Mathias Coullaud, galeriste audacieux !

Mathias Coullaud, galeriste audacieux !

Le monde des galeristes mue pour nous dévoiler de nouveaux visages. Une jeune génération de passionnés et d’iconoclastes nous présente leur vision de l’art contemporain à travers des artistes engagés et fins, en phase avec l’actualité. L’un des galeristes qui m’a intrigué est le jeune Mathias Coullaud. Fils de collectionneurs, il a passé son enfance entre l’hôtel des ventes de Drouot et les galeries d’art. Développant au fil du temps son goût et sa réflexion autour de l’art, il a finalement compris que sa vie était là, auprès des artistes. Terriblement en phase avec les oeuvres qu’il présente, Mathias prend un certain plaisir à nous raconter leur histoire, leur essence et leur signification. Un moyen de nous emporter dans son univers pour nous nourrir et nous donner envie d’aller plus loin. En ce moment, il rend hommage aux femmes qu’il expose, des artistes confirmées dont les oeuvres sont percutantes telles que Cindy Sherman, Kiki Smith et Zoulikha Bouabdellah. Rencontre dans sa galerie.

Galerie Mathias Coullaud 12 rue de Picardie, 75003 Paris. 01 71 20 90 41

Sexisme
Elodie Antoine – Zoulikha Bouabdellah – Cindy Sherman – Kiki Smith
Exposition du 8 janvier au 27 février 2016

Mathias Coullaud, galeriste audacieux !

Quatre femmes artistes sont invitées pour l’exposition, pourquoi ce choix ?

Mathias

C’est un choix, en effet. Ce sujet, le féminisme et plus largement le rapport hommes/femmes et la place de la femme dans la société, dans nos sociétés contemporaines, m’intéresse profondément. Cette problématique est aussi celle d’une artiste qui vient de rejoindre l’équipe de la galerie, Zoulikha Bouabdellah et autour de qui j’ai conçu cette exposition réunissant deux générations de femmes artistes ayant des positions subtiles et radicales sur la place de la femme (Kiki Smith, Candi Sherman, Elodie Antoine & Zoulikha Bouabdellah).

Avez-vous choisi les oeuvres que vous exposez ou les artistes présentent-elles ce qu’elles veulent ?

Mathias

Non non c’est absolument moi qui ait fait le choix, bien sûr c’est un dialogue mais je crois en la force de la cohérence. C’est ma galerie, mon nom sur la porte et donc mon identité. Je me nourris du propos des artistes et j’en fais mon miel.

Qu’aimez-vous le plus dans ces oeuvres ? Quelle est celle qui vous marque le plus ?

Mathias

Certainement le “Sommeil” de Zoulikha Bouabdellah par la multiplicité des lectures que cette oeuvre offre : la référence à Gustave Courbet, au scandale de la toile, à l’identité du premier propriétaire, à l’impression de sang, la décomposition du sujet bref…faire de la culture un objet contemporain et critique, voilà une attitude d’artiste qui me touche.

Quels thèmes/artistes souhaitez-vous présenter cette année ?

Mathias

La programmation est faite très en amont, nous travaillons déjà (et c’est avancé sur 2017). J’aime les artistes engagés et radicaux, le solo de Gregory Forstner en sera très prochainement un aperçu. La référence à Proust et Visconti sera explorée ensuite par la jeune photographe Lisa Roze, avant de retrouver en septembre un autre peintre Jérôme Borel, pétri de culture pour terminer l’année avec un solo de Zoulikha Bouabdellah qui s’intitulera “Lettre d’amour à un homme arabe”, avant de débuter l’année 2017 avec la présentation inédite de polaroïds vintage de James Bidgood… bref, des propositions fortes! Ce sera aussi le développement de relations avec de jeunes artistes africaines et l’arrivée d’un jeune artiste français, Quentin Derouet.

Mathias Coullaud, galeriste audacieux !
Mathias Coullaud, galeriste audacieux ! Mathias Coullaud, galeriste audacieux ! Mathias Coullaud, galeriste audacieux ! Mathias Coullaud, galeriste audacieux ! Mathias Coullaud, galeriste audacieux !
Mathias Coullaud, galeriste audacieux !
Mathias Coullaud, galeriste audacieux !
Mathias Coullaud, galeriste audacieux !

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Socialite Newsletter

Moments capturés. Des intérieurs. Des personnalités. Chaque semaine, seulement pour vous.