhamou
Recréez ce décor avec nos pièces

Créations en propre

Chaque ligne, chaque finition de nos créations de mobilier et luminaires a été pensée par notre studio créatif à Paris.

Fabrication 100% européenne

Nos créations sont fabriquées dans les meilleurs ateliers européens, principalement en Italie et en France.

Livraison à l'étage

Tous nos produits volumineux sont livrés en gants blancs à l'étage de votre choix. Livraison possible le weekend.

Paiement 3x sans frais

Paiement sécurisé via Visa, Mastercard, Amex, Paypal ou virement bancaire. Paiement en 3x sans frais à partir de 350€.