Zeuxis, transcender l’Art Contemporain

Zeuxis, transcender l’Art Contemporain

Derrière la galerie Zeuxis – du nom d’un peintre grec de l’Antiquité – se cache le sourire radieux et l’œil aiguisé d’Amélie du Chalard. Passionnée depuis toujours, elle se fait pendant longtemps guide de nombreux amis et proches dans la découverte et l’acquisition d’œuvres d’art. De fil en aiguille, l’envie de proposer une autre vision du marché de l’art s’impose. Regroupant une sélection pointue d’artistes contemporains, peintres, sculpteurs ou encore photographes, elle imagine alors une galerie à deux facettes. Une plateforme virtuelle proposant un service sur-mesure et la Art Room, où sont exposées les œuvres. Dans un bel appartement du 7ème arrondissement, Amélie nous propose de vivre l’art au quotidien. Aux grès des pièces, on y découvre avec plaisir peintures, mobiles, œuvres vidéo et sculptures. Un talent de scénographe qu’elle met jusqu’à fin juillet au service de The Socialite Family et de sa boutique éphémère du 30 rue du Vertbois pour laquelle elle propose une sélection exclusive. À découvrir de toute urgence !

Zeuxis, transcender l’Art Contemporain
Zeuxis, transcender l’Art Contemporain Zeuxis, transcender l’Art Contemporain Zeuxis, transcender l’Art Contemporain Zeuxis, transcender l’Art Contemporain Zeuxis, transcender l’Art Contemporain Zeuxis, transcender l’Art Contemporain Zeuxis, transcender l’Art Contemporain Zeuxis, transcender l’Art Contemporain Zeuxis, transcender l’Art Contemporain

Amélie, pouvez-vous nous raconter votre parcours ?

Amélie

J’ai un parcours relativement classique (ma sortie de route est récente…), fille d’un avocat d’affaires et d’une sculpteur, je suis la seconde d’une famille de 5 enfants (non, aucun n’est artiste). J’ai grandi à Paris, la raie sur le côté, les robes gonflées (mais toujours entourée d’oeuvres), et après une scolarité dans les rangs et deux ans de prépa, je rentre en école de commerce (ESCP). J’ai tout de suite commencé à travailler en banque d’affaires…ce qui m’a permis de m’offrir rapidement des oeuvres et de rencontrer beaucoup d’artistes talentueux. Et Zeuxis est né !

Où trouvez-vous les artistes que vous exposez ?

Amélie

Ce sont des artistes dont j’aime la démarche, que j’admire et dont j’ai envie de défendre le travail ! Je suis assez proche d’eux pour la majorité, j’aime suivre l’évolution de leur travail, les écouter, aller les voir, leur demander leur avis, etc.

Comment les sélectionnez-vous ?

Amélie

Malgré la diversité des univers des 50 artistes présentés et des médiums utilisés (sculptures, peintures, vidéo, gravures, dessins, etc.), il y a une homogénéité certaine dans la sélection présentée. Cette unité se ressent assez bien, il me semble, dans l’Art Room. Si je m’essaye à dessiner les contours de ma ligne éditoriale, je dirai qu’elle regroupe “des oeuvres abstraites avec laquelle on a envie de vivre“. L’abstraction est mon penchant artistique. Zola disait qu’une oeuvre d’art est un coin de la création vu à travers un tempérament. C’est ce filtre très personnel que je trouve beau. Et il est très fort dans l’abstraction. L’artiste nous donne sa façon de voir le monde à travers un langage qui lui est propre.

Zeuxis, transcender l’Art Contemporain
Zeuxis, transcender l’Art Contemporain
Accumulation Oeuvres d'Art Tableaux Peintures Galerie Zeuxis
Zeuxis, transcender l’Art Contemporain

Inspiration déco...

Charlotte Balme et Jean Duhamel, <br>Melchior 3 ans

Charlotte Balme et Jean Duhamel,
Melchior 3 ans

Le teint diaphane, les yeux clairs et une allure aristocratique, Charlotte Balme pourrait être actrice. Incarnant la femme moderne par excellence, Charlotte est la parisienne qui inspire The Socialite Family. Nous sommes allés lui...

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Socialite Newsletter

Moments capturés. Des intérieurs. Des personnalités. Chaque semaine, seulement pour vous.