Famille

A Paris, un petit écrin au style très parisien

Chez

Anne Mermoz & Romain Catonné

Tout y est : moulures et motifs fleuris en stuc, cheminées en marbre et parquet ancien. De ce petit appartement, le couple a créé un écrin lumineux. Écrin : le terme tombe à pic (ou à pointe) puisqu’Anne Mermoz est joaillère, créatrice du studio AD.ORNEM, tandis que son compagnon Romain Catonné exerce en tant qu’architecte d’intérieur. Sans gommer le charme de l’appartement, un petit condensé du style haussmannien si propre à l’architecture parisienne, ils ont mêlé leurs goûts et leurs influences : les sculptures et le design du XXe siècle y côtoient des pièces contemporaines et des photographies. The Socialite Family s’est invité pour le café, le temps d’une visite guidée.

Lieu

Paris

texte

Juliette Bruneau

Photographies et Vidéos

Jeanne Perrotte

TSF

Anne, Romain, pouvez-vous vous présenter ?

Anne

Je suis créatrice du studio de joaillerie AD.ORNEM et Romain est architecte d’intérieur. Nous sommes tombés amoureux il y a cinq ans, au moment où je lançais ma marque de joaillerie.

TSF

Comment votre éducation et votre entourage ont-ils influencé vos goûts ?

Romain

Je viens d’une famille qui travaille dans le cinéma, ce qui m’a éduqué à l’image, au rythme et à la narration, notions essentielles dans mon métier. C’est d’ailleurs davantage aux ambiances et aux atmosphères que j’ai d’abord été sensible plutôt qu’à des objets particuliers, des styles ou des époques.

Anne

Contrairement à Romain qui a toujours vécu à Paris, j’ai beaucoup déménagé, ce qui m’a poussée à m’attacher aux objets qui m’entouraient. C’est donc par leur valeur affective que je me suis intéressée à leur valeur esthétique.

TSF

Designers, artistes : quels sont ceux dont l’œuvre a eu une influence sur vous, votre travail ?

Anne

Je suis éternellement fascinée par l’œuvre de Jean Després, pour son interprétation du style Art Déco dont il a souligné l’essence graphique et contrastée. Son travail m’a donné le goût de l’ornement sans fioritures. Il y a aussi Aldo Cipullo, pour sa vision du précieux entre littéralité et poésie, et René Boivin, pour la technicité de ses pièces au service d’un style aussi singulier qu’intemporel. Gérald Genta est aussi une influence majeure. Je me suis beaucoup inspirée de ses montres iconiques aux formes denses et aux lignes épurées, notamment pour ma collection de chevalières. Et puis en architecture et en design, j’adore les Scarpa père, fils et belle-fille, pour l’originalité dans l’authenticité et l’équilibre entre la forme et la matière… tout me fait rêver !

Romain

J’aime beaucoup les architectes des années 1930, Mallet Stevens bien sûr, mais aussi Bruno Elkouken ou encore Michel Roux-Spitz. Leurs réalisations dépourvues de tout artifice avec ces jeux de volumes et de double hauteur sont toujours très modernes. Dans un autre registre, il y a des artistes tels que Richard Serra ou Donald Judd, dont les œuvres à l’aspect hybride, oscillant entre sculpture et scénographie, sont des références dans mon travail. Et en peinture, j’adore Hans Hartung. Pour moi qui ai toujours été plus sensible à la forme qu’à la couleur, la découverte de son œuvre a été un déclic.

Les systèmes modulaires d'assises et de mobilier réveillent les volumes anciens de cet appartement parisien. A g. élément de canapé Rotondo, The Socialite Family. Table d'appoint Carlotta, The Socialite Family. A dr. secrétaire-bibliothèque, USM.

Anne Mermoz

Je suis éternellement fascinée par l’œuvre de Jean Després, pour son interprétation du style Art Déco dont il a souligné l’essence graphique et contrastée. Son travail m’a donné le goût de l’ornement sans fioritures.

TSF

Racontez-nous l’histoire de votre appartement.

Anne

Nous cherchions à Paris dans le 6ème ou le 14ème, où nous avons vécu chacun de notre côté, et c’est finalement à mi-chemin entre les deux que nous avons eu un vrai coup de cœur.

Romain

Ce qui nous a plu, c’est l’organisation de cet appartement : côté rue, ce double séjour avec un bureau ouvert, et côté cour, la grande chambre au calme et sans vis-à-vis.

TSF

Romain, comment votre signature d’architecte s’exprime-t-elle ici ?

Romain

C’est toujours un exercice difficile pour un architecte d’intérieur de se pencher sur son propre appartement. L’organisation nous plaisait et il n’y avait quasiment rien à faire sur l’existant pour nous y sentir bien. Nous avons donc fait les choses spontanément, en étant simplement attentifs à la lumière, aux circulations, et en veillant à créer un lieu de vie agréable et à notre goût.

TSF

Anne, sous quelle forme retrouvons-nous votre patte de créatrice dans ces espaces ?

Anne

La décoration de l’appartement a été un plaisir autant qu’un exercice, dans la mesure où nous y installions une partie de mon activité. Il fallait donc trouver un point d’équilibre entre l’univers AD.ORNEM et nos envies communes, ce qui a été assez naturel car nos goûts cohabitent bien. J’ai pu facilement intégrer des éléments en référence à mon travail avec des pièces épurées dans un mix d’influences seventies et Art Déco.

TSF

Quelle ligne directrice avez-vous suivi dans l’aménagement de votre intérieur ?

Anne

N’être entourés que d’objets qu’on aime, ce qui nous a pris du temps : on a vécu un moment sans presque aucun meuble ! Dans le salon, nous avons eu envie d’un sous-bassement céladon et de quelques touches de rouge en filigrane pour donner une tonalité plus pop à cet appartement parisien classique. Et globalement, nous avons privilégié des pièces vintage des années 70 en verre et en métal, pour garder une forme de légèreté.

TSF

Avez-vous une pièce exposée ici que vous aimez particulièrement ?

Romain

Notre table basse, une pièce du designer Jonas Trampedach pour Frama réalisée à partir de trois feuilles d’aluminium rivetées. J’adore son aspect sculptural.

Anne

La suspension Quadrifolio par Gae Aulenti dans mon bureau, qui est inspirée du trèfle à quarte feuilles : j’ai l’impression qu’elle veille sur moi et me porte bonheur !

TSF

Que dit cet écrin de vous ?

Anne

Que nous aimons les objets que nous avons pris le temps de désirer, de trouver et de mettre en valeur.

Romain

Cet appartement est avant tout le lieu où nous avons pu exprimer les goûts que nous avons en commun.

TSF

Vous habitez dans le XVe arrondissement. Quelles y sont vos adresses favorites ?

Anne & Romain

Certes, ce n’est pas le quartier le plus vivant de Paris, mais il a ses pépites ! Nous aimons le musée Bourdelle, son grand hall qui présente les œuvres monumentales du sculpteur et ses très jolis petits jardins. Il y a aussi la piscine Blomet, qui est l’une des plus belles de Paris, avec ses anciennes cabines de bains douche et son bassin de 50 mètres. En prime, le toit en verre s’ouvre l’été… Le weekend, nous allons souvent prendre un moelleux au citron chez Des Gâteaux et du Pain, la pâtisserie de Claire Damon. Pour un déjeuner ou un verre en terrasse, nous aimons bien La Tour de Nesle, une jolie brasserie de quartier à la carte classique et efficace. Et notre coup de cœur de l’année, c’était chez Chakaiseki Akiyoshi, un resto japonais de haut vol où le menu du chef Yishiro est une véritable chorégraphie.

TSF

Où vous retrouverons-nous prochainement ?

Anne

À Carrare, où Romain va commencer à sculpter sur marbre cet été. À Naples, où je suis un projet avec des artisans locaux spécialisés dans la taille de corail ancien. Et toujours au Ritz Paris où sont disponibles les collections AD.ORNEM jusqu’au printemps.

Table basse de Jonas Trampedach pour Frama.

Recréez ce décor avec nos pièces

Créations en propre

Chaque ligne, chaque finition de nos créations de mobilier et luminaires a été pensée par notre studio créatif à Paris.

Fabrication 100% européenne

Nos créations sont fabriquées dans les meilleurs ateliers européens, principalement en Italie et en France.

Livraison à l'étage

Tous nos produits volumineux sont livrés en gants blancs à l'étage de votre choix. Livraison possible le weekend.

Paiement 3x sans frais

Paiement sécurisé via Visa, Mastercard, Amex, Paypal ou virement bancaire. Paiement en 3x sans frais à partir de 350€.