Stéphanie Zwicky, <br> Lino 7 ans et Alba 4 ans
Famille - Lyon

De la ville à la campagne, récit d'un changement de vie.

/

chez

Stéphanie Zwicky,
Lino 7 ans et Alba 4 ans

Quand elle aime, Stéphanie Zwicky donne. Et pas à moitié ! Figure incontournable d’Instagram, la Suissesse (d’origine) distille son quotidien à travers des pastilles d’humeur savoureuses. Des clichés d’une vie à la campagne, résultat d’une « grande transhumance » comme elle-même aime à l’appeler. Car avant d’emménager avec sa famille dans sa #ZwickyHappinessHouse (cherchez, vous verrez), la blogueuse évoluait en ville. À Paris, plus exactement. L’exact opposé de l’endroit dans lequel nous vous entraînons aujourd’hui. À cinquante minutes de Lyon, se trouve la maison sur laquelle Stéphanie a jeté – il y a quatre ans – son dévolu… Et pas n’importe quelle maison ! Une respectable dame du XVIIᵉ siècle ayant traversé les affres du temps avec élégance. Un morceau d’histoire privé de joie dont elle tomba follement amoureuse en découvrant l’annonce et que, depuis, elle ne cesse de sublimer en veillant à lui apporter la juste dose de modernité. De bâtisse laissée « dans son jus », la vieille marquise s’est saisie grâce à Stéphanie d’un nouveau récit. Celui d’arche de Noé au large jardin, de cour de récréation où résonnent de joyeux cris, d’autel passionné à l’entomologie, de coffre aux trésors chinés… Autant de rôles que la pétillante brune aux tatouages hypnotiques se fait un plaisir de narrer (avec brio et pour notre plus grand bonheur) dans des chroniques dédiées à grand renfort d’anecdotes et de moodboards inspirants. Une envie de partager sans limite que nous nous devions de relayer. Un changement « d’être » radical où la simplicité et la nature redonnent tout leur sens au moment présent. Une ode à la générosité.

Stéphanie Zwicky, <br> Lino 7 ans et Alba 4 ans
Stéphanie Zwicky, <br> Lino 7 ans et Alba 4 ans
Stéphanie Zwicky, <br> Lino 7 ans et Alba 4 ans
Stéphanie Zwicky, <br> Lino 7 ans et Alba 4 ans
Stéphanie Zwicky, <br> Lino 7 ans et Alba 4 ans
Stéphanie Zwicky, <br> Lino 7 ans et Alba 4 ans

J'ai eu le sentiment de renouer avec moi-même ici, d’avoir davantage conscience des choses qui m'entourent.

Stéphanie Zwicky, <br> Lino 7 ans et Alba 4 ans
Stéphanie Zwicky, <br> Lino 7 ans et Alba 4 ans
Stéphanie Zwicky, <br> Lino 7 ans et Alba 4 ans
Stéphanie Zwicky, <br> Lino 7 ans et Alba 4 ans

Stéphanie, pouvez-vous vous présenter ? 

Stéphanie

Je m’appelle Stéphanie Zwicky, je suis originaire de Suisse et je vis en France depuis maintenant dix-sept ans. Maman de deux enfants, je tiens un blog de mode, déco et beauté depuis quinze ans.

Pourquoi avoir quitté Paris pour Lyon et sa campagne ? 

Stéphanie

Nous avons quitté Paris il y a bientôt 4 ans avec un désir profond de ralentir dans nos vies et d’offrir à nos enfants un cadre de vie plus léger et davantage tourné vers la nature. Nous étouffions à Paris, qui est de mon point de vue peu adapté pour eux. J’ai grandi à la campagne en Suisse et j’en garde de merveilleux souvenirs ; j’avais envie que mes enfants puissent connaître cela. Une proximité avec les voisins, des copains pour jouer dans les rues, aller à l’école à pied ou à vélo, se recentrer sur les saisons et avoir plein d’animaux, tout cela nous a poussés à quitter la capitale pour réaliser notre rêve.

De quelle manière cela a-t-il impacté votre vie familiale et vos projets personnels ? 

Stéphanie

Vivre à la campagne, c’est un peu se sentir en vacances, savoir qu’il est possible de déconnecter très rapidement. J’ai eu le sentiment de renouer avec moi-même ici, d’avoir davantage conscience des choses qui m’entourent. Cela m’a permis de me retrouver, de prendre en compte mes désirs et de développer des projets qui me tenaient à cœur depuis longtemps. J’ai renoué avec une activité sportive régulière, je consomme différemment, local et essentiellement bio. Notre famille est revenue à des choses plus simples et spontanées.

Quelle est votre philosophie ? 

Stéphanie

De toujours savourer le moment présent.

Stéphanie Zwicky, <br> Lino 7 ans et Alba 4 ans
Stéphanie Zwicky, <br> Lino 7 ans et Alba 4 ans
Stéphanie Zwicky, <br> Lino 7 ans et Alba 4 ans
Stéphanie Zwicky, <br> Lino 7 ans et Alba 4 ans
Stéphanie Zwicky, <br> Lino 7 ans et Alba 4 ans
Stéphanie Zwicky, <br> Lino 7 ans et Alba 4 ans
Stéphanie Zwicky, <br> Lino 7 ans et Alba 4 ans
Stéphanie Zwicky, <br> Lino 7 ans et Alba 4 ans
Stéphanie Zwicky, <br> Lino 7 ans et Alba 4 ans

J'avais envie d'une maison familiale, chaleureuse, lumineuse et accueillante. Qu'elle puisse être au centre de grandes fêtes à l'intérieur et à l’extérieur !

Stéphanie Zwicky, <br> Lino 7 ans et Alba 4 ans
Stéphanie Zwicky, <br> Lino 7 ans et Alba 4 ans
Stéphanie Zwicky, <br> Lino 7 ans et Alba 4 ans

Comment a évolué Big Beauty – maintenant Stéphanie Zwicky – votre blog créé il y a 15 ans ? 

Stéphanie

Mon blog a considérablement évolué et, depuis 2010, il m’a permis de devenir indépendante, en étant à mon propre compte. Si au début, je n’écrivais que sur la mode, depuis environ six ans mon blog s’est davantage tourné vers la décoration et la beauté. La ligne éditoriale reste cependant la même, en gardant le désir de partager et d’échanger avec mes lectrices qui sont pour la grande majorité fidèles depuis le début. Même si aujourd’hui les réseaux sociaux ont pris une part importante, Instagram occupe une grande partie de mon temps et me permet d’avoir un contact plus direct avec les personnes qui me suivent. Depuis maintenant huit ans, le blog porte mon nom, Stéphanie Zwicky, pour éviter une sorte de dédoublement de personnalité et assouvir un désir d’authenticité.

En tant d’années, de quelles évolutions sociétales, digitales (ou autres) avez-vous été témoin ?  

Stéphanie

Les réseaux sociaux ont développé la proximité, mais aussi le désir et le besoin du lecteur d’avoir une information rapide. Les gens consomment beaucoup d’images aujourd’hui et moins de textes, même s’ils viennent toujours sur le blog pour retrouver des choses précises. La vidéo a également fait son apparition, ce qui donne encore un autre aspect créatif à mon travail ! 

Quelle est l’histoire de cette maison ? 

Stéphanie

C’est une maison du XVIIᵉ siècle. Je ne connais pas toute son histoire mais cette maison a une place importante dans le village. Habitée tour à tour par des notables, des viticulteurs… mais aussi deux sœurs qui ont vécu dans cette bâtisse avec de nombreux enfants. Lorsque nous l’avons achetée, elle était restée inhabitée durant plus de dix ans. Vingt ans même, selon certains voisins ! Elle appartenait à une famille de Lyon dont le fils vit au Texas. Il prenait quand même soin de la maison.

Stéphanie Zwicky, <br> Lino 7 ans et Alba 4 ans
Stéphanie Zwicky, <br> Lino 7 ans et Alba 4 ans
Stéphanie Zwicky, <br> Lino 7 ans et Alba 4 ans
Stéphanie Zwicky, <br> Lino 7 ans et Alba 4 ans
Stéphanie Zwicky, <br> Lino 7 ans et Alba 4 ans
Stéphanie Zwicky, <br> Lino 7 ans et Alba 4 ans
Stéphanie Zwicky, <br> Lino 7 ans et Alba 4 ans
Stéphanie Zwicky, <br> Lino 7 ans et Alba 4 ans
Stéphanie Zwicky, <br> Lino 7 ans et Alba 4 ans
Stéphanie Zwicky, <br> Lino 7 ans et Alba 4 ans

Racontez-nous vos travaux. Qu’avez-vous fait jusqu’à présent ? Que vous reste-t-il à faire ? 

Stéphanie

La maison ne nécessitait pas de très gros travaux. Elle était dans son jus et sans le confort moderne pour une famille. Tout était déjà là. Nous nous sommes occupés de l’isolation, avons installé un système de chauffage efficace, créé deux salles de bains, et fait refaire toute l’électricité. L’idée était de revenir à des matériaux bruts, d’origine. La pierre des escaliers était peinte en marron foncé, tout comme les portes. Nous avons fait sabler l’ensemble comme les portes. Nous avons pu garder quasiment l’intégralité des sols ; les anciens propriétaires marchaient sans leurs chaussures pour ne pas abîmer les parquets. Une grande chance ! Les murs ont été doublés pour l’isolation, nous avons fait déposer les moulures et autres boiseries pour conserver l’authenticité de la maison. Le salon, à l’époque, était volontairement petit pour garder la chaleur. Comme la maison est grande, nous avons fait ouvrir la moitié du rez-de-chaussée pour obtenir une grande pièce à vivre de 60 m². L’extérieur, lui, était dans un sale état : la nature avait repris ses droits, les ronces avaient envahi le jardin (plus d’un hectare à réaménager !). À la faveur du nettoyage, nous avons d’ailleurs découvert une maisonnette de 60 m² au fond du terrain. J’aimerais beaucoup y faire une serre pour la passionnée de plantes que je suis. Cela fait partie de ce qu’il nous reste à faire, avec la création d’une pergola autour de la piscine. Bref, dans une si grande maison, il y a toujours quelque chose à faire. D’ailleurs, j’ai entamé la rénovation de mes volets : 42 paires à repeindre, je me suis donné deux ans ! (Rires)

Quel esprit aviez-vous envie de conférer à votre intérieur ? 

Stéphanie

J’avais envie d’une véritable maison familiale, chaleureuse, lumineuse et accueillante. Qu’elle puisse être au centre de grandes fêtes à l’intérieur et à l’extérieur ! Mon désir le plus fort était de préserver la beauté authentique de ce lieu sans la dénaturer.

Pour ce faire, quelles matières, quelles couleurs avez-vous utilisées ? 

Stéphanie

Toutes les parties en bois ont été mises à nu grâce au sablage que nous avons conservé tel quel aujourd’hui. Les pierres des sols nettoyées et traitées pour retrouver la couleur claire et chaude de la pierre de Bourgogne. J’ai également voulu mettre de la couleur dans mon séjour avec un bleu paon intense qui habille cette très grande pièce. Les chambres de mes enfants ont toutes les deux un mur peint de la teinte du Pantone de leur année de naissance. Et celui de ma chambre est plus sombre pour une ambiance plus cosy, propice au repos et à la relaxation.

Quelles sont vos marques favorites, celles que l’on retrouve souvent chez vous ?

Stéphanie

J’adore changer de décoration très souvent. Je m’amuse donc avec des objets qui viennent de chez Maisons du Monde, AMPM ou même Casa Shop. Pour les gros meubles, nous avons pu conserver beaucoup de pièces de famille avec quelques antiquités qui sont présentes dans nos familles depuis plusieurs générations. Depuis peu, j’essaie d’investir davantage dans des pièces de design que l’on va pouvoir conserver. J’aime d’ailleurs particulièrement le style Bauhaus.

Stéphanie Zwicky, <br> Lino 7 ans et Alba 4 ans
Stéphanie Zwicky, <br> Lino 7 ans et Alba 4 ans
Stéphanie Zwicky, <br> Lino 7 ans et Alba 4 ans
Stéphanie Zwicky, <br> Lino 7 ans et Alba 4 ans
Stéphanie Zwicky, <br> Lino 7 ans et Alba 4 ans

Mon désir le plus fort était de préserver la beauté authentique de ce lieu sans la dénaturer.

Stéphanie Zwicky, <br> Lino 7 ans et Alba 4 ans
Stéphanie Zwicky, <br> Lino 7 ans et Alba 4 ans
Stéphanie Zwicky, <br> Lino 7 ans et Alba 4 ans

Vous adorez chiner. Quelles sont vos adresses de prédilection pour cela ? 

Stéphanie

J’adore les Puces du Canal à Villeurbanne, mon shop en ligne – Zwicky Factory – pour les petits objets, Cluny pour ses antiquaires, et les vide-greniers du dimanche (agenda à découvrir sur videgrenier.org ou encore brocabrac.fr)

L’acquisition la plus folle que vous ayez faite ? Celle(s) dont vous rêvez ?

Stéphanie

J’ai chiné, lorsque je suis arrivée ici, tout un service en grès signé Lifas Bonifas, un célèbre artiste qui a produit dans les années 1920 à 1940, il travaillait le grès avec sa couleur si particulière, le gris céladon. Certaines pièces se vendent entre 300 et 600 €. J’en ai chiné 24 ! Un véritable trésor qui dîne avec nous tous les jours.

Pour vous, The Socialite Family, c’est ? 

Stéphanie

Une véritable source d’inspiration. Une manière de ne pas voir toujours la même chose que sur Instagram où les intérieurs sont trop lissés à mon goût. The Socialite Family, c’est aussi voyager chez les autres sans bouger de chez soi. J’aime également beaucoup la partie «Où trouver», qui est en bas des reportages ; elle m’aide pour faire mon shopping ou pour avoir les références de certains objets que j’ai repérés dans des intérieurs.

Vos adresses favorites à partager à Lyon et dans ses alentours ? 

Stéphanie

À Lyon, Food Traboule ! Le nouveau food court qui vient d’ouvrir. Mais aussi la boutique Simone Sisters, j’aime beaucoup leur sélection de meubles et d’objets déco. Le glacier Terre adélice qui va vous surprendre avec ses parfums de glaces incroyables à déguster été comme hiver. Et enfin L’Œil Vintage, une boutique galerie où l’on déniche de superbes enfilades ou encore des fauteuils scandinaves

Stéphanie Zwicky, <br> Lino 7 ans et Alba 4 ans
Stéphanie Zwicky, <br> Lino 7 ans et Alba 4 ans
Stéphanie Zwicky, <br> Lino 7 ans et Alba 4 ans
Stéphanie Zwicky #1
Stéphanie Zwicky
Stéphanie Zwicky, <br> Lino 7 ans et Alba 4 ans

Inspiration déco...

Maison Hand, entre artisanat et modernisme

Maison Hand, entre artisanat et modernisme

La rencontre entre Stéphane Garotin et Pierre-Emmanuel Martin, créateurs de Maison Hand, fait partie de celles qui chamboulent toute une vie. Avec le Maroc en toile de fond, comme un clin d’œil à ce qui sera la genèse de leur...

Vous aimerez aussi

2 commentaires

where is this postal card with Karl Lagerfeld from? It’s so cool B)

bernardoux, 22 August 2020

deux mots : splendide et bravo ! ( je suis pourtant difficile à convaincre )

Ajouter un commentaire

Socialite Newsletter

Moments capturés. Des intérieurs. Des personnalités. Chaque semaine, seulement pour vous.