Nadine Richter <br> Lio 11, Nono 9, Lilou 6 et Nell 2 ans
Famille - Berlin

À Berlin, une usine à chapeaux réhabilitée par une tribu fraîche et décalée

/

chez

Nadine Richter
Lio 11, Nono 9, Lilou 6 et Nell 2 ans

Une ancienne usine à chapeaux. Voici le cadre extraordinaire qu’ont choisi Nadine et son mari Lars pour élever leurs quatre enfants à Berlin. Dans le bâtiment, dont l’agencement et la décoration sont adaptés à l’hyperactivité des trois aînés, les couleurs aux notes pastel côtoient de flamboyants poufs kilim en provenance directe du Maroc. Un univers printanier aux notes florissantes que les matières naturelles telles que le bois, la pierre et la laine viennent rehausser d’une touche de fraîcheur, chère à Nadine. Celle-ci a mis sa carrière de designer entre parenthèses pour s’occuper pleinement de ses bambins, un choix qu’elle ne regrette pour rien au monde au vu de la source (que dit-on, de l’océan !) d’inspiration que ceux-ci représentent. Véritables artistes en herbe, c’est d’ailleurs de leurs œuvres que certains murs sont décorés, au même titre que les photographies noir et blanc réalisées par leur photographe de père. Une accumulation éclectique, faisant écho à une vie de famille fourmillante que tous ont décidé de partager dans la joie et la spontanéité !

Nadine Richter <br> Lio 11, Nono 9, Lilou 6 et Nell 2 ans
Un coussin aux motifs colorés s'affiche sous le cerisier du salon de Nadine Richter
Nadine Richter et Nell, 2 ans
Un des kids de Nadine Richter s'attèle dans la cuisine
Un frigo plutôt inspirant dans la cuisine de Nadine Richter
Lilou passe du temps sur la terrasse de la maison de Nadine Richter

Nadine, pouvez-vous vous présenter ?

Nadine

Je suis d’origine franco-anglo-suisse mais, surtout, je suis la maman de quatre enfants et je vis à Berlin ! C’est la ville que nous avons choisie quand ils sont nés. Pour le moment, j’ai mis ma carrière de designer entre parenthèses pour pouvoir profiter du délicieux chaos de la maternité, car je n’avais pas le temps de tout faire. Je suis contente d’avoir pris conscience que je passais trop peu de temps avec eux et d’y avoir remédié. C’est certainement une des meilleures décisions que j’aie jamais prises !

Qu’est-ce qui vous a attiré en premier dans cet appartement ?

Nadine

Nous avons repéré cet appartement sur Internet, cela faisait un petit moment que nous cherchions sans nous presser et quand nous avons visité celui-ci avec Lars, ça a été le coup de foudre ! Nous l’avons compris au plus profond de nous-mêmes quand nous avons gravi les escaliers qui, à l’époque, permettaient d’accéder au toit (où nos deux étages allaient être construits plus tard) et nous avons pris la décision d’investir sans la moindre hésitation. L’immeuble est en plus une ancienne usine à chapeaux, ce qui a été un véritable « clin d’œil » pour moi, comme vous dites en français, puisque je les collectionne ! (Rires)

Où passez-vous le plus clair de votre temps dans la maison ?

Nadine

Je passe le plus clair de mon temps dans l’espace dédié à la vie de famille et qui rassemble la cuisine et le salon. L’étage du haut est un espace très ouvert, propice aux moments de vie. On y rit, danse, joue, argumente, discute… tous les jours ! Je dirais donc que c’est mon endroit préféré dans la maison. En plus, il est rempli d’espaces cosy qui regorgent de coussins ou de plaids. Il se métamorphose en permanence en fonction des saisons, de notre humeur ou des jeux auxquels nous nous livrons.

Vous êtes-vous occupée de la décoration ?

Nadine

Majoritairement, oui. C’est mon domaine, mais je préfère appeler ça un travail d’équipe ! Nous discutons souvent de l’endroit où accrocher une photo ou de la manière de réarranger une pièce. Les enfants sont également mis à contribution puisque nous ne faisons pas réellement de différence entre leur espace et le nôtre. Nous aimons être tous ensemble ! Cependant, s’ils veulent avoir un endroit à eux, ils n’ont qu’à descendre d’un étage où ils peuvent investir à leur guise les deux grandes pièces qui leur sont dédiées. De mon côté, j’aime aussi me retirer dans ma salle de bains ou ma chambre pour profiter d’une lecture ou d’un bain.

Le bureau de Nadine Richter, toujours regorgeant d'idées
C'est l'heure du déjeuner dans la salle à manger de Nadine Richter
Un intérieur teinté de touches de différents Roses
Tandis que Nadine Richter s'affaire, c'est l'heure de la sieste pour certaine
Portrait de famille instantané, à la table de Nadine Richter
Les photographies de Lars Richter prennent possession des murs

Où puisez-vous votre inspiration ?

Nadine

Elle me vient de partout autour de moi. Mes enfants en sont la source numéro un, sans aucun doute ! Nos murs sont recouverts de leurs œuvres d’art mais aussi de nos nombreux souvenirs de vacances. C’est d’ailleurs aussi grâce aux voyages que je trouve mon inspiration, notre maison est pleine de trésors que nous avons rapportés de tous les endroits où nous sommes allés. J’aime également regarder du côté des livres, de la nature… Je me sens bien entourée de matériaux naturels comme le bois, la pierre et la laine. Le végétal tient aussi une place importante dans la maison.

Votre mari s’est-il joint à vous pour la décoration ?

Nadine

Lars est un photographe, il a pris la majorité des photos accrochées aux murs. Il a aussi participé au design de la cuisine et nous discutons toujours de chaque changement d’aménagement.

Comment vous décririez-vous en trois mots ?

Nadine

Heureuse, spontanée et créative.

Comment réussissez-vous à concilier vie de famille et jolie décoration ?

Nadine

Je pense qu’il est important d’avoir certains éléments design qui satisfassent les envies esthétiques des adultes, mais je pense également qu’il faut savoir laisser ses pièces vivre et être utilisées. Bien sûr, j’aime que ma maison soit parfaitement rangée en fin de journée, mais ce moment-là est bref et si je l’aime tant, c’est certainement parce que le chaos règne le reste du temps ! Je pense donc que le vrai design doit s’en accommoder. Les magnifiques magazines de décoration sont souvent très inspirants mais, à mon grand regret, ne reflètent pas la vraie vie. J’aime à penser que ma décoration intérieure changera au même rythme que ma vie. En ce moment, nous partageons notre maison avec quatre enfants créatifs et curieux qui ont certains besoins. Ce que je veux, pour l’instant, c’est les satisfaire plus qu’assouvir mes désirs de perfection.

Contrastes littéraires, chez Nadine Richter
Un petit havre de paix plutôt confortable, chez Nadine Richter
Une cuisine immaculée ponctuée de couleurs, chez Nadine Richter
La définition même de l'accumulation, chez Nadine Richter
Un album de famille, confectionné pas Nadine Richter
Lilou s'adonne à quelques plaisirs enfantin à la table familiale, chez Nadine Richter Chambre d'enfant Cabane Appartement Nadine Richter Berlin Au détour d'une plante verte, quelques paniers remplis de jouets Une marelle colorée apparaît sur sol d'un couloir, chez Nadine Richter Un havre de paix pour les enfants de Nadine Richter
Les fauteuils du salon se sont mués en pierres, chez Nadine Richter

Que représente le mauvais goût pour vous ?

Nadine

C’est une bonne question. Est-ce que le mauvais goût existe ? J’ai des opinions assez précises sur le sujet mais finalement tout est relatif. J’aime seulement que les gens n’essaient pas d’en faire trop à tout prix. Je pense que les meilleurs résultats viennent quand les gens ne se prennent pas la tête et se contentent d’être eux-mêmes en créant un environnement qui leur ressemble. Mes maisons préférées sont réelles, elles ne vous laissent pas avec l’envie de posséder exactement le même intérieur mais vous procurent juste une expérience, celle d’être entre leurs murs.

Quel est votre must-have décoration du moment ?

Nadine

Les plantes et le linge coloré ! Mais aussi nos poufs kilims que nous utilisons constamment, ils ajoutent un côté ethnique à n’importe quelle déco, que ce soit dans le salon ou sur le balcon, j’adore !

Des restaurants à recommander à Berlin ?

Nadine

Le samedi, nous déjeunons au restaurant Meirei. On y déguste le meilleur combo salade, œufs brouillés et café de la ville ! L’atmosphère y est toujours conviviale et chaleureuse. Pour ce qui est de nos dîners à emporter, nous faisons confiance au meilleur vietnamien vegan Banh Xeo Saigon, sur Greifswalder. Nous sommes chanceux de l’avoir à deux portes de la maison ! Pour les occasions spéciales, Chez Maurice ! Et enfin, pour un repas léger, Parker Bowles propose de délicieuses salades !

Les meilleures vacances avec votre famille ?

Nadine

Nous nous sommes échappés en Thaïlande tous les six l’hiver dernier, pendant deux mois. Nous vivions dans une magnifique maison sur la plage où nous avons pu sortir de la routine mouvementée de nos vies. Je crois que c’est l’un des plus beaux cadeaux que nous ayons eus, les enfants et nous. Il y a quatre ans, nous avions fait un voyage de onze semaines dans un van tout autour de la Nouvelle-Zélande, ça a aussi été une expérience incroyable !

Nadine Richter <br> Lio 11, Nono 9, Lilou 6 et Nell 2 ans
Au détour d'un livre, chez Nadine Richter
Retour au salon où les plantes semblent avoir pris le dessus, chez Nadine Richter
Un joyeux bazar, chez Nadine Richter
Sur une porte blanche un pense-bête apparaît, chez Nadine RIchter
Moment de complicité entre les 3 aînés de Nadine Richter
Des bocaux au hasard, dans la cuisine de Nadine Richter De jolis motifs, chez Nadine Richter Quelques divinités lovées dans un autel immaculé, chez Nadine Richter Un mantra encourageant surplombe une étagère, chez Nadine Richter À la rencontre de deux chaises, un tapis. Chez Nadine Richter
Des végétaux et des enfants, chez Nadine Richter
Jeux sur galets, chez Nadine Richter
La famille (presque) au complète, chez Nadine Richter

Inspiration déco...

Cristina Balducci et Frédéric, <br> Alexandre 5, Louis 4, Colette 1 an

Cristina Balducci et Frédéric,
Alexandre 5, Louis 4, Colette 1 an

S’échapper de la ville et de son marasme pour un moment suspendu dans le train. Intouchable, en apesanteur. Comme à rebours du temps. C’est à cela que nous aspirons lorsque nous nous engouffrons dans le Thalys, direction la Belgique et ses...

Vous aimerez aussi

4 commentaires

Béatrice, 3 May 2016

Je trouve l’ensemble inintéressant et fouilli, l’accumulation a pris le pas sur la décoration.
Cet appartement ne m’a pas fait rêver.

Quel tourbillon ! quelle joie de vivre ! Ca me donnerai presque envie de faire deux autres enfants… mais non ! En tout cas la maison de cette famille nombreuse et aventureuse est chouette parce qu’elle est en bazar, elle est vraie, et on y voit des sublimes poufs Stéphanie Marin à côté de poufs plus roots, le tout entouré de jouets, sans grande cohérence, ça donne une vraie identité. Chouette reportage en somme !

Une maison bobo-folklo-décalée ! Quelle vie joyeuse !

Béatrice de Wolkier, 3 June 2016

Pas fan de cet environnement, famille nombreuse n’est pas forcément synonyme de bazar partout…
Pas fan non-plus de ce choix de prénoms; comme pour la déco, on sent sent surtout une vrai volonté de se démarquer mais le résultat n’est pas très heureux…
Désolée, j’ai adoré certains intérieurs que vous présentez.
Béatrice

Ajouter un commentaire

Socialite Newsletter

Moments capturés. Des intérieurs. Des personnalités. Chaque semaine, seulement pour vous.