Clarisse-prudent-16
Famille - Dijon

Vie de bohème en Bourgogne

/

chez

Clarisse Prudent,
Lucas, Joah et Marlow

C’est en attendant son troisième enfant que Clarisse Prudent a eu le déclic. Résidant en Suisse depuis quinze ans, elle a préféré troquer le calme des lacs pour les vignobles de la Bourgogne. Originaire de la région, « l’alchimiste d’intérieur » – comme elle aime à s’appeler – a décidé de se rapprocher de ses aïeuls pour la naissance de sa fille Marlow. Antoine, son mari, préfère les voyages. Entre Genève et Londres la semaine, c’est le week-end qu’il retrouve sa vie de famille en Bourgogne. Dans leur maison, entièrement refaite, quinze mois de travaux ont dû être effectués avant de pouvoir investir les lieux. Un projet titanesque pour une décoration sur mesure pensée dans les moindres détails par Clarisse elle-même. Un havre de paix que le couple partage avec ses amis chaque week-end. Et ils auraient tort de s’en priver ! Cofondatrice de l’agence Finca, Clarisse imagine depuis 2012 des lieux de vie à l’image de ses clients. Avec pour signature le mélange des genres, la passionnée d’architecture et de décoration d’intérieur associe avec brio « le contemporain à l’ethnique, le vintage à des pièces de créateurs, le confort moderne au charme du désuet ». Pour preuve, cette réalisation qui conjugue habilement l’allure de vieille bâtisse et un style que l’on pourrait qualifier d’industriel, rehaussé par des touches bohèmes et inévitablement, design. Une réussite dont nous vous proposons la visite alors que débute l’une des plus belles saisons de l’année.

Clarisse-prudent
Clarisse-prudent-30 Clarisse-prudent-33
Clarisse-prudent-32
Clarisse-prudent-35
Clarisse-prudent-29

Clarisse, pourquoi un tel choix de vie ?

Clarisse

J’ai vécu durant une dizaine d’années en Suisse, à Genève, avec mon mari et mes deux premiers enfants. J’ai aimé cette partie de ma vie au cours de laquelle j’ai eu la chance de rencontrer des gens formidables, mais mon mari, de par son métier, était très absent et je ne m’imaginais pas continuer ma vie là-bas. J’ai ressenti le besoin d’adopter un style de vie plus simple. Étant originaire de la Bourgogne, cela m’a semblé être une évidence. Un vrai retour aux sources !

Quel est votre métier ?

Clarisse

Je suis décoratrice d’intérieur, mais surtout confidente voire exploratrice ! C’est un métier qui implique d’être dans l’humain, dans l’écoute et à mon sens, de savoir aussi se servir de ses dix doigts. J’aime mélanger les genres, les objets chinés dans les brocantes, le mobilier industriel, une touche ethnique avec du design pur, mais aussi détourner des pièces de leur utilité première. Je ressens aussi une véritable attirance pour la fabrication, je viens de fabriquer des banquettes avec une amie et ce fut une vraie révélation. Je me dis que mon métier évolue et que je dois évoluer avec les attentes de mes clients. Ma marque, Finca, est inspirée du nom de notre maison. Elle me ressemble de par son côté un peu bohème, son nom s’est donc imposé naturellement.

Dans quelle pièce passez-vous le plus de temps ?

Clarisse

Il y en a plusieurs, mais la cuisine reste le lieu où l’on se retrouve avec les enfants pour partager nos journées. Sans oublier les escaliers !

Clarisse-prudent-37
Clarisse-prudent-53
Clarisse-prudent-57
Un service à thé vintage côtoie une desserte en bois chez Clarisse Prudent
Clarisse-prudent-26
Clarisse-prudent-7
Clarisse-prudent-51
Clarisse-prudent-44
Clarisse-prudent-63

Décrivez-nous une journée type de votre famille.

Clarisse

Il n’y en a pas ! Je dois en permanence m’adapter et m’organiser. Avec trois enfants, c’est une petite entreprise. Mais le plus souvent, je dépose mes enfants à l’école et pars travailler au bureau en essayant de faire un maximum de choses, car mes journées sont trop courtes. Je récupère mes enfants à 17h et s’enchaînent les activités des uns et des autres, un vrai petit marathon ! Je m’accorde une petite séance de sport en début de soirée pour éliminer les tensions de la journée. Je suis amenée à voyager souvent à Londres et au Maroc pour mon travail et là, c’est plus rock and roll ! J’essaie de les emmener un maximum avec moi si le calendrier le permet. Et enfin le week-end où la famille se retrouve réunie avec les amis à Dijon ou ailleurs. Ce qui est sûr, c’est que notre routine, c’est de ne pas en avoir !

Où chinez-vous vos meubles ?

Clarisse

Partout, et surtout là où je m’attends le moins à dénicher des pépites, je suis une chineuse invétérée. Bien entendu, j’ai quelques belles adresses à L’Isle-sur-la-Sorgue, Les Puces du Canal, mais j’adore aussi écumer les trocs, Emmaüs et les vide-greniers de quartier à Dijon ou ailleurs. Je vais souvent au Maroc, où je suis à chaque voyage émerveillée par les tapis berbères et Azilal.

Les enfants ont-ils leur mot à dire en termes de décoration ?

Clarisse

Oui, dans certaines limites. Nous les avons élevés dans un monde fait de curiosités. Mon quotidien tourne autour de la passion des nouvelles choses, des petits objets. Ils sont habitués à cette démarche. Elle est presque naturelle pour eux. Lucas aime venir chiner avec moi, il est toujours à la recherche d’un objet insolite. Joah, quant à elle, a activement participé à la réalisation de sa chambre en proposant des choix parfois audacieux ! Pour Marlow, il est encore trop tôt, mais je me réjouis de la voir évoluer.

Que manque-t-il chez vous ?

Clarisse

Le prochain objet, celui que je ne connais pas encore, mais qui va aller se loger pile là où il y a une petite place pour lui !

Trois adresses décoratives à nous confier ?

Clarisse

Les rares dimanches de l’année où Brigitte Durieux vend ses trésors Vintage for kids, une mine de pièces uniques rarement égalée, dans le quartier des antiquaires à Dijon où encore chez Paula Coste. Bernard Mouiren, le pape du mobilier industriel à L’Isle-sur-la-Sorgue, village de la gare Brocapuces, Yannick Gauthey aux Puces de Lyon.

Clarisse-prudent-60
Clarisse-prudent-70 Clarisse-prudent-69
Bureaux d'Enfant Établis Clarisse Prudent
Clarisse-prudent-82
Clarisse-prudent-86
Clarisse-prudent-81
Clarisse-prudent-89
Clarisse-prudent-72

Comment avez-vous choisi le prénom de vos enfants ?

Clarisse

Pour notre premier enfant, Lucas, nous avons été d’accord tout de suite, ce fut une évidence. Pour Joah, notre fille aînée, c’est le résultat d’une recherche, nous souhaitions faire un lien avec nos origines, elle a hérité d’un prénom d’origine hébraïque. Cela signifie « frère de Dieu », un prénom masculin, mais qui lui va divinement bien, je crois ! Pour Marlow, là encore un prénom masculin, ce fut beaucoup plus compliqué, nous avons fait chacun des compromis et les enfants ont participé à ce choix.

La faute de goût à ne pas commettre ?

Clarisse

Le manque de personnalité, où le salon prend une allure de salle d’attente !

La pièce pas chère dont vous êtes le plus fière ?

Clarisse

J’en ai tellement… Mais la petite série de vieux portraits dans le couloir qui mène à ma chambre a mes faveurs ou encore les anciennes cagettes de maraîcher que l’on peut détourner.

Comment allier vie de famille et jolie décoration ?

Clarisse

En laissant vivre son intérieur, la maison reste le lieu de vie, la déco doit s’adapter et ne pas se figer.

Un restaurant à nous recommander en Bourgogne ? Ou ailleurs ?

Clarisse

Mille et un restaurants, vous voulez dire ! La Bourgogne est une terre magique sur le volet vins et gastronomie. Dr Wine, un restaurant bar à vins au cœur de Dijon, dont j’ai réalisé la déco. Cristina Saulini à Saint-Tropez, un restaurant italien absolument merveilleux.

Vos projets futurs ?

Clarisse

Terminer les chantiers en cours et créer encore et encore de nouveaux univers. Et, pourquoi pas, imaginer le début d’une ligne Finca.

Salle de bain chez Clarisse Prudent
Clarisse-prudent-78
Clarisse-prudent-79
Clarisse-prudent-74
Clarisse-prudent-67
Clarisse-prudent-94
Clarisse-prudent-96
Clarisse-prudent-97
Clarisse-prudent-102
Clarisse-prudent-98
Clarisse-prudent-106
Clarisse-prudent-103
Clarisse-prudent-112
Clarisse-prudent-8
Clarisse-prudent-15

Où Trouver

Mobilier

15 commentaires

Plein de charme et pleins d idees. Une maison tres authentique et vrai on sent la vie a l interieur

Charles Ray and Coco, 21 juillet 2015

Une très très belle maison de famille…

Céline | sérendipité, 21 juillet 2015

Sublime ! Je suis Normande, exilée depuis une dizaine d’années au bord du Léman. J’adore rentrer chez moi pour les vacances, mais j’aime trop mon pays d’adoption pour rentrer définitivement… ;) Par contre, il est vrai qu’ici, il est plus difficile de trouver de la vieille pierre et de l’âme aux bâtisses avec des budgets “raisonnables”. En tout cas bravo, c’est magnifique et tellement chaleureux.

Belle maison, jolie déco avec un mix de mobilier vintage et des luminaires contemporains.
L’adresse déco à citer sur Dijon est aussi la galerie une vie de rêve : uneviedereve.com d’où proviennent la suspension Vertigo et les suspensions en cuivre de Tom Dixon !

Foucan Annabelle, 23 juillet 2015

Bonjour Constance. Tout d’abord merci pour ces superbes visites que je ne manque jamais ! Avez vous le nom du photographe des 2 magnifiques photos qui semblent être exposées dans la chambre des parents (femme armée et femme avec bonnet de douche) merci par avance et je vous souhaite de belles rencontres à venir et de pouvoir reprendre votre émission “les tribus”.. Cdt Annabelle

Patouillet Karen, 24 juillet 2015

Une très belle maison et surtout une excellente décoratrice ! Je peux témoigner car elle a pris en charge la déco de mon appart et de mon agence.. magique et sur-mesure ! Merci Clarisse !

Juliette by http://babyfactory.fr/, 24 juillet 2015

EN. LA. LA. Tout est parfaitement magnifique !
Merci de ces photos et de cet interview qui donne la pêche !

Yvette Gaborit, 24 juillet 2015

J aime beaucoup les 2 suspensions au dessus de la table de la terrasse extérieur
Pourriez vous me dire ou je peux les trouver ?

D avance merci

The Socialite Family, 27 juillet 2015

Bonjour Yvette. Vous trouverez les suspensions dans les “Ou Trouver” à la fin du reportage ou dans le moteur de recherche “Socialite Mobilier” au milieu de la home page en tapant “suspensions”. Les suspensions en rotin sont de la marque Bloomingville. Très belle journée.

Sarah Grignotages, 25 juillet 2015

Elle est magnifique cette maison, merci à toi de nous faire découvrir des univers différents et toujours très réussis…

Superbe décoration et rénovation qui respecte l’esprit original de la maison tout en étant moderne . Le mariage du mobilier moderne et chiné est fabuleux . Mais d’ailleurs quel est l’éditeur du canapé en cuir du salon ? Merci !

The Socialite Family, 27 juillet 2015

Merci beaucoup pour votre gentil message Stéphane. Vous trouverez le canapé dans les “Ou Trouver” à la fin du reportage ou dans le moteur de recherche “Socialite Mobilier” au milieu de la home page en tapant “canapé”. Le canapé du salon est un Bambole B&B Italia. Très belle journée.

Cette maison est géniale, j’ai l’impression d’y être! Ton reportage est très inspirant avec des photos qui illustrent bien le charme et le naturel des lieux ! Bravo et merci pour ce moment .

Bonjour
Félicitations pour cette rénovation très réussie.
Pourriez-vous m’indiquer la marque de vos huisseries que j’ai trouvé magnifiques.
Le déport en avant de vos baies vitrées est tout simplement génial.
Métal ou alu ?
En espérant avoir votre retour… Merci
Aurélia

Ajouter un commentaire

Socialite Newsletter

Moments capturés. Des intérieurs. Des personnalités. Chaque semaine, seulement pour vous.