Alice Gras et Anaïs Seguin
Famille - Paris

L’intérieur de « partage et d’expérimentation » du duo créatif Girlzpop, fondatrices de la communauté dédiée à l'entrepreneuriat positif Moyo Paris

/

chez

Alice Gras et Anaïs Seguin

Et si la décoration était vecteur d’optimisme ? Pour Anaïs Seguin et Alice Gras – du duo créatif Girlzpop –, pas de doute ! « Coloré, audacieux et positif », leur appartement aux airs de campagne à Paris respecte, du mobilier à la palette de couleurs choisie, leur identité. Deux créatives aux mille et une idées qui fusent, et qui se laissent guider par leurs émotions. Qu’il s’agisse de leur vie professionnelle comme de leur vie privée ! Car au cinquième étage de cet immeuble haussmannien, les deux entrepreneures, également collaboratrices, ont décidé d’exploiter ces volumes ensoleillés pour créer, concevoir leurs projets, mais aussi recevoir. À la fois lieu de vie et de travail – où shootings et événements se succèdent –, les deux consultantes font de cet intérieur hybride au style « très ancré dans le présent » un « lieu de partage et d’expérimentation ». Ici, on laisse le champ libre à la fantaisie. Les compositions florales variées changent de piédestal de jour comme de nuit, s’inscrivant aux côtés des nombreux DIY pensés par Alice. Des créations espiègles qui prennent vie sous ses mains expertes lorsqu’elle ne dessine pas le mobilier qui investit ses pièces à vivre. Touche-à-tout autodidactes, les deux directrices artistiques prennent également un malin plaisir à exposer chez elles le travail d’artisans qu’elles admirent, à l’instar des réalisations lumineuses de Studio numéroté. Séduites par leurs formes, c’est aussi pour l’humain caché derrière chaque pièce que les Parisiennes meublent aux coups de cœur leur écrin. Car le tandem a une foi profonde dans les rencontres. Pour ce qu’elles apportent d’inspiration, de lumière et d’énergie : « La vie, les humains, la nature sont des puissances infinies d’inspiration. » La raison pour laquelle Moyo Paris est né : un ultime projet qui s’inscrit cette fois dans l’univers des médias et qui prône un business positif. L’aboutissement d’un état d’esprit bienveillant et libre qui leur réussit !

Alice Gras et Anaïs Seguin
Alice Gras et Anaïs Seguin
Alice Gras et Anaïs Seguin
Alice Gras et Anaïs Seguin Alice Gras et Anaïs Seguin Alice Gras et Anaïs Seguin
Alice et Anaïs, pouvez-vous vous présenter ?
Alice & Anaïs

Nous sommes Alice Gras et Anaïs Seguin, fondatrices du studio créatif Girlzpop et du média MOYO dédié au business positif.

Quel est votre parcours ?

Alice

Après un bac littéraire arts plastiques et un diplôme de designer graphique, j’ai passé cinq ans comme directrice artistique chez G.L.A. Hôtels, une société qui développait des boutiques-hôtels reconnues à travers le monde. À cette époque, c’étaient les débuts d’Instagram et le développement des blogs. J’étais très en phase avec cette nouvelle façon de découvrir et de partager. J’ai alors créé un blog et un compte où je partageais mes deux passions pour la cuisine et le design graphique. Ce qui m’a permis de faire plusieurs livres et de rencontrer Anaïs.

Anaïs

J’ai de mon côté un bac littéraire théâtre. J’ai ensuite fait une école de production et réalisation audiovisuelle et ai commencé ma vie professionnelle dans le cinéma. Un univers passionnant, dans lequel la dimension couteau suisse est primordiale et où toute l’énergie est concentrée sur l’aboutissement de projets créatifs. C’est aussi un milieu très dur émotionnellement. Ma rencontre avec Alice m’a ouvert d’autres perspectives professionnelles que je n’imaginais pas.

Parlez-nous de votre éducation. Dans quel cadre avez-vous grandi – et par conséquent développé votre goût pour le beau ?

Alice

J’ai grandi dans une famille où l’on exprime beaucoup l’amour que l’on a les uns pour les autres, comme une tribu. Une famille à la fois très classique et encourageante à la pratique de la créativité. Piano, dessin et danse dès 6 ans. J’écris aussi beaucoup de poèmes. Je me rappelle avoir vraiment été tournée vers mon monde intérieur. J’ai subi pendant plusieurs années du harcèlement scolaire, ce qui a développé en moi une grande capacité créative intérieure, comme un refuge.

Anaïs

J’ai grandi comme Alice, en banlieue parisienne. Une vie quotidienne très classique où la lecture a été un terrain d’exploration incroyable. Je me rappelle qu’à une époque, ma mère nous emmenait tous les mercredis après-midi à la bibliothèque, et j’adorais ce moment. Le son feutré, l’odeur des livres, me balader dans les rayons et ouvrir au hasard des livres d’art ou des romans. C’est comme ça que je suis venue au théâtre et que cet univers m’a passionnée ! J’en ai fait pendant plusieurs années, ce qui a développé chez moi une forme de créativité que j’appelle « pratique ». Mes parents nous emmenaient aussi régulièrement visiter des expositions à Paris.

Alice Gras et Anaïs Seguin
Alice Gras et Anaïs Seguin Alice Gras et Anaïs Seguin

La vie, les humains, la nature sont des puissances infinies d’inspiration.

Alice Gras et Anaïs Seguin
Alice Gras et Anaïs Seguin Alice Gras et Anaïs Seguin

Duo à la ville comme à la scène, vous partagez une vision commune de la créativité que vous enseignez aux marques avec lesquelles vous collaborez. Où puisez-vous votre inspiration ?

Alice & Anaïs

La vie, les humains, la nature sont des puissances infinies d’inspiration. Tout nous nourrit, le théâtre d’Ariane Mnouchkine, le travail du chorégraphe Ohad Naharin, l’utilisation des couleurs par Josef et Anni Albers, les chefs-d’œuvre de Claude Monet et d’Yves Saint Laurent. La musique joue par ailleurs un rôle très important aussi. C’est l’émotion des rencontres et de nos découvertes qui nous inspire le plus. La couleur est aussi élémentaire dans notre travail et dans notre habitat, c’est le reflet de nos émotions et de nos valeurs. Nous ne sommes pas vraiment tournées vers une époque ou un courant en particulier, mais plus vers les rencontres et l’énergie qu’elles nous procurent. S’ajoutent à cela les voyages et les lieux, qui ont un rôle majeur dans nos inspirations. Le Japon et le Maroc ont notamment laissé des empreintes dans notre façon d’aborder la création. C’est pour cela que nous n’avons pas de frontière entre la vie intime, le travail et l’extérieur. C’est ce qui nous constitue et que l’on partage.

Comment définiriez-vous votre style artistique ?

Alice & Anaïs

Coloré, audacieux et positif. C’est un style très ancré dans le présent, dans lequel on s’amuse à réinterpréter l’héritage du XXe siècle.

Vous êtes également à la tête du média Moyo Paris. Expliquez-nous ce que signifie pour vous le terme « business positif » ? À qui s’adressent vos prises de parole ?

Alice & Anaïs

MOYO est né de la nécessité de trouver des réponses adaptées à nos besoins. Nous sommes des entrepreneures 100% autodidactes, ce qui nous donne une grande liberté mais aussi une grande fragilité. En regardant autour de nous, nous nous sommes rendu compte que nous étions plusieurs à vivre l’entrepreneuriat de cette façon et nous avons compris l’importance des rôles modèles et du partage des connaissances pour avancer. Nous avons aussi fait le constat qu’il y a toute une frange d’entrepreneur.e.s qui développent leurs projets par nécessité de faire correspondre leurs besoins à leurs valeurs. Ce qui nous mène à une dimension d’entrepreneuriat dont le socle largement partagé est le business positif. C’est une forme de business qui impacte positivement la société, l’environnement et la vie de l’entreprise. C’est faire les choses, les faire bien pour soi et pour les autres. MOYO a pour vocation de continuer d’inspirer ces entrepreneur.e.s.

Alice Gras et Anaïs Seguin
Alice Gras et Anaïs Seguin
Alice Gras et Anaïs Seguin
Alice Gras et Anaïs Seguin
Alice Gras et Anaïs Seguin

Racontez-nous votre rencontre avec l’appartement que vous habitez.

Alice & Anaïs

Comme souvent, c’est le destin qui l’a mis sur notre chemin. C’était une véritable rencontre. Il y a d’abord eu la lumière si présente et intense, la cuisine qui n’a certainement pas changé depuis plus de soixante ans et son histoire unique. Il a toujours été habité par des créatifs, c’est comme s’il partageait avec nous un peu de magie. C’est lui qui dicte nos choix de décoration avec, pour couleur dominante, le vert historique de la cuisine. Les arrondis de la fenêtre et de l’alcôve lui confèrent beaucoup de douceur.

Cet intérieur est autant votre lieu de vie que votre lieu de travail. Ateliers créatifs et locations pour événements spéciaux rythment votre quotidien. Comment y avez-vous pensé par conséquent ses espaces pour concilier ce qui relève du privé au professionnel ?

Alice & Anaïs

Nous envisageons l’habitat comme un lieu de partage et d’expérimentation dans lequel nous souhaitons transmettre des émotions. Il n’y a pas de frontière, nous vivons simplement. Perchées au 5e étage, nous sommes ici comme dans un nid, c’est l’appartement qui offre l’hospitalité.

Que disent ces volumes de votre personnalité ?

Alice & Anaïs

Qu’il faut s’autoriser à faire, à tester et à explorer. Que l’évidence naît de l’audace et du temps. Essayer, se tromper fait aussi partie du processus pour qu’enfin puisse éclore une forme d’harmonie. Tout ce que nous ne trouvons pas, nous le créons avec des artisans. Ce qui donne lieu à des rencontres exceptionnelles. Le mélange de la création personnelle et des pièces anciennes lui confère son côté unique.

Avez-vous une pièce favorite exposée ici ?
Alice & Anaïs

(Rires) Toutes le sont pour différentes raisons ! Les pièces de créateurs comme le lustre en céramique du salon de Pani Jurek ou celui tissé de la chambre de Studio numéroté. Nos tables chéries que nous avons dessinées, qu’une amie ferronnière a conçues pour finir par être peintes par un artisan de talent. Dans la même veine, nous cherchions un meuble qui puisse accueillir le tourne-disque, l’enceinte et notre petite collection de vinyles. Nous avons rencontré Squire’s Furniture et ce fut un coup de foudre pour son savoir-faire ! Les tapis ont aussi une histoire bien spécifique : nous souhaitions des pièces qui apportent un peu de chaleur mais rien ne nous correspondait. Nous avons découvert Lavinia, la créatrice de Color Therapis et, très vite, l’envie d’engager une collaboration s’est imposée. Est née de cet échange la collection Giverny en hommage à la maison de Claude Monet qui nous a tant inspirées pour cet appartement.

Alice Gras et Anaïs Seguin
Alice Gras et Anaïs Seguin
Alice Gras et Anaïs Seguin
Alice Gras et Anaïs Seguin

Nous envisageons l’habitat comme un lieu de partage et d’expérimentation dans lequel nous souhaitons transmettre des émotions.

Alice Gras et Anaïs Seguin
Alice Gras et Anaïs Seguin Alice Gras et Anaïs Seguin

Vous habitez dans le XVIIe arrondissement. Pourquoi avoir choisi d’investir ce quartier ?

Alice & Anaïs

Ce n’était pas un choix. Nous avons aimé l’appartement et avons trouvé nos marques dans cet arrondissement après nous être installées. Nous avons passé la vingtaine dans le IXe et maintenant la trentaine dans le XVIIe où il y a plus de parcs que de bars. Nous avons hâte de voir où nous mènera la vie pour la suite !

Quelles y sont vos adresses favorites ?

Alice & Anaïs

Les trois parcs à proximité pour des pique-niques sous le soleil : le parc Martin Luther King, Le parc des Batignolles et le parc Monceau. Nous fréquentons aussi le Musée de la vie romantique (un peu plus loin) pour son jardin, le musée de Montmartre (nous avons une passion pour les officines et les échoppes d’antan) ou encore le BAL (lieu de curation artistique sur l’image contemporaine). Et pour la cuisine (notre passion) : Caducée, parce que tout est bon ou Chez Sam, une cuisine syrienne maison délicieuse. Nous vous recommandons aussi la boucherie Le Bourdonnec rue de Lévis et le poissonnier Le Petit chalutier pour sa pêche raisonnée et sourcée. Enfin, nous achetons toutes nos fleurs dans le marché couvert des Batignolles.

Où vous retrouverons-nous prochainement ?

Alice & Anaïs

Nous investissons un corner chez Fleux pendant trois semaines du 8 au 26 juin pour présenter notre sélection de créateurs coups de cœur en magasin. Pour certain.e.s, c’est un big step car pas encore présent.e.s en boutique. Nous sommes vraiment honorées de pouvoir compter chacun et chacune de ces talents parmi la sélection et de les mettre en lumière. Ce sera une grande première chez Fleux et pour nous. On a un peu le trac !

Pour vous, The Socialite Family, c’est ?

Alice & Anaïs

Un média d’inspiration majeur et des collections élégantes et intemporelles. Nous adorons lire les portraits, c’est tellement inspirant ! C’était vraiment un honneur pour nous de vous présenter notre intérieur et de figurer parmi toutes ces personnes lumineuses.

Alice Gras et Anaïs Seguin
Alice Gras et Anaïs Seguin

Tout ce que nous ne trouvons pas, nous le créons avec des artisans. Ce qui donne lieu à des rencontres exceptionnelles. Le mélange de la création personnelle et des pièces anciennes lui confère son côté unique.

Alice Gras et Anaïs Seguin
Alice Gras et Anaïs Seguin
Alice Gras et Anaïs Seguin

Inspiration déco...

Lisa Gachet, donner <br>l’envie de « faire »

Lisa Gachet, donner
l’envie de « faire »

Make My Lemonade et Lisa Gachet ne font qu’un. Et ce, depuis 2012 ! À l’époque blog lifestyle orienté Do It Yourself, la chenille s’est progressivement muée en papillon. D’abord grâce à la création d’une...

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire