Paula Alvarez de Toledo et Antoine Daniel, <br> Gaston 10 mois
Famille - Paris

Le Paris du créateur de The Line et de la co-fondatrice de l'agence d'architecture Jaune.

/

chez

Paula Alvarez de Toledo et Antoine Daniel,
Gaston 10 mois

À Paris, aucun immeuble, aucune cour ne se ressemble ! C’est ce qu’apprirent sur le tas Paula Alvarez de Toledo et Antoine Daniel. Jeune couple ne cherchant – à la base – pas à acheter, leur vie se retrouva bouleversée par une annonce Facebook. Éblouis devant le néo jardin tropical jouxtant le plateau dont ils acquirent (12h plus tard !) un des deux lots, la co-fondatrice de l’agence d’architecture Jaune et son mari, à la tête de The Line, changèrent sans hésiter de quartier. À eux le duo cosmopolite Barbès – Marx Dormoy dont ils se retrouvent – grâce à une cour verdoyante à la limite du tropical – protégés des bruits. Surprenante, étrangement calme, leur acquisition a tout pour leur rappeler les auspices généreux du sud de la France dont ils sont originaires. La lumière y est abondante et l’aménagement de l’espace par Paula, clair, naturel. Pas de fioritures. Des plantes, du bois clair. Le fil rouge de ce chantier. Une matière qu’affectionne particulièrement Antoine, ancien ébéniste, qui a réalisé l’intégralité du mobilier. Créer se fait ici à deux ! C’est une affaire de famille. Peut-être que dans quelques années, Gaston, le dernier arrivé, aura lui aussi son mot à dire.

Salon Paris 18ème arrondissement Paris Architecte Paula Alvarez de Toledo et Antoine Daniel Fondateur de The Line
Salon Paris 18ème arrondissement Paris Architecte Paula Alvarez de Toledo et Antoine Daniel Fondateur de The Line
Décoration Tête de girafe en papier mâché Salon Paris 18ème arrondissement Paris Architecte Paula Alvarez de Toledo et Antoine Daniel Fondateur de The Line
Salon et cuisine Paris 18ème arrondissement Paris Architecte Paula Alvarez de Toledo et Antoine Daniel Fondateur de The Line

Paula, Antoine : quel est votre parcours ? Votre histoire ?

Paula

Nous sommes deux marseillais habitant à Paris depuis déjà une dizaine d’années. En 2015 nous avons chacun monté notre société. Je suis l’une des deux associées de Jaune, une agence d’architecture d’intérieur dans laquelle je fais équipe avec mon amie Marine Delaloy. Antoine a lui crée The Line, une marque qui traite les objets souvenirs d’une nouvelle façon. Depuis juin 2018 Gaston nous a rejoint et on se marre bien !

Dans quel quartier sommes-nous ?

Antoine

Nous sommes dans le 18ème arrondissement de Paris, dans un quartier situé sur le flanc de la butte Montmartre. C’est une des parties les plus cosmopolites et multiculturelles de la capitale et ça nous plaît bien. Notre appartement se situe lui dans les anciens locaux d’un grossiste en verrerie, porcelaine et poterie qui a occupé les lieux du XIXème siècle jusqu’à la fin des années 20.

Comment avez-vous trouvé cet appartement ? Pourquoi lui ?

Antoine

C’est un hasard absolu. Nous ne cherchions pas à acheter mais je suis tombé sur un post Facebook d’une vieille connaissance que je n’avais pas vue depuis au moins 10 ans. Elle proposait d’acheter un grand plateau et de le diviser en deux lots distincts. Le lieu est vraiment magique, nous sommes allés le visiter le soir même. Le lendemain matin nous avons fait une offre qui a été acceptée 1 heure après. C’est allé à une vitesse incroyable et nous qui ne cherchions pas, avons acheté cet appartement en moins de 12h ! 

Paula

Ce qui est incroyable dans ce lieu c’est que nous sommes dans une rue qui relie Marx Dormoy à Barbès – qui sont des quartiers très vivants, voire bruyants – mais lorsque l’on pousse la porte de la cour, on atterrit dans une sorte de jardin tropical, on entend le chant des oiseaux et ça, c’est vraiment exceptionnel. C’est un endroit particulièrement calme et agréable à vivre. Et nous évoluons ici entourés de lumière !

Portrait Architecte Paula Alvarez de Toledo et Antoine Daniel Fondateur de The Line Appartement Paris 18ème arrondissement
Salon Bibliothèque Paris 18ème arrondissement Paris Architecte Paula Alvarez de Toledo et Antoine Daniel Fondateur de The Line
Salon Bibliothèque Paris 18ème arrondissement Paris Architecte Paula Alvarez de Toledo et Antoine Daniel Fondateur de The Line

Il ne nous manque plus qu'une vue sur les îles du Frioul !

Salon Paris 18ème arrondissement Paris Architecte Paula Alvarez de Toledo et Antoine Daniel Fondateur de The Line
Salon Paris 18ème arrondissement Paris Architecte Paula Alvarez de Toledo et Antoine Daniel Fondateur de The Line
Salon Paris 18ème arrondissement Paris Architecte Paula Alvarez de Toledo et Antoine Daniel Fondateur de The Line
Salon Livre Paris 18ème arrondissement Paris Architecte Paula Alvarez de Toledo et Antoine Daniel Fondateur de The Line

Paula, vous êtes la moitié du duo Jaune. Avez-vous insufflé l’esprit de votre agence chez vous ?

Paula

Je pense que c’est assez incontournable. J’ai adoré travailler sur cet appartement. C’était un exercice plutôt facile. J’étais mon propre client et Antoine était très impliqué ! C’était très différent du type d’appartement que nous traitons avec Jaune, mais c’est ça qui était intéressant. C’est ce que j’adore dans mon métier. À chaque projet, nous pouvons raconter une autre histoire. Si nous devions répéter les mêmes dessins partout, qu’est-ce que l’on s’ennuierait !

Y-a-t’il un style Jaune ? Pourquoi vos clients font-ils appel à vous en particulier ?

Paula

Je ne suis pas sûre qu’il y ait un style Jaune. Nous essayons d’abord de concevoir des espaces les plus clairs possible. Et puis, chaque projet est le résultat d’une rencontre, d’échanges avec nos clients. Je pense que c’est principalement pour cette raison que ces personnes font appel à nous. Les chantiers que nous trouvons les plus satisfaisants sont d’ailleurs ceux où nos clients nous ont poussés au-delà de nos idées originelles et vice-versa. Nous adorons pouvoir apporter un travail sur la matière, qu’elle devienne le fil conducteur du projet. Par exemple, pour un appartement que nous avons livré en 2018, nous avons travaillé avec un contreplaqué bouleau que nous avons fait teinter. Le rendu est très intéressant. Cela donne un aspect velours, presque précieux.

Quelles sont vos inspirations principales dans votre travail ? Une période du design favorite ? Un style qui vous émeut ?

Paula

Je reste toujours très sensible au travail de Joseph Dirand chez qui j’ai fait mes armes et pour qui j’ai adoré travailler. Le mouvement moderne de Charlotte Perriand, qui modifia la manière de vivre des français dans les années 50, me fascine. J’ai également beaucoup d’attachement pour notre lampe Gras, offerte à notre mariage par des personnes que nous aimons beaucoup. J’adore ce genre d’objet, d’une simplicité rare dans leur mécanisme. Ici, le luminaire a été assemblé sans vis ni soudure. 

Antoine

Je suis complètement fan du mouvement DIY qui est porté par Enzo Mari dans les années 70 (son livre Autoprogettazione est un chef d’oeuvre), mais aussi de la simplicité des dessins de Donald Judd. Plus près de nous, je suis le travail de Piet Hein Eek que je trouve très intéressant.

Salon Portrait Gaston Paris 18ème arrondissement Paris Architecte Paula Alvarez de Toledo et Antoine Daniel Fondateur de The Line
Chambre parentale Paris 18ème arrondissement Paris Architecte Paula Alvarez de Toledo et Antoine Daniel Fondateur de The Line
Salle de bain Paris 18ème arrondissement Paris Architecte Paula Alvarez de Toledo et Antoine Daniel Fondateur de The Line
Salle de bain Douche Terrazzo Paris 18ème arrondissement Paris Architecte Paula Alvarez de Toledo et Antoine Daniel Fondateur de The Line
Salon Magazine Cosa Mentale Paris 18ème arrondissement Paris Architecte Paula Alvarez de Toledo et Antoine Daniel Fondateur de The Line

Antoine, vous avez fondé The Line. Parlez-nous de cette folle aventure. 

Antoine

Avant de fonder The Line, j’étais ébéniste. Je dessinais et fabriquais des meubles. J’avais mon atelier et mes machines, c’était vraiment génial ! Il y a un peu plus de 3 ans mon père me montre une photographie de Marseille, prise par lui au large des îles du Frioul. Je ne sais pas trop pourquoi mais j’ai dessiné la ligne d’horizon que laissait apparaître la photo. À l’époque, je travaillais avec un fournisseur de découpe laser dans du métal. Je lui ai demandé de découper le dessin que j’avais fait et je l’ai envoyé à mes parents en guise de clin d’oeil. Il l’ont accroché chez eux et tous leurs copains en voulaient ! J’en ai produit plus et j’ai fait une jolie boîte pour pouvoir les envoyer par La Poste. Malheureusement (ou plutôt heureusement) j’en ai produit trop. Je suis donc allé voir une très jolie boutique à Marseille, La Maison Marseillaise, pour vendre le surplus et la réaction des clients a été immédiate. J’ai décliné l’offre avec Paris et l’ai proposée au Bon Marché. S’en est suivi un ras de marrée de commandes et j’ai dû fermer mon atelier pour me consacrer à The Line ! Aujourd’hui nous avons près de 50 villes dans la collection, nous vendons nos produits dans les plus belles boutiques du monde : au total plus de 600 points de vente.

Quelles sont vos matières favorites à tous les deux ? Celle que l’on retrouve le plus chez vous et pourquoi ?

Antoine

On retrouve beaucoup de bois car c’est moi qui ai fait le mobilier ! J’ai une préférence évidente pour cette matière car je sais la travailler.

Paula

Je suis fan des matières qui prennent la patine du temps comme le laiton, le cuir ou encore le bois quand ils ne sont pas traités. Je trouve qu’il n’y a rien de plus beau qu’une matière qui vit et s’adapte à son environnement.

L’élément le plus important dans votre intérieur ? 

Antoine

Ce sont nos étagères en métal que nous avons dessinées et qui nous ont suivis dans nos appartements successifs. On y met les objets qu’on aime, qui nous font rire.

Paula

Ma réponse va sembler très glauque, mais l’objet auquel je tiens le plus c’est le Pacemaker de mon grand-père. Ça l’avait beaucoup amusé au moment où on lui avait remplacé d’en faire une oeuvre d’art, et de faire faire un socle en laiton pour le poser dessus. Il est d’ailleurs posé sur l’une de nos étagères. Et je suis très fière d’en être la propriétaire !

Quels sont vos projets à chacun pour 2019 ?

Antoine

Passer du temps avec Gaston et essayer de comprendre pourquoi il préfère sa mère à son père !? Sinon continuer de développer The Line en déclinant la gamme et en accentuant notre croissance à l’export.

Paula

De nombreux chantiers parisiens, un beau projet dans le sud de la France mais surtout un hôtel au Mexique pour un groupe hôtelier mexicain génial qui sera livré en septembre 2020. 

Portrait Architecte Paula Alvarez de Toledo Appartement Paris 18ème arrondissement
Salon Étagère The Line Paris 18ème arrondissement Paris Architecte Paula Alvarez de Toledo et Antoine Daniel Fondateur de The Line
Salle a manger Paris 18ème arrondissement Paris Architecte Paula Alvarez de Toledo et Antoine Daniel Fondateur de The Line
Chambre Gaston Paris 18ème arrondissement Paris Architecte Paula Alvarez de Toledo et Antoine Daniel Fondateur de The Line Chambre Gaston Kit Bébé The Socialite Family Paris 18ème arrondissement Paris Architecte Paula Alvarez de Toledo et Antoine Daniel Fondateur de The Line
Chambre Gaston Paris 18ème arrondissement Paris Architecte Paula Alvarez de Toledo et Antoine Daniel Fondateur de The Line
Chambre Gaston Paris 18ème arrondissement Paris Architecte Paula Alvarez de Toledo et Antoine Daniel Fondateur de The Line

Paula Alvarez de Toledo et Antoine Daniel sont originaires de Marseille. Comme eux, vous avez envie de retrouver un bout de la cité phocéenne depuis votre écran ? The Socialite Family a les articles qu’il vous faut. Direction le quartier de la Madrague chez les fondateurs de l’agence Archik, Amandine et Sébastien Coquerel. Après un détour par la rue Paradis et son concept-store Jogging, Olivier Amsellem – photographe et co-fondateur de l’enseigne – vous embarquera pour une visite très privée de sa maison familiale en compagnie d’Odelia de Cock.

Inspiration déco...

Olivier Amsellem et Odelia de Cock

Olivier Amsellem et Odelia de Cock

Visite solaire chez Olivier Amsellem et Odelia de Cock qui nous ouvrent les portes de leur intérieur et nous raconte Marseille, berceau de leur enfance et surtout ville de coeur. Pour sa lumière, ses odeurs, ses contradictions et tant d’autres...

Vous aimerez aussi

3 commentaires

Bonjour
d’où viennent les étagères en métal noir svp?

MERCI

Caroline Balvay, 27 mars 2019

Bonjour,
Les étagères sont une création de Paula et Antoine !
Très belle journée sur The Socialite Family

Bonjour, savez vous d’où vienne les carreaux de ciment effet terrazzo dans la salle de bain ?
Bien à vous
Léo

Ajouter un commentaire

Socialite Newsletter

Moments capturés. Des intérieurs. Des personnalités. Chaque semaine, seulement pour vous.