Delphine Imbert et Nicolas, <br> Valentin 4 ans et Gustave 15 mois
Famille - Nantes

A Nantes, quand la simplicité d'une déco rime avec élégance.

/

chez

Delphine Imbert et Nicolas,
Valentin 4 ans et Gustave 15 mois

Cette semaine direction Nantes chez Delphine Imbert et Nicolas. Anciens parisiens, ils se sont échappés du chaos urbain pour changer de vie dans une maison de rêve. Architecte d’intérieur, Delphine a fait école auprès de Charles Zana. Elle vole désormais de ses propres ailes et avec l’aide de Nicolas elle s’est lancée dans le chantier de leur maison. Chaque pièce a été pensée avec précision : meubles chinés, matériaux bruts et couleurs passées. Leur univers est très inspirant. Depuis, la famille s’est agrandie alors découvrons sa maison à la déco très personnelle.

Delphine Imbert et Nicolas, <br> Valentin 4 ans et Gustave 15 mois
Delphine Imbert et Nicolas, <br> Valentin 4 ans et Gustave 15 mois
Delphine Imbert et Nicolas, <br> Valentin 4 ans et Gustave 15 mois Delphine Imbert et Nicolas, <br> Valentin 4 ans et Gustave 15 mois Delphine Imbert et Nicolas, <br> Valentin 4 ans et Gustave 15 mois Delphine Imbert et Nicolas, <br> Valentin 4 ans et Gustave 15 mois

Quelle éducation as-tu eu par rapport à la décoration d’intérieur ?

Delphine

J’ai eu la chance d’avoir une éducation ouverte, sur l’art en général, mais pas spécifiquement sur l’architecture d’intérieur. Je me souviens avoir toujours été sensible aux sensations que l’on éprouve dans un lieu, au confort et à la convivialité, et d’avoir passé mon enfance à construire des cabanes dehors, des cachettes dans les placards, à décorer la maison… Plus tard, j’ai suivi des études d’arts appliqués, et ce sont les gens que j’ai croisés, avec qui j’ai travaillé, qui ont éduqué mon regard. Lorsque j’ai rencontré Nicolas, nous avons eu envie de partager nos goûts pour le mobilier et les beaux espaces, nous avons beaucoup flâné aux puces de Saint-Ouen où nous habitions et puis l’envie de créer un endroit bien à nous est venue concrétiser tout cela.

Comment transmet-on à ses enfants le goût du beau et des belles matières ?

Delphine

Naturellement, on emmène nos enfants voir et faire des choses qui nous plaisent, les expositions à Paris ou la beauté des plages près de chez nous l’hiver… Les enfants ont cette capacité à prendre le temps, à contempler ce qui les entoure et à capter parfois des choses qui nous échappent. Alors on s’arrête et on regarde avec eux, les petites herbes, les arbres, les dessins dans les livres… Depuis la chambre de Valentin, on aperçoit la Maison Radieuse de Le Corbusier, on l’observe souvent tous les deux, on parle d’architecture, de couleurs, et on se dit qu’un jour, on ira la visiter.

Jolie déco et vie de famille sont-ils conciliables ?

Delphine

Oui, c’est un ensemble, quelques jouets d’enfants dans un salon, ça me plaît, c’est joyeux, il suffit juste de trouver de jolis paniers pour les ranger.

Quelles œuvres, objets où meubles préfères-tu chez toi ?

Delphine

Nous admirons depuis longtemps le travail de notre ami Vincent Loiret, designer à Paris. Le dessin représente une part importante de ses recherches et il y avait une série aux traits libres et très intuitifs qui nous plaisait particulièrement. Il y a quelques mois, il nous a gentiment offert un dessin de cette série. Le miroir ancien que Nicolas et mes proches m’ont offert pour mes 30 ans.
La photo de Chloé Tallot “I want you to fly”, sublime.

Delphine Imbert et Nicolas, <br> Valentin 4 ans et Gustave 15 mois
Delphine Imbert et Nicolas, <br> Valentin 4 ans et Gustave 15 mois Delphine Imbert et Nicolas, <br> Valentin 4 ans et Gustave 15 mois Delphine Imbert et Nicolas, <br> Valentin 4 ans et Gustave 15 mois Delphine Imbert et Nicolas, <br> Valentin 4 ans et Gustave 15 mois Delphine Imbert et Nicolas, <br> Valentin 4 ans et Gustave 15 mois
Delphine Imbert et Nicolas, <br> Valentin 4 ans et Gustave 15 mois
Delphine Imbert et Nicolas, <br> Valentin 4 ans et Gustave 15 mois
Delphine Imbert et Nicolas, <br> Valentin 4 ans et Gustave 15 mois
Delphine Imbert et Nicolas, <br> Valentin 4 ans et Gustave 15 mois
Delphine Imbert et Nicolas, <br> Valentin 4 ans et Gustave 15 mois
Delphine Imbert et Nicolas, <br> Valentin 4 ans et Gustave 15 mois

La pièce de tes rêves les plus fous ?

Delphine

En ce moment, nous avons envie d’un tapis de Beni Ouarain dans le salon et de retapisser notre canapé d’un joli velours côtelé. Rien d’extravagant. Plus fou, un coup de cœur chez Christine Diegoni, une lampe de Sottsass, le lampadaire Colonna par exemple ou le plafonnier N°2003 de Gino Sarfatti, une table de Saarinen en marbre blanc chez Knoll ou une pièce du Studio Dimore.

Là où tu te sens le mieux ?

Delphine

Il y a la cuisine très lumineuse qui s’ouvre sur la terrasse et le jardin, très conviviale les soirs d’été et parfaite pour regarder les enfants qui jouent dehors pendant que je prépare le diner. Sinon notre chambre, toute blanche, du lit on voit le ciel et un palmier.

Que manque-t-il chez vous ?

Delphine

Un bureau/atelier pour moi avec plein d’étagères pour tous mes échantillons et matériaux…

Un conseil déco à nous transmettre ?

Delphine

Ne pas trop figer la décoration, déplacer les objets pour voir, composer différemment pour changer. Et aussi, ranger souvent.

La faute de mauvais goût à ne pas commettre ?

Delphine

Associer du vert anis et du orange.

La pièce pas chère dont tu es la plus fière ?

Delphine

La chaise série 7 de Arne Jacobsen, une édition originale qui traînait dans un caniveau à Paris et que j’ai trouvée un matin en partant travailler. Mon lit de bébé que j’ai retrouvé chez ma grand-mère juste avant la naissance de Gustave et qui est toujours dans notre chambre d’ailleurs tellement je l’adore…

Le dernier restaurant que tu recommanderais à Nantes où ailleurs ?

Delphine

A Paris, The Broken Arm pour déjeuner, parce qu’il y a une lumière incroyable et que tout y est beau et bon. The Sunken Chip, pour les frites maison comme je les aime et le service très cool.
A Nantes, César et Rosalie pour la cuisine du marché simple et raffinée.

Deux adresses déco sur le web ou à Nantes ?

Delphine

J’adore Neëst et les sélections d’objets de Milk and Paper. A Nantes, l’Atelier du Petit Parc pour les meubles vintage.

Ta dernière destination de vacances en famille ?

Delphine

Saint-Malo, la mer, l’air vivifiant, et mon enfance aussi.

Tes projets à venir ?

Delphine

Des intérieurs Nantais, des chantiers qui débutent prochainement, un voyage en avril avec Nicolas à Stockholm et des fous rires avec mes garçons.

Tes coups de cœur du moment ?

Delphine

Studio Oink, Voyage à deux, le bureau créatif de Caroline Gomez et Annabel Guéret
Mes nouvelles lunettes « Une Noir » par Waiting For The Sun. Les  bougies de Maison-Maison
Retrouvez Delphine, et son univers sur son site web, www.delphine-imbert.com

 

 

Crédits Photos : Constance Gennari@thesocialitefamily.com

Delphine Imbert et Nicolas, <br> Valentin 4 ans et Gustave 15 mois
Delphine Imbert et Nicolas, <br> Valentin 4 ans et Gustave 15 mois Delphine Imbert et Nicolas, <br> Valentin 4 ans et Gustave 15 mois Delphine Imbert et Nicolas, <br> Valentin 4 ans et Gustave 15 mois

Inspiration déco...

Une chambre moderne vintage

Une chambre moderne vintage

L’espace de nos chambres est de plus en plus petit alors misez sur le confort et les matières douces pour une chambre moderne, cosy et feutrée comme un cocon. Habillez le sol de moquette ou d’un tapis épais, de draps en lin anciens...

Vous aimerez aussi

12 commentaires

Bravo pour ce petit relookage du site. Très moderne et élégant.

Bonjour,
J’attends avec impatience chaque nouvelle parution et ne suis jamais déçue, alors bravo pour le site en général qui enfonce TOUS les magazines de déco. Enfin de vraies gens avec du goût et inspirants et pas des placements produits vus et revus dans des lieux sans âme ! Les rubriques pratiques “où trouver” et “DIY” sont très sympas, le nouveau graphisme épuré et moderne est top, même si j’avoue ne pas adorer le bandeau (avec 3 photos) qui redescend à l’improviste et masque les photos grands formats. Merci !

et mini remarque dans le dernier reportage : dommage de ne pas voir la cuisine, pièce préférée de Delphine….

Super visite ! je l’avais remarqué dans les tribus de Constances et je cherchais
désespérément le tapis !! maintenant je sais où aller le chercher !! Je suis impatiente de découvrir une autre famille !!!!

Chaque reportage est un régal pour les yeux ! Quel plaisir de voir des intérieurs qui vivent et que enfants et deco ne sont pas incompatibles ! Petit coup cœur car moi aussi j’ai un petit Gustave ;) Belle route à vous.

Très beau reportage, très beau nouveau site, mais il est vrai que le bandeau qui apparait dès qu’on remonte avec la souri est agaçant, c’est dommage…

hi, i love everything you post . please i need translation to english. Thanks

Hi Rana, thanks for your nice note. We are working on the English version. Soon online :-)

Bonjour,
Savez vous d’où vient la banquette gris-taupe que l’on voit à droite sur la 1ère photo du reportage DELPHINE IMBERT ET NICOLAS, VALENTIN
4 ANS ET GUSTAVE 15 MOIS
merci Beaucoup !
Magnifique reportage photos
Cdt,
Audrey

The Socialite Family, 1 April 2015

Bonjour Audrey,

Merci pour votre gentil commentaire. Concernant la banquette, Delphine l’a trouvé dans la rue à Paris et elle la fait retapisser.
Néanmoins nous avons trouvé une banquette alternative, que vous retrouverez dans le où trouver, en bas de l’article :)

Très belle fin de journée!

Leuchtend Grau, 28 April 2015

Beautiful home – you can sense the influence of Charles Zana

Origine de la table en bois clair de salle à manger

D’où vient cette table qui a le mérite d’être simple et moderne
Merci

Ajouter un commentaire

Faites partie de la communauté

The Socialite Family