Cyrus Ardalan et Jasmine Keivanlo
Famille - Paris

Dans une résidence des années 1960 de Roger Anger, l'écrin immaculé d'une nouvelle signature de l'architecture.

/

chez

Cyrus Ardalan et Jasmine Keivanlo

Lorsque l’on s’engouffre chez Cyrus Ardalan et Jasmine Keivanlo, c’est une enveloppe au charme boisé qui se dévoile. Un refuge élégant que l’on ne soupçonnerait pas être niché là, dans cet immeuble des années 1960 du nord de Paris signé par Roger Anger. Pourtant, cet intérieur, preuve matérielle de la sensibilité à la ligne et à la forme du jeune couple, est bien là. Eux qui, grâce à leurs métiers respectifs – architecte pour l’un, visual merchandiser pour l’autre – ont su revoir ce bien dans son intégralité. Car à l’entrée, « l’appartement était dans un état pitoyable ». Un compartimentage des pièces qui en aurait refroidi plus d’un, faute de pouvoir s’y projeter facilement. Mais pas pour les deux créatifs ! Notamment Cyrus, acteur de la nouvelle génération d’architectes, qui s’est trouvé dans ces 50 m2 défraîchis un terrain de jeu idéal en décloisonnant et en redistribuant les espaces de vie. Pour leur offrir une nouvelle dimension, le bois prend possession des lieux. De la banquette qui file du salon à la salle à manger, en passant par la pièce maîtresse des volumes : la bibliothèque. Du sur-mesure qui intègre des rangements astucieux pour optimiser cette petite surface, tout en jouant du contraste avec un sol recouvert d’une peinture industrielle originellement destinée aux parkings. Un clin d’œil à la passion pour l’automobile du jeune homme qui confère à cet appartement une « sobriété » et une « certaine humilité » que le duo achève de parfaire en le scénographiant, convoquant au passage des réalisations signées par des figures phares du design. Vases curvilignes d’Alvar Aalto ou encore chaise Antony de Jean Prouvé s’associent ainsi, ici, avec équilibre aux côtés de prototypes imaginés par le Parisien. Pour un décor à la séduisante simplicité où le souci du détail fait tout le sens du projet !

Salon table Gae Aulenti Cyrus Ardalan
Salon avec canapé cuir Cini Boeri chez Cyrus Ardalan
Lampe Shogun chez Cyrus Ardalan

Cyrus et Jasmine : pouvez-vous vous présenter ?

Jasmine

Je suis d’origine suédoise et iranienne, et suis née en Suède. Je vis à Paris depuis environ treize ans. J’y travaille en tant que Head of Visual Merchandising dans une maison de luxe française.

Cyrus

D’origine française et iranienne, je suis né et j’ai grandi à Paris. Je suis architecte à mon compte.

Parlez-nous de votre éducation au « beau ». Comment s’est développé votre goût ?

Jasmine

Dans mon métier, que j’exerce depuis douze ans, je suis amenée à travailler avec de belles pièces qu’elles soient du milieu de la mode comme du design et de l’architecture.

Cyrus

Mes parents ont collectionné beaucoup de mobilier Art nouveau et cette grande école stylistique et celles qui en découlent ont largement formé mon œil.

Designers, artistes : quels sont ceux dont l’œuvre a eu une influence sur vous, votre travail ?

Jasmine

Je suis très influencée par le mobilier scandinave, surtout Alvar Aalto. Pour ce qui est de mes préférences dans le milieu artistique, je suis une grande admiratrice du travail de l’artiste iranienne Monir Farmanfarmaian.

Cyrus

Pour ma part, j’ai réellement développé ma passion pour l’architecture et le design en découvrant l’œuvre de Jean Prouvé assez jeune. J’ai aussi depuis toujours une grande passion pour l’automobile et il me semble que ce domaine, qui concentre système et esthétique, participe majoritairement à mon imaginaire.

Bibliothèque en bois chez Cyrus Ardalan
Salon avec chaise Anthony Jean Prouvé chez Cyrus Ardalan

Mes parents ont collectionné beaucoup de mobilier Art nouveau et cette grande école stylistique et celles qui en découlent ont largement formé mon œil.

Chaise en bois chez Cyrus Ardalan
Bibliothèque en bois chez Cyrus Ardalan Cyrus Ardalan et Jasmine Keivanlo chez eux

Racontez-nous votre rencontre avec cet appartement parisien daté des années 1960.

Cyrus et Jasmine

Cet appartement, nous l’avons trouvé sur Leboncoin. Les photos étaient presque floues, ça nous a intrigués. Nous sommes allés le visiter car il y avait une place de parking et Cyrus collectionne et restaure des véhicules anciens. En arrivant sur place, l’appartement était dans un état pitoyable, ce que nous recherchions. En faisant la visite, nous nous sommes rendu compte que l’aménagement actuel pouvait être totalement modifié grâce à l’absence de murs porteurs et à la présence de plusieurs évacuations d’eau. La résidence, construite par l’architecte Roger Anger (qui a dessiné le plan directeur de la ville d’Auroville en Inde), nous a aussi tout de suite séduits. Elle est très bien pensée, tout est très bien réfléchi : les qualités spatiales intérieures, l’orientation, les espaces verts entre les différents bâtiments.

Comment avez-vous mené le réaménagement des lieux…?

Cyrus et Jasmine

Nous avons tout démoli, l’appartement était irrécupérable donc pas de remords. Sous les couches de carrelage, nous avons redécouvert des éléments du premier aménagement mais ils étaient trop abimés pour qu’on puisse les exploiter. Concernant l’aménagement, il y avait initialement un petit couloir, une cuisine séparée, un W-C, une salle de bains, une chambre et un salon côte à côte. Placer dans la nouvelle organisation de l’espace un coin nuit dans l’ancienne cuisine nous a permis de récupérer un plus grand volume pour recevoir en fusionnant l’ancienne chambre et le salon. Nous avons aussi évidemment déplacé la cuisine en la mettant dans l’espace à vivre.

  • Et rendu optimal à vivre cet espace de 50 m2 ?
Cyrus et Jasmine

Ces 50 m2, nous avons réellement cherché à les exploiter de façon à réduire l’espace dédié au lit, en créant le maximum de rangements intégrés et en maximisant la pièce à vivre.

  • Le bois est omniprésent chez vous. Comment l’avez-vous travaillé, associé ?
Cyrus et Jasmine

Nous avons choisi assez rapidement d’intégrer du rangement dans la majorité des cloisons. Par ce geste, nous nous sommes tournés vers des éléments de menuiserie bois faits sur mesure. Le bois, qui est un élément très présent, nous avons cherché – avec un artisan menuisier – à le traiter afin de lui donner une teinte chaleureuse et aussi à le préserver contre les taches et l’usure.

Livres dans la bibliothèque de Cyrus Ardalan
Cuisine en métal chez Cyrus Ardalan
Salle à manger et cuisine chez Cyrus Ardalan

D’où vient votre sélection de meubles design ?

Cyrus et Jasmine

Nous sommes tous les deux très attirés par les années 1970, 1960 et 1950. Nous n’avons pas de designer de prédilection mais essayons de concorder des pièces d’époques différentes (Jean Prouvé, Pierre Jeanneret, Mario Botta, Gae Aulenti, George Nakashima, etc.).

Que dit cet intérieur de vous ?

Cyrus et Jasmine

Cet intérieur a une certaine humilité, une sobriété où les détails font le projet mais sont tels qu’on ne les voit presque pas au premier coup d’œil.

Des adresses confidentielles à nous recommander dans le XIXe arrondissement ?

Cyrus et Jasmine

Nous allons souvent au café Odillon au bord du canal. Nous profitons beaucoup du canal, surtout en été !

Pour vous, The Socialite Family, c’est ?

Cyrus et Jasmine

Un média que nous avons découvert très récemment finalement et auquel nous sommes ravis de pouvoir contribuer avec ce shooting.

Où vous retrouverons-nous prochainement ?

Cyrus et Jasmine

Cet automne, vous pourrez me trouver au Sénégal pour la finalisation d’une maison bioclimatique que j’ai dessinée pour un client.

Cuisine et plan de travail en métal Cyrus Ardalan
Coin nuit chez Cyrus Ardalan
Lit Cyrus Ardalan
Dressing Cyrus Ardalan

Ces 50 m2, nous avons réellement cherché à les exploiter de façon à réduire l’espace dédié au lit, en créant le maximum de rangements intégrés et en maximisant la pièce à vivre.

Couloir chez Cyrus Ardalan
Beau livre chez Cyrus Ardalan
Salle de bain en bois chez Cyrus Ardalan

Inspiration déco...

Clémence Orsini et Clément Daventure

Clémence Orsini et Clément Daventure

« Un écrin pour mettre en valeur la collectionnite qui nous anime. » Telle est la vocation du trois-pièces investi par les cofondateurs – et couple – de l’agence d’architecture d’intérieur Orsini Daventure. Un tandem complémentaire à...

Vous aimerez aussi

Johanna de Clisson, Michèle 6 ans
Familles - Paris

Johanna de Clisson, Michèle 6 ans

C’est à la langue japonaise que Johanna de Clisson emprunte sa poésie pour baptiser Hiromi, son atelier dédié au travail de la...

À Montmartre, la maison à la scénographie dépouillée de la...

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire