Ortensia Castelli et Leopoldo, 2 ans
Famille - Paris

Quand une socialite milanaise compose avec les codes classiques de l’appartement parisien.

/

chez

Ortensia Castelli et Leopoldo, 2 ans

De l’Italie, et de Milan, sa ville natale, elle n’a connu que le meilleur. Ortensia Castelli est l’incarnation parfaite du mot socialite. Un électron libre, qui a passé son enfance à côtoyer les plus grands. Osvaldo Borsani était l’un d’entre eux tout comme Luigi Caccia Dominioni, ponte de l’architecture milanaise dont le talent et la perspicacité était reconnus de tous. À leurs côtés, Ortensia s’est éduquée au beau et à son histoire. Un héritage que sa famille, bien avant eux, lui avait déjà transmis. Sensibilisée au design italien des années 50 par ses grands-parents, la jeune fille aiguise son oeil. Se forge un avis, des références. Des années plus tard, elle emménage à Paris. Dans ses valises : des oeuvres d’amis proches mais aussi des pièces de designer iconiques qu’elle chérit. À son tour, elle veut, chez elle, exposer peintures, tableaux et photographies contemporaines. Les faire dialoguer, évoluer dans leurs contradictions. Son appartement parisien se transforme vite en salon d’une autre époque, où elle reçoit sans cesse des amis de passage. Un monde où la réflexion est de mise, où les objets s’observent et se détaillent. Pas de place pour le superflu. Ortensia n’a de toute manière pas le temps de s’en soucier. Sans cesse en voyage, l’Italienne destine son temps à d’autres desseins. Ceux de la découverte et de l’autre.

Salle à manger Table De Padova Appartement Ortensia Castelli
Salon Fauteuils Bureau Cheminée Appartement Ortensia Castelli
Salon Canapés verts Cheminée Miroir Livres Appartement Ortensia Castelli
Photographies Accumulation Cheminées haut marbre Miroir Guirlande Appartement Ortensia Castelli Tableau Portrait Ortensia Castelli Fils Leopoldo
Portrait Ortensia Castelli Lit d'enfant Salon Appartement
Lampe Bougie Cire Trudon Cheminée Marbre Appartement Ortensia Castelli
Livres Art Cheminée Accumulation Salon Appartement Ortensia Castelli
Lampe Luigi Caccia Dominioni Canapé Appartement Ortensia Castelli

Ortensia, tu es italienne et parisienne d’adoption. Comment as-tu choisi ton appartement ?

Ortensia

J’ai débarqué à Paris il y a dix ans désormais et, comme la plupart des Italiens, je me suis installée dans le 7ème arrondissement. Après quelques années, j’ai changé pour le 10ème, quartier que j’ai adoré et où j’ai laissé mon cœur. Pourtant, il y a deux ans, j’ai décidé qu’il fallait me rapprocher du bureau – je travaille à la Défense – et du coup j’ai démarré ma recherche dans le 8ème sans grande conviction. Après des visites épuisantes, je suis finalement tombée sur l’annonce et les photos de cet appartement. J’ai tout de suite compris que c’était le bon et que je devais déménager. Les espaces sont immenses et les plafonds à tomber par terre !

Que fais-tu dans la vie ?

Ortensia

Pleins de choses ! J’essaie de ne jamais m’arrêter. La plus grosse partie de mon temps est consacré à mon travail et à mon fils de deux ans. Ensuite, j’essaie de suivre mon mari dans ses voyages, de profiter de mes amis et de faire la fête !

Qui a fait la déco ?

Ortensia

C’est moi ! Mais Andrea, mon mari, veut toujours avoir le dernier mot. Il est très souvent en voyage et quand il revient, il trouve en général de nouveaux changements – déjà bien mis en place – dans l’appartement de sorte à ce qu’il ne puisse plus dire non. Nos plus gros désaccords concernent souvent l’agencement et la décoration de son bureau/salon. Pour lui faire plaisir, j’essaie d’y mixer les styles avec toujours la touche de tradition qui lui plaît tant et des pièces que je chéris.

Où passes-tu le plus de temps chez toi ?

Ortensia

Dans mon lit. Je l’adore, c’est le plus confortable du monde ! Je suis toujours en train de m’y prélasser pour rattraper quelques heures de sommeil.

Portrait Ortensia Castelli Fils Leopoldo
Cheminée Salon Peinture Tommaso Fantoni Appartement Ortensia Castelli
Livres Ptolomeo Bibliothèque Bruno Rainaldi Appartement Ortensia Castelli
Bureau Lampe Michael Anastassiades Chaise RAR Eames Appartement Ortensia Castelli
Salon Lit d'enfant Canapé Fauteuils Bureau Orian et noyer Appartement Ortensia Castelli

Tu as connu les plus grands architectes milanais, comme Luigi Caccia Dominioni. Peux-tu nous raconter ce qui t’a le plus marqué ?

Ortensia

Gigi Caccia était un homme extraordinaire, un architecte d’une rare perspicacité dans l’interprétation des désirs de ceux qui lui confiaient du travail. C’était le grand-père d’une amie qui m’est chère. Il était réservé et en même temps très ironique. Je me souviens de lui dans sa merveilleuse maison de Celerina, en Suisse. Il me faisait tellement rire quand j’étais petite en appelant mon père Giancarlo, Jean-Charles à la française…

Quelle a été ton éducation italienne par rapport à la décoration d’intérieur ?

Ortensia

Nous sommes tous influencés par l’Italie quand on parle de décoration, moi comme beaucoup d’autres. Le style des années 50 vit dans tous mes souvenirs d’enfance et est intimement lié à la maison que mes grands-parents possédaient sur la côte ligure.

Comment définirais-tu ton style en termes de décoration ?

Ortensia

Je ne pense pas avoir un style défini. C’est plutôt un ensemble des choses que j’aime : lumières, couleurs ou tissus qui sont des souvenirs de mes voyages, de mes repérages aux puces et aux brocantes (pas seulement à Paris mais aussi dans le sud de la France ou en Bretagne). J’adore les luminaires. J’en achète beaucoup dans des styles différents. Je fais aussi confiance aux amis artistes ! J’ai à la maison plusieurs photographies, tableaux et objets faits par eux (en espérant qu’ils vont tous devenir très connus !). Je dois certainement beaucoup à un de mes meilleurs amis qui est architecte et qui, depuis des années, partage ses avis et ses critiques avec moi. Il m’a aidée à comprendre et m’a ainsi un peu guidée. Depuis quelques mois, une nouvelle série de ses petits tableaux donnent une nouvelle lumière à mon entrée.

Quelle pièce manque-t-il chez toi ?

Ortensia

Sûrement une table ronde ou ovale en marbre au milieu de l’entrée ainsi qu’une dormeuse en face de la cheminée. Mon rêve le plus fou serait d’avoir une énorme œuvre d’art de Calder accrochée au plafond. Sinon, à quoi ça sert d’avoir quatre mètres de hauteur ?!

Chambre d'enfant Fils Ortensia Castelli Leopoldo Appartement
Chambre Appartement Ortensia Castelli
Commode Accumulation Photographies Art Miroir Lampe Appartement Ortensia Castelli
Dressing Chambre Appartement Ortensia Castelli
Bureau Meuble Art Lampe Appartement Ortensia Castelli
Fauteuil Rose Tapis Salon Appartement Ortensia Castelli

Est-il facile de concilier jolie déco et vie de famille ?

Ortensia

Avec un enfant petit c’est toujours difficile de concilier déco et vie de famille. Les belles choses sont souvent fragiles, intouchables, et elles doivent être placées exactement dans un certain espace. Avec mon fils, tout est rigoureusement rangé à une hauteur d’au moins un mètre et demi. Ce qui ne m’empêche pas de rentrer le soir et de tout retrouver déplacé, tourné ou poussé contre un mur…

Un bon restaurant italien à nous recommander ? À Paris ou ailleurs ?

Ortensia

À Paris désormais chaque quartier a son bon resto italien. J’en ai essayé beaucoup et chacun est recommandable pour des plats différents. Mais mon endroit préféré, où j’adore toujours aller si je veux manger italien, c’est Le Petit Capri Bazar. Seulement 4/5 tables, un menu simple, mais tout est exceptionnel. À Milan, une seule adresse à retenir : La Libera. C’est une tradition, et le propriétaire est un homme inoubliable. C’est un très bon ami de mon mari.

Votre dernière destination ?

Ortensia

L’Afrique du Sud. De toute manière, c’est toujours l’Afrique. Mon mari y travaille beaucoup et dès que l’on peut, on le rejoint au Kenya, au Mozambique ou en Tanzanie.

Souvenirs Photographies Accumulation Miroirs Appartement Ortensia Castelli
Chaussures Mari Ortensia Castelli Dressing Chambre Appartement
Salon Appartement Ortensia Castelli
Bureau Appartement Ortensia Castelli
Entrée Appartement Ortensia Castelli Salon Cheminée Art Cadres Tommaso Fantoni
Entrée Couloirs Commode Scandinave Art Accumulation Souvenir Appartement Ortensia Castelli

Crédits : Constance Gennari @thesocialitefamily

Inspiration déco...

Tommaso Fantoni

Tommaso Fantoni

Il est le petit fils d’un des plus grands noms du design italien, le grand Osvaldo Borsani connu pour ses meubles fonctionnels dans les années 50 et faisant parti de la génération des Gio Ponti, Lucio Fontana et autres stars de...

Vous aimerez aussi

1 commentaire

Où peut-on trouver le bureau que l’on voit sur l’une des photos avec la chaise Eames jaune ?

Ajouter un commentaire

La Newsletter Socialite

Votre dose d'inspiration tous les mardis