Laureen et Ridouane Habbani, <br>Sam 12, Rose 10, Elie 3 ans
Famille - Paris

« Il en faut peu pour être heureux » !

/

chez

Laureen et Ridouane Habbani,
Sam 12, Rose 10, Elie 3 ans

Les mots, Laureen Habbani les manie aussi bien que ses pinceaux du mercredi ! Le rendez-vous qu’elle et ses trois enfants – Sam, Rose et Elie – ne manqueraient pour rien au monde. Un moment pour eux et leur créativité. Un moment où chacun prend son temps. Et si ce rituel n’en est pas forcément un – la vie de famille ne se soumet à aucun agenda ! –, il a pour mérite de ravir nos yeux. Des yeux qui se délectent des embardées poétiques de cette maîtresse des écoles, agissant sous le pseudo de @happycheriskids, qui a su trouver en l’appartement familial un potentiel de scène de théâtre où performe nuit et jour l’heureuse fratrie. Un bien baigné de lumière, cocon adoré devenu un tantinet exigu, qu’elle et Ridouane – son mari – ne quitteraient pour rien au monde. Car cet espace, c’est eux. « Celui qui, tel qu’il est, nous rend créatifs et ambitieux. Celui que l’on apprend à apprécier chaque jour et dans lequel on s’aime fort et qu’on adore… malgré ses imperfections », écrit-elle avec – on le devine – un sourire. Éduquée par une maman ayant toujours accordé une grande importance à son intérieur, Laureen a rapidement attrapé le virus de la décoration. Et ne conçoit pas, depuis sa première location à 18 ans, vivre ailleurs que dans un endroit qui lui – et par extension « leur » – ressemble ! D’ailleurs, nous confie-t-elle à propos de leur décoration : « J’aime beaucoup l’idée de ce mélange qui nous caractérise. Notre intérieur nous ressemble et nous représente tous les cinq dans notre singularité. » Eux, les voyageurs transis. Les curieux, les passionnés, les gourmands, les mélomanes ! Ceux qui passent leurs journées autour de la sacro-sainte table de salle à manger-jouer-dessiner (et tout un tas d’autres verbes du premier groupe) et presque autant de temps à vivre « de bruit et de douceur ». Celle dont nous avons tant besoin en ce moment.

Entrée Banc École Bibliothèque Laureen et Ridouane Habbani
Salon Meuble vert Bibliothèque Laureen et Ridouane Habbani
Salon Bibliothèque Laureen et Ridouane Habbani
Salon Livres Bibliothèque Laureen et Ridouane Habbani
Salon Enfilade Laureen et Ridouane Habbani
Salon Souvenir Photographie Laureen et Ridouane Habbani

Laureen, Ridouane : pouvez-vous vous présenter ?

Laureen
37 ans, née en province puis arrivée en région parisienne il y a une quinzaine d’années afin d’y passer le concours de professeur des écoles. Je suis aussi une ancienne grande sportive, passionnée de photographie et la maman de trois enfants : Sam, Rose et Elie. 
Ridouane
39 ans, né au Maroc puis arrivé en France à l’âge de 10 ans. Je suis aujourd’hui ingénieur en automobile.

Parlez-nous de votre éducation au « beau ». Comment s’est développé votre goût ?

Laureen

Petite, je me souviens que ma mère prenait grand soin de son intérieur. Il y avait chez elle une démarche esthétique indéniable ! Elle cherchait toujours à rendre sa maison plus chaleureuse, changeait régulièrement les meubles de place… Cela m’amusait beaucoup. De mon côté, j’ai toujours adoré vivre dans des espaces qui me ressemblaient. Ça n’a jamais été un détail pour moi et mes parents m’ont toujours consultée pour l’aménagement de ma chambre. Je n’ai jamais été indifférente à la décoration ! Plus tard, lorsque j’ai eu mon premier appartement à tout juste 18 ans, j’étais complètement euphorique à l’idée de le rendre joli et chaleureux. Chaque personne qui nous rendait visite m’en faisait des compliments et j’adorais ça. Nous avons vécu ensemble très tôt avec Ridouane, juste après l’obtention de notre bac, et même s’il me fait confiance pour tout ça, nous avons la chance d’avoir sensiblement les mêmes goûts. Et puis, quand ce n’est pas le cas, c’est souvent moi qui « gagne » ! (rires)

Comment participez-vous, jour après jour, à la construction de celui de vos enfants ?

Laureen
Je leur dis toujours que pour être agréable, l’espace dans lequel on vit doit rester ordonné. Une place pour chaque chose. Je n’en fais pas pour autant une obsession, mais je les sensibilise à l’ordre. Je trouve que l’on vit mieux et que l’on est plus épanoui dans un intérieur rangé. Et puis, lorsque l’on vit à cinq, il faut avouer que l’on a mille occasions naturelles d’être un peu désorganisés ! C’est souvent un joyeux bazar, c’est souvent bruyant… Il nous arrive régulièrement d’être débordés mais, au moins, nous vivons dans un espace apaisant. Notre appartement n’étant pas très grand, c’est d’autant plus nécessaire et structurant. J’ai du mal à être ponctuelle, mais je m’attache à l’ordre ! Il faut choisir ses combats ! (rires) Nous sommes aussi dans une démarche de désencombrement et ça fait un bien fou ! Étant une famille de voyageurs, nous sommes curieux et passionnés ; nos souvenirs de voyages et nos petits objets fétiches ont toute leur place dans notre intérieur. Vous pouvez notamment y voir des rappels au tennis, à la musique, à l’école, ou à nos origines diverses ! J’aime beaucoup l’idée de ce mélange qui nous caractérise. Notre intérieur nous ressemble et nous représente tous les cinq dans notre singularité. Pour mes choix de déco, il m’arrive même régulièrement de leur demander leur avis. Si celui-ci n’est pas toujours déterminant, je prends au moins la peine de les écouter parce que c’est aussi leur espace de vie !
Salon Piano blanc Laureen et Ridouane Habbani
Salon Bibliothèque Laureen et Ridouane Habbani
Salon Parquet Boule à facette Laureen et Ridouane Habbani

Beaucoup sont ceux à se questionner sur ce choix de vivre dans un « petit » espace, alors que cela n’est pas vraiment difficile au quotidien. Nous sommes partisans de l’adage « Il en faut peu pour être heureux » !

Salon Vase coquillage Laureen et Ridouane Habbani
Salon Entrée Banc Laureen et Ridouane Habbani
Salon Verrière Laureen et Ridouane Habbani
Salle à manger vue salon Laureen et Ridouane Habbani Salon Photographies Laureen et Ridouane Habbani

Designers, artistes, écrivains, musiciens (…) : quels sont ceux dont l’œuvre a eu une influence sur vous ?

Laureen

J’ai mille influences en ce qui concerne la décoration. Difficile de choisir ! J’aime beaucoup l’œuvre de Constance Guisset que je trouve très poétique, à la fois légère et colorée et dont les objets s’intègrent dans n’importe quel décor ou presque. Je suis aussi totalement fan de Charlotte Perriand, qui m’inspire beaucoup. Je rêve de me faire une bibliothèque « à sa manière ». Un jour, peut-être ! La poésie est également très importante pour moi. Je dispose donc çà et là des petits mantras ou des citations. Vous pourrez aussi apercevoir des livres ou des extraits de chansons partout dans notre appartement.

Depuis combien de temps vivez-vous ici ?

Ridouane
Nous vivons dans notre appartement depuis un peu plus de cinq ans. Nous y sommes arrivés un peu par hasard, alors que nous cherchions un logement plus grand que le précédent. Ce fut un coup de cœur ! Alors que nous étions locataires, notre propriétaire l’a mis en vente deux ans après notre installation. Nous avons donc fait le choix de l’acquérir pour y rester.

Comment s’organise votre espace de vie ?

Laureen
Nous avons choisi de conserver une pièce à vivre relativement grande quitte à « perdre » une chambre et cela nous convient très bien comme cela pour le moment. Dans l’idéal, nous apprécierions une pièce de plus. Mais nous avons souhaité privilégier la pièce à vivre plutôt que les espaces « nuit » ! Nous n’avons donc que deux chambres, une pour Sam et une autre que Rose et Elie se partagent. Ridouane et moi dormons dans le salon. Je me plais à dire que nous sommes des parents SCF (sans chambre fixe) et nous le vivons très bien ! (rires)

De quelle manière l’avez-vous meublé ?

Laureen
Nous avons quelques pièces chinées, principalement des petits objets ou des petits meubles (tabourets, vaisselle, miroirs, etc.), le reste est plutôt contemporain. J’aime aussi avoir de jolies illustrations dont certaines sont numérotées. Et, en effet, de nombreux rappels à l’école, comme ces photos de classes anciennes de mes ancêtres retrouvées dans la famille ou ce vieux pupitre d’écolier.

Que dit-il de vous ?

Laureen
Nous passons beaucoup de temps autour de la table ! (rires) Ce qui fait certainement de nous des épicuriens. Nombreuses sont les personnes à se questionner sur ce choix de vivre dans un « petit » espace, alors que cela n’est pas vraiment difficile au quotidien. Nous sommes partisans de l’adage « Il en faut peu pour être heureux » !
Salon Meuble rangement Laureen et Ridouane Habbani
Photographie Famille Laureen et Ridouane Habbani Table salle à manger Laureen et Ridouane Habbani
Salle à manger Suspension Georges Laureen et Ridouane Habbani
Salon Bibliothèque Laureen et Ridouane Habbani
Photographie Famille Laureen et Ridouane Habbani
Photographie Famille Laureen et Ridouane Habbani

Dans quelle pièce de votre intérieur vous sentez-vous le mieux ?

Laureen

Nous passons beaucoup de temps dans la salle à manger pour dessiner, faire des jeux de société, jouer de la musique et, bien sûr : manger !

La musique a l’air indissociable de votre vie ! Pourquoi ?

Laureen
Je suis convaincue que la musique adoucit les mœurs ! Elle nous enjoue quand on est un peu triste, elle nous unit, apaise les enfants lorsqu’ils sont contrariés… Elle fait partie intégrante de nos vies ! Et moi qui ne suis pas musicienne (même si j’ai toujours été mélomane), je suis très admirative des compétences musicales de mes enfants. Même Ridouane s’y est mis ! Il ne manque plus que moi.

Quels sont les sons qui représentent votre foyer ?

Laureen

J’étais tentée de répondre : le bruit de la machine à laver ! (rires) Mais il y a aussi cette berceuse en arabe que Ridouane chante aux enfants, transmise par sa mère et qu’on adore fredonner. La variété de chansons que l’on écoute aussi. Du jazz/folk, du rock, de la variété française ou du reggae.

Vous adorez voyager. Quelles sont les destinations que vous avez préférées découvrir en famille ?

Laureen

Le voyage préféré de Sam et Rose fut la Thaïlande. Ma destination coup de cœur, à moi, c’est Bali. Nous aimons beaucoup l’Asie de manière générale et les Antilles qui me rappellent mes origines. Il nous tarde aussi de retourner au Maroc – pays de naissance de Ridouane – une destination très inspirante pour la décoration ! Outre le dépaysement, ce qui nous plaît surtout dans le voyage, c’est le fait d’aller à la rencontre d’autres cultures. Nous pensons que c’est en découvrant le monde qu’on le comprend le mieux et en étant confronté à la différence que l’on devient plus tolérant. Dès que l’occasion se présente, nous voyageons donc de manière « active » en visitant les écoles, les musées, et en rencontrant les habitants !

Salle de bain Laureen et Ridouane Habbani
Chambre enfant bureau Laureen et Ridouane Habbani
Chambre enfant Laureen et Ridouane Habbani

J’aime beaucoup l’idée de ce mélange qui nous caractérise. Notre intérieur nous ressemble et nous représente tous les cinq dans notre singularité.

Chambre enfant Laureen et Ridouane Habbani
Chambre enfant lit bibliothèque Laureen et Ridouane Habbani
Chambre enfant lit bibliothèque en bois Laureen et Ridouane Habbani
Chambre enfant photographies de famille Laureen et Ridouane Habbani
Chambre enfant jeux en bois Laureen et Ridouane Habbani Chambre enfant jeux en bois Laureen et Ridouane Habbani
Chambre enfant Bibliothèque livres Laureen et Ridouane Habbani
Chambre enfant jeux Laureen et Ridouane Habbani

Inspiration déco...

Cristina Balducci et Frédéric, <br> Alexandre 5, Louis 4, Colette 1 an

Cristina Balducci et Frédéric,
Alexandre 5, Louis 4, Colette 1 an

S’échapper de la ville et de son marasme pour un moment suspendu dans le train. Intouchable, en apesanteur. Comme à rebours du temps. C’est à cela que nous aspirons lorsque nous nous engouffrons dans le Thalys, direction la Belgique et ses...

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Socialite Newsletter

Moments capturés. Des intérieurs. Des personnalités. Chaque semaine, seulement pour vous.