Céline Faraud et Fabrice, <br>Valentine 13, Baptiste 12, <br>Paulin 9 ans
Famille - Paris

L'élégance sans ostentation.

/

chez

Céline Faraud et Fabrice,
Valentine 13, Baptiste 12,
Paulin 9 ans

L’immeuble est impressionnant, de la porte d’entrée – immense – à l’ascenseur et à son strapontin d’un autre temps. Les étages défilent, l’air y est frais. On jubile, nous qui étouffions. Puis c’est la surprise. Céline Faraud nous ouvre, sa silhouette élégante annonçant une visite qui l’est tout autant. Son appartement aux abords du parc Monceau est à couper le souffle. Les volumes y sont généreux, simplifiés, peuplés par une myriade d’objets et de meubles en tous genres. Ceux chinés depuis une vingtaine d’années par Céline et Fabrice, son mari, alors étudiants. Plus qu’une passion, un état d’esprit. Une véritable chasse aux trésors qui perdure et surprend par la variété et le prestige de certaines pièces. Charlotte Perriand, Jean Prouvé, Serge Mouille, Pierre Chapo, Claude et François-Xavier Lalanne : la liste est longue et continue de s’étoffer au gré de leurs déplacements. Simples virées aux puces, voyages en Corse – où vit la famille de Céline – mais aussi dans le sud de la France et à l’étranger, la famille n’arrête jamais, surtout lorsqu’il s’agit de façonner un écrin à ses trouvailles. Pour cela, les matières naturelles sont privilégiées. Comme guidées par une envie de confort et de retour aux sources. Pierre noire brute, lin lavé, bois, tapis et peaux se retrouvent ainsi mêlés à d’autres matières plus raffinées, comme le laiton ou le marbre. Une composition dense, familiale et éclectique, qui fonctionne et laisse béat d’admiration. Visite chez un couple dont la complémentarité n’est plus à démontrer.

Entrée Bibliothèque Pierre Chapo Céline Faraud Appartement Paris
Chaise Entrée Céline Faraud Appartement Paris
Céline Faraud et Fabrice, <br>Valentine 13, Baptiste 12, <br>Paulin 9 ans
Céline Faraud et Fabrice, <br>Valentine 13, Baptiste 12, <br>Paulin 9 ans
Céline Faraud et Fabrice, <br>Valentine 13, Baptiste 12, <br>Paulin 9 ans
Céline Faraud et Fabrice, <br>Valentine 13, Baptiste 12, <br>Paulin 9 ans
Salle à manger Tableau Charlotte Perriand Tapis Lalanne Suspension Les Bouroullec Céline Faraud
Bureau Charlotte Perriand Chaise Jean Prouvé Pierre Chapo Céline Faraud Appartement Paris
Céline Faraud et Fabrice, <br>Valentine 13, Baptiste 12, <br>Paulin 9 ans
Appliques Serge Mouille Salon Céline Faraud Appartement Paris Motifs Salon Céline Faraud Appartement Paris Entrée Livres Bibliothèque Pierre Chapo Céline Faraud Appartement Paris Fauteuil salon Céline Faraud Appartement Paris
Céline Faraud et Fabrice, <br>Valentine 13, Baptiste 12, <br>Paulin 9 ans
Tapis Lalanne Céline Faraud Appartement Paris
Lampe bureau Céline Faraud Appartement Paris
Salon Céline Faraud Appartement Paris
Salon Céline Faraud Appartement Paris
Céline Faraud et Fabrice, <br>Valentine 13, Baptiste 12, <br>Paulin 9 ans
Céline Faraud et Fabrice, <br>Valentine 13, Baptiste 12, <br>Paulin 9 ans
Céline Faraud et Fabrice, <br>Valentine 13, Baptiste 12, <br>Paulin 9 ans
Céline Faraud et Fabrice, <br>Valentine 13, Baptiste 12, <br>Paulin 9 ans

Céline, pouvez-vous vous présenter ?

Céline

Parisienne, passionnée de décoration et maman de trois enfants, je crée des bijoux depuis une quinzaine d’années sous ma marque Petite Mademoiselle Paris. J’aime le fait main et c’est ce goût pour le travail manuel qui m’a conduite vers la création. J’ai une approche très empirique pour réaliser mes bijoux. Je monte et remonte les pièces plusieurs fois à la recherche d’une harmonie, je mélange les matières, les transforme. Ainsi, je ne passe pas un jour sans créer, ou plutôt « bricoler » ! Je brode, je couds, je tisse, je tricote, j’expérimente sans cesse de nouvelles techniques. En ce moment, j’ai une passion pour le macramé, bientôt peut-être la céramique. Tout cela fait gentiment sourire mon mari.

Depuis quand vivez-vous dans cet appartement ? Qu’est-ce qui vous a séduits tout de suite ?

Céline

Depuis quatre ans. C’est un retour dans ce quartier près du parc Monceau où nous habitions déjà il y a une dizaine d’années. Ici, ce sont les beaux volumes et le style haussmannien mais pas trop chargé qui nous ont immédiatement séduits. L‘appartement avait en effet été « allégé » dans les années 1930, les moulures simplifiées, les staffs supprimés, des vitraux art déco posés dans l’entrée. La place ne manque pas, il y a une chambre pour chaque enfant, de grandes pièces de vie, beaucoup de lumière et un endroit pour mon bureau/atelier.

Comment s’est construite votre décoration ? De quelle manière l’avez-vous pensée ? 

Céline

C’est avant tout un projet commun. Mon mari et moi avions déjà rénové ensemble plusieurs appartements, maisons et même une boutique. Nous avons donc quelques bons réflexes et formons un tandem parfaitement complémentaire : Fabrice a une excellente perception d’ensemble, il voit tout de suite les espaces, les circulations et gère très bien l’électricien et le plombier ! Nous avons réalisé ici d’importants travaux, déplacé la cuisine, abattu des cloisons, créé de toutes pièces un espace parental avec sa salle de bains. Concernant la décoration, c’est notre collection de mobilier, de céramiques et d’objets d’art – commencée il y a plus de vingt ans – qui a donné le ton. Ainsi, nous avons conçu des ambiances pièce par pièce à partir des meubles, des tableaux, des luminaires et des objets que nous avions déjà. C’est une recherche d’harmonie, un travail de composition. Quand tout a été terminé, j’ai ajouté des plantes partout. Mon jardin me manquait !

Quel est l’espace dans lequel vous passez le plus de temps ? 

Céline

Dans la cuisine, sans hésitation. Au cœur de l’appartement, la pièce est spacieuse et lumineuse, on s’y sent bien. Nous y avons installé une grande table en bois de Charlotte Perriand, comme celle que l’on peut trouver dans une ferme. Cela confère beaucoup de convivialité à l’espace. Je cuisine là évidemment mais bien plus encore, les enfants y font leurs devoirs et surtout j’aime y travailler car mon bureau est tout le temps encombré.

Salon Céline Faraud Appartement Paris
Plantes et fleurs séchées Salon Céline Faraud Appartement Paris
Mobilier et plantes Salon Céline Faraud Appartement Paris
Plantes Salon Céline Faraud Appartement Paris
Salon Céline Faraud Appartement Paris
Au Fil des Couleurs Papier peint Hicks Grand 115,00€
Description

Papier peint Hicks grand de Cole and Son.

Il s’agit de l’interprétation à grande échelle du dessin Hexagon, aux…

En savoir plus
En savoir plus
Acheter
La Redoute Tissage mural Angie 130,00€
Description

Un tissage mural à suspendre au mur, comme un tableau. Il apportera une touche ethnique à votre déco. 60 % laine, 30…

En savoir plus
En savoir plus
Acheter
Smallable Peau de mouton 95,00€
Description

Peau de mouton islandais. Détails : Blanc. Chaque peau est différente, les couleurs et formes peuvent être…

En savoir plus
En savoir plus
Acheter

Apportez-vous un soin particulier au choix des matières, des couleurs ? Quelles sont vos préférences du moment ?

Céline

Après avoir fait la part belle aux couleurs dans notre précédente maison, nous avons opté ici pour une palette de teintes sobres et intemporelles. Des nuances de gris et de beige, du plus clair au plus sombre, allant jusqu’au noir, sont déclinées dans tout l’appartement, tel un fil conducteur. Seule la chambre de Valentine a échappé à la règle. Elle a choisi elle-même un papier peint avec des flamants roses et une peinture rose poudré très douce. Une vraie chambre de fille ! Pour cet appartement haussmannien avec parquet ancien et cheminées, nous avions envie d’élégance sans ostentation. Le désir de créer un lieu familial facile à vivre et chaleureux. Notre goût nous porte, de base, vers les matières naturelles, voire un peu rustiques. Ainsi, nous avons choisi une pierre noire, avec un fini brut, pour notre chambre et notre salle de bains, mais aussi des rideaux tout simples en lin lavé pour toutes les fenêtres, un grand tapis berbère et une épaisse table en bois balinais pour le salon. Chic parisien oblige, vous trouverez également ici des matières raffinées, du laiton, du mobilier seventies en acier brossé, une salle de bains en marbre gris italien, une autre en zellige noir et en mosaïque dorée. Tout est question d’équilibre, de dosage.

La faute de goût à ne pas commettre ? 

Céline

De vouloir absolument coller aux tendances du moment. Comme dans la mode, je pense qu’il vaut mieux prendre un peu de recul et faire des choix qui nous ressemblent. Je dirais aussi que je suis plutôt mal à l’aise avec la réédition de mobilier. Aujourd’hui, il faudrait tout – ou presque – rééditer. Cela laisse peu de place aux designers actuels. Depuis toujours, nous n’achetons que des pièces originales, d’époque « dans leur jus ».

Votre kitscherie assumée

Céline

Le doré que j’adore (peut-être une déformation professionnelle!) et les Martini tables dans notre salon. Il s’agit de petites tables d’appoint vieil or que nous avons dénichées à L’Isle-sur-la-Sorgue. Mon mari n’était pas vraiment convaincu, les trouvant assez kitsch. J’assume pour ma part totalement ce choix ! D’autant plus que Pierre Bergé et Yves Saint-Laurent avaient les mêmes dans leur intérieur. On ne peut rêver meilleure référence.

Céramique bleue Céline Faraud Appartement Paris
Bijoux Céline Faraud Appartement Paris
Tableau basse salon Céline Faraud Appartement Paris
Bijoux Céline Faraud Appartement Paris Bijoux bleus Céline Faraud Appartement Paris Tourne-disque Céline Faraud Appartement Paris
Macramé cactus Céline Faraud Appartement Paris

Y a-t-il un artiste, un designer ou une personnalité artistique que vous chérissez ?

Céline

Difficile de choisir, il y en a tant ! Navrée pour le manque d’originalité mais je ne peux pas faire l’impasse sur le trio Prouvé – Perriand – Le Corbusier par lequel nous avons commencé notre collection, tout jeunes, il y a plus de vingt ans. Nous possédons aujourd’hui plusieurs de leurs créations et espérons pouvoir encore en acheter d’autres. Dans un tout autre style, l’univers de Jean Royère nous séduit depuis toujours. Ses luminaires notamment sont incroyables. La spectaculaire applique Liane fait partie des pièces que nous rêverions d’acquérir. Pour finir avec une artiste contemporaine, un mot sur le magnifique travail de la céramiste Kristin MacKirdy, soutenu par le galeriste Philippe Jousse.

Avez-vous une époque de référence ? 

Céline

Le design français du XXᵉ siècle. Nous avons axé notre collection sur le style français et la période des années 1950, 1960, 1970 est dominante dans nos acquisitions, mais non exclusive. Fabrice a un vrai goût pour l’art déco, les créations si modernes de Jean-Michel Frank et d’Eileen Grey ou la dinanderie de Jean Dunand. Il y a quelques années, nous avons aussi acheté du mobilier des années 1980, des pièces noires, graphiques comme ce fauteuil de Martin Szekely. Nous nous intéressons aussi à l’art contemporain, je citerai par exemple Mathieu Mercier dont nous apprécions beaucoup le travail.

Qu’est-ce qui vous touche dans votre quête du mobilier ? 

Céline

Imaginez une chasse aux trésors. C’est dans cet esprit que nous chinons depuis tant d’années. Nous avons très rarement acheté les meubles dont nous avions besoin. C’est aussi une passion commune, une succession de rencontres (de vrais liens se sont tissés avec certains marchands) et parfois de belles affaires. C’est devenu un style de vie, où que l’on soit, à Paris, en Provence, à l’étranger, on cherche toujours les endroits où chiner au grand dam de nos enfants qui parfois sont un peu lassés et dubitatifs !

Salon Fille Céline Faraud Appartement Paris
Chaise Entrée Céline Faraud Appartement Paris
Bibliothèque Pierre Chapo Céline Faraud Appartement Paris
Salon Céline Faraud Appartement Paris
Céline Faraud et Fabrice, <br>Valentine 13, Baptiste 12, <br>Paulin 9 ans
Chambre d'enfant Céline Faraud Appartement Paris
Chambre d'enfant Céline Faraud Appartement Paris
Rangements Chambre d'enfant Céline Faraud Appartement Paris
Chambre d'enfant Céline Faraud Appartement Paris
Céline Faraud et Fabrice, <br>Valentine 13, Baptiste 12, <br>Paulin 9 ans
Salon Céline Faraud Appartement Paris
Céline Faraud et Fabrice, <br>Valentine 13, Baptiste 12, <br>Paulin 9 ans

D’ailleurs, où allez-vous quand vous cherchez un meuble ?

Céline

Nous avons passé un nombre incalculable de week-ends aux Puces de Saint-Ouen !  Pareil pour les ventes aux enchères et les galeries, qui sont des endroits parfaits pour des pièces d’exception. Ebay et Le Bon Coin peuvent aussi réserver de belles surprises pour peu d’y consacrer un peu de temps. J’y ai trouvé, par exemple, du très joli mobilier en rotin pour la chambre de Valentine. Fabrice avait déniché, il y a quelque temps, une applique Potence de Prouvé. En Provence, nous écumons les dépôts-ventes et les brocantes, celle de Villeneuve-lès-Avignon le samedi matin est à recommander.

La pièce de vos rêves les plus fous et que vous ne trouvez pas ? 

Céline

Nous adorons les créations des Lalanne, difficiles à trouver aujourd’hui et surtout hors de prix. Dans mes rêves, donc, j’imagine parfaitement chez nous une des sculptures mouton au-dessus de laquelle j’accrocherais bien un tableau de Jean-Michel Basquiat (soyons fous !)

Un restaurant à nous recommander à Paris ou ailleurs ?

Céline

Le quartier des Batignolles, tout près de chez nous, regorge de jolies boutiques et de petits restaurants, difficile d’en choisir un ! J’aime beaucoup Ma Cocotte au marché Paul Bert des Puces de Saint-Ouen, tant pour la décoration vintage très réussie de Philippe Starck que pour le poulet rôti délicieux. Sinon, hors de Paris, à Eygalières, après un apéro au Café de la Place, allez dîner au Mas de la Rose pour le charme du lieu, la cuisine raffinée et le plaisir des enfants qui peuvent jouer dans le jardin.

Votre prochaine destination de vacances ?

Céline

Nous revenons de Lisbonne qui nous a enchantés et rêvons déjà d’un prochain voyage en Andalousie pour découvrir les jardins de l’Alhambra. Et puis le sud cet été évidemment, la Corse d’abord à laquelle je suis très attachée et où vit ma famille puis ensuite la Provence, dans les Alpilles. Nous y avons rénové un ancien mas et recevons durant l’été amis, frères, sœurs sur un mode slow life et rosé frais très apprécié de tous.

Salon Céline Faraud Appartement Paris
Salon Table basse Pierre Chapo Céline Faraud Appartement Paris
Chaise Salon Céline Faraud Appartement Paris
Salon Céline Faraud Appartement Paris
Salon Céline Faraud Appartement Paris

Où Trouver

Mobilier

Inspiration déco...

Emmanuel de Bayser,<br> Paris de collectionneur

Emmanuel de Bayser,
Paris de collectionneur

Berlin-Paris. Paris-Berlin. Ce balancier géographique, Emmanuel de Bayser y est habitué. Trois jours par-ci, trois jours par-là. À sa manière, le fondateur du concept-store berlinois The Corner a à cœur de se sentir bien dans les deux...

Vous aimerez aussi

6 commentaires

Très bel aménagement!
Quel est le modèle du bureau?
merci

Caroline BALVAY, 10 July 2017

Bonjour Arnaud,

Merci pour vos mots ! Le bureau est une table de 1958 réalisée par Charlotte Perriand.
Elle est en métal avec un plateau en bois stratifié.

Très belle journée,
L’équipe The Socialite Family

Àurélien, 27 August 2017

Magnifique collection ! merci de nous faire découvrir de tels intérieurs .
Pouvez vous me renseigner sur le magnifique vase en céramique noir en forme de diabolo, merci

Caroline BALVAY, 28 August 2017

Bonjour Aurélien,

Merci pour vos mots !
Concernant votre demande, il s’agit du vase Marly d’Olivier Gagnère, créé pour le Café Marly.
Très belle journée,

Bonjour ! Sublime ! D’ou vient le tapis blanc qui est dans le salon s’il vous plait ? Merci !!

Caroline Balvay, 30 January 2020

Bonsoir Mélanie,
Céline et Fabrice ont chiné cette très belle pièce !
Si vous êtes à la recherche d’un tapis immaculé, peut-être serez vous intéressée par notre Velluto blanc cassé.
Très belle soirée sur The Socialite Family

Ajouter un commentaire

Socialite Newsletter

Moments capturés. Des intérieurs. Des personnalités. Chaque semaine, seulement pour vous.