9 septembre 2012

Florence Claude, Sébastien Lipszyc et Gaspard 3 ans

Paris 3ème arrondissement

Florence Claude, Sébastien Lipszyc et Gaspard 3 ans

Qu’est ce que vous faites samedi 13 octobre ? Vous voulez faire de bonnes affaires tout en faisant une bonne action ? Alors filez à la braderie organisée par l’association Petite Maman, quai de Jemmapes (10ème). Vous ne connaissez pas Petite Maman ? Fondée il y a 2 ans par la ravissante Florence Claude, Petite Maman est une jeune association dynamique et innovante qui se mobilise pour venir en aide aux mamans en difficulté. Florence a changé de vie pour changer des vies! Passant du monde de l’art contemporain à celui du bénévolat, elle est aujourd’hui fière de fêter la deuxième édition de leur grande braderie caritative. En attendant avec impatience le week end prochain, Florence a accepté d'ouvrir en exclusivité pour The Socilalite Family les portes de son intimité.

Florence, où te sens-tu le mieux chez toi ?

Dans mon lit le matin, mes deux grandes fenêtres m’offrent une vue imprenable sur le soleil qui se lève dans le ciel de Paris.

Ton appartement a un parti pris très New yorkais dans le style (brique sur les murs, ouverture de la cuisine dans le salon), est – ce fait volontaire ?

Non, nous avons découvert les briques totalement par hasard en faisant les travaux à l’arrivée de Gaspard. Notre idée était de garder la double exposition est ouest en construisant une verrière entre la chambre et le salon et la cuisine ouverte s’est imposée comme le lieu central de vie familiale.

Quel artiste t’inspire le plus en ce moment ?

Wim Delvoye, mon mec est obsédé par cet artiste belge depuis des années et Sanja Ivekovic pour son activisme féministe engagé !

Quelle pièce de designer rêverais-tu posséder ?

Nous rêvons d’avantage de collectionner des oeuvres d’art plutôt que du mobilier : Richard Serra, John Currin, Maurizio Cattelan, Gilbert & George, Sophie Calle, Aya Takano etc.

La déco a-t-elle une place d’importance pour toi ?

Ce qui est important pour nous c’est de vivre dans un lieu harmonieux dans lequel chacun se retrouve et se sente bien sans pour autant mener une quête obsessionnel de l’objet ultime.

Quel endroit fréquentes-tu quand tu quand tu cherches un meuble ?

La brocante de la rue de Bretagne, « le bric à brac » d’Emaüs Défi dans le 19e, les brocanteurs du carré Popincourt dans le 11e et « les curieuses » rue Oberkampf.

Quel est ton coup de cœur du moment ?

Le livre l’éloge de l’optimiste de Philippe Gabillet qu’un ami m’a fait découvrir.

Peut-on concilier jolie déco avec vie de famille ?

Non seulement c’est possible mais pour moi c’est vraiment important de sensibiliser très tôt mes enfants à l’esthétique, aux objets, à l’harmonie des couleurs et aux vêtements qu’ils portent car ils développent leur oeil et leur goût très tôt.

As-tu un lieu dans Paris à nous recommander ? 

La libraire de la galerie Perrotin, le restaurant « le Cambodge » 10 av Richerand dans le 10e, le salon de thé Jaques Genin rue de Turenne, « La chambre aux oiseaux » (le salon de thé le plus cool du canal St Martin) rue Bichat, la boutique pleine de trésors Pop Market également rue Bichat, la marque de vêtement pour enfant Dis Une Couleur et la marque de couches lavables révolutionnaires fabriquées à Paris « Hamac« .

Où trouver

Retrouvez les objets emblématiques de cet appartement.

Commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire ...

Laisser un commentaire